Etre Vendeur à Domicile Indépendant (VDI)

Mis à jour le 06/03/2014

L'activité de VDI connait un vrai succès grâce à sa souplesse et à son régime social et fiscal sécurisant. Mais comment démarrer une activité de VDI ? Quel capital pour une entreprise de VDI ? Comment rédiger ses contrats ? L-Expert-comptable répond aux questions des Vendeurs à Domicile Indépendants.


Notes: 0 (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.

Est-il préférable de déclarer les revenus de mon activité VDI en société ou en tant qu'indépendant ?

Cas général

En tant qu'indépendant, vous déclarez vos revenus de personne physique. Vos revenus sont cumulés à ceux de votre foyer fiscal et soumis au barème progressif de l'impôt sur le revenu (IR).

Dans le cas d'une déclaration en société, vous serez imposé à l'impôt sur les sociétés.
En société, le taux d'imposition est fixe : 15% ( jusqu'à 38 120€ de bénéfice) puis 33.33% au-delà.

Pour résumer : si le taux moyen d'imposition des revenus du foyer fiscal dépasse le taux d'IS , il est conseillé de choisir de soumettre l'entreprise au régime fiscal de l'IS. C'est cette dernière solution qui est généralement retenue.

Le cas particulier des VDI

L'activité de VDI est réglementée et ne peut se pratiquer sous une autre forme que celle de l'entreprise individuelle, c'est-à-dire en votre nom propre.

Seuls les commerçants (statut différent de celui de VDI : pas de contrat de distribution) peuvent exercer en société et être imposés à l'IS.

Le VDI est donc imposé d'office à l'impôt sur le revenu (IR).

On distingue plusieurs catégorie d'imposition. Elle est à distinguer selon le type d'activité :

  • Acheteur - revendeur (vous disposez des marchandises et les livrez par vous-mêmes) auquel cas vous êtes imposés dans la catégorie des BIC.
  • Mandataire (vous assurez la prise de commande uniquement), dans ce cas, vous êtes imposés dans la catégorie des BNC.

Un capital de 1 500€ est-il suffisant pour constituer une société de VDI ?

On ne crée pas de société de VDI. La profession s'exerce en nom propre, en tant qu'indépendant. Or, en entreprise individuelle, le capital social n'est pas obligatoire.

Autrement, un capital de 1500€ est amplement suffisant pour une activité de services et de conseils. Il y a peu de frais à engager et pas de production. De plus, vous ne souhaiteriez certainement pas effectuer de demande de prêt auprès d'une institution financière.

Toutefois, sachez que toute augmentation de capital (pour une création y compris) donne droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 25% du montant apporté, et ce pour l'année en cours uniquement.
Par exemple : 1500 € apporté donnent droit à une réduction de 375 € sur votre impôt sur le revenu du au titre de 2009.

Pourquoi ne pas apporter 10 000€ et profiter ainsi d'une réduction de 2500€ ?

Plusieurs raisons : premier obstacle : il faut avoir les disponibilités. Ensuite, il est inutile de dépasser le montant d'IR dû, le reliquat n'ouvre pas droit à crédit d'impôt reportable.

  • Exemple IR du pour 2009 : 2000€ ; 
  • Capital apporté : 10 000€. 
  • Réduction d'impôt maximum : 2500€. 
  • Montant d'IR du avant réduction : 2300€.
  • Montant d'IR à payer : 0 : (2300-2500 < 0) 
  • Crédit d'Impôt reportable: 0
  • Le capital ne pourra être récupéré, à moins d'une diminution de capital coûteuse. 
  • Le capital sera disponible mais vacant (non fructifié)

Sachez qu'une augmentation de capital ultérieure donne également droit à cette réduction d'impôt. Mais une augmentation de capital nécessite une modification des statuts et donc des frais en général supérieurs au montant de la réduction d'impôt obtenue (à moins d'une augmentation de capital conséquente).

Je vais bientôt signer avec mon premier client, comment dois-je m'y prendre en terme de contrat ?

Tout d'abord, félicitations ! Pour les questions de forme, il vous suffit d'établir une facture mentionnant l'objet du contrat en plus des mentions obligatoires (Nom ; Adresse ; Date ; Numéro de facture ; etc....) .

Prévoyez également des "conditions générales de ventes" pour vous protéger juridiquement.

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Les solutions pour créer son entreprise  Avocat, Expert-Comptable, Expert-Comptable en ligne ou Legaltech, découvrez  toutes les solutions   Téléchargez
Création d’entreprise gratuite EN SAVOIR PLUS