Le régime micro-foncier : principe, abattement, plafond

L'article en bref

Les bailleurs et propriétaires bénéficient de réduction fiscale grâce au régime micro-foncier. Cependant, ce régime ne s’adresse qu’aux bailleurs réalisant un faible chiffre d’affaires tirés du revenu de leurs locations. Nous allons découvrir ensemble comment ce régime fonctionne, les conditions à remplir pour être bénéficiaire et nous finirons par un brin d’optimisation fiscale.

Temps de lecture : 1minDernière mise à jour : 18/04/2023
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Corentin GERARDComptable et consultant en création de société chez L-Expert-Comptable.com
Image
Florent Gaudel
Article certifié par
Florent GAUDEL
 
Avec plus de 3 ans d'expérience chez L-Expert-Comptable.com et titulaire d'un DSCG du Conservatoire National des Arts et Métiers, Florent Gaudel est un expert comptable stagiaire spécialisé en comptabilité, finance, et création d'entreprise.
Image
Le régime micro-foncier

Quelles conditions faut-il remplir pour bénéficier du régime micro foncier ?

Pour bénéficier du régime micro foncier, il faut remplir deux conditions :

  • Le chiffre d'affaires de vos loyers ne doit pas excéder 15 000€/an.
  • Les revenus fonciers doivent être imposés selon le régime de droit commun

 

Quels avantages apportent le régime micro foncier ?

Le principal avantage du régime micro foncier est de bénéficier d'un abattement de 30%. Cela signifie que vous ne payerez des impôts que sur 70% des loyers que percevez.

De plus, le régime micro foncier vous permet de faire une déclaration simplifiée en renseignant seulement le montant de vos loyers perçus. Il est toujours agréable de ne pas passer son dimanche après-midi à remplir des formalités administratives.

 

Quelles démarches dois-je faire pour adhérer au régime micro foncier ?

Aucune, en effet si vous remplissez les conditions vous serez automatiquement placé sous le régime micro foncier. En revanche, si vous souhaitez adhérer au régime réel, vous devez remplir une déclaration 2044.

 

Le régime micro foncier est-il le plus avantageux ?

De manière générale, le régime micro foncier est le plus avantageux. Mais, il y a des cas ou le régime réel est plus intéressant, si vous avez notamment des frais importants chaque année.

Pour être sur de choisir le meilleur régime, nous vous conseillons de calculer le montant de vos frais annuels et de vérifier qu'ils sont bien inférieurs à 30% de vos loyers perçus, dans le cas contraire, pensez faire une demande de changement de régime.

Pour conclure, le régime micro foncier en dehors de ces avantages fiscaux intéressants, simplifie la vie des propriétaires louant un ou deux appartements, en évitant de rentrer dans des calculs complexes.