Bien choisir son local commercial

Mis à jour le 23/11/22
Sommaire

    Pour bien choisir son local commercial, nombre de critères sont à prendre en compte. Il faut que les locaux soient adaptés à l’exercice de l’activité envisagée et qu’aucune disposition du bail commercial ou légale n’interdise l’installation. Il convient de réaliser une étude de marché pour vérifier que la clientèle potentielle est suffisante afin que le commerce soit viable. Il faut aussi veiller à ce que l’activité soit adaptée au type de quartier dans lequel la société souhaite s’implanter.

    Pourquoi bien choisir son local ?

     

    Le choix de son local commercial est primordial pour son activité. Le local permet d’obtenir une certaine visibilité auprès du public et d’attirer la clientèle. C’est ce qui permet de développer l’activité. Il faut que le local soit attractif et bien situé géographiquement.

     

     

    Faut-il louer un local ou acheter un local ?

     

     

    Quand vous vous interrogez sur le choix du local, vous devez avant tout vous demander si vous préférer louer le local commercial ou acheter un local commercial.

     

    Avec un local en location, vous n’êtes pas propriétaire des murs commerciaux. Les baux vous donnent droit à certaines prérogatives comme l’exploitation du fonds du commerce. Si vous vous portez acquéreur d’un local, vous serez propriétaire des murs et fonds.

     

    Voyons les avantages et inconvénients de l’achat ou location d’un local.

     

     

    • Location de locaux : c’est la solution la plus fréquente. Vous vous engagez pour une période de 3 ans minimum, si vous êtes commerçant. Grâce au contrat de bail et sous réserve du versement d’un loyer, le locataire dispose d’un droit au bail, c’est-à-dire du droit d’utiliser les locaux. Les loyers sont considérés comme des charges déductibles. L’avantage de la location de locaux commerciaux, c’est que vous conservez une certaine flexibilité. Si vous vous développez, vous pourrez quitter ce local pour un autre plus grand ;

    • Achat immobilier d’un local : généralement, cette option est retenue par les entreprises qui exercent leur activité depuis un certain temps déjà, et qui ont pu valider la pertinence de leur modèle économique. Onéreux, l’achat implique de prendre un crédit. En contrepartie, vous pourrez aménager les lieux comme vous l’entendez.

     

     

    Local commercial et local professionnel : quelle différence ?

     

     

    Un ensemble immobilier possède un usage : soit il est affecté à l’usage d’habitation, soit il est affecté à un usage professionnel. Comme leur nom l’indique, les locaux professionnels sont utilisés pour une activité professionnelle et non pour y habiter, sauf à être mixtes, comme c’est parfois le cas pour les professions libérales. Le local commercial est ainsi une sous-catégorie du local professionnel.

     

     

    Toutefois le bail applicable si vous faites le choix d’une location et non d’un achat diffère selon la nature de votre activité. Si vous exercez une activité commerciale, artisanale, industrielle ou agricole, vous devrez conclure un bail commercial. Pour les autres activités, généralement la profession libérale, il faut signer un bail professionnel.

     

     

    Comment faire pour choisir son local ?

     

     

    FAIRE UNE ÉTUDE DE MARCHÉ

     

     

    La première étape indispensable est de réaliser une étude de marché . Celle-ci analyse la manière dont l’activité pourrait se développer sur différents locaux. La comparaison entre chacun d’eux permet de choisir le plus adapté. L’objectif étant de choisir le plus attractif.

     

     

    VÉRIFIER LA RÉGLEMENTATION

     

     

    Il convient de regarder la réglementation attachée au local pour vérifier que l’activité envisagée peut être réalisée dans ce lieu. Si le local se trouve dans un immeuble en copropriété par exemple, il se peut que le règlement de copropriété interdise l’installation d’une entreprise ou d’un certain type d’activité dans le local voulu. Il faut prendre connaissance de ces types de règles.

     

     

    SE RENDRE SUR PLACE

     

     

    Il est utile de se rendre soi-même sur place physiquement. Ce déplacement permet de se rendre compte de la fréquentation des lieux, du type de population, des horaires les plus fréquentés.

     

     

    Cela permet de voir concrètement les possibilités de fréquentation du commerce s’il est installé dans le local concerné. Si les clients ne passent pas devant le local, que la rue est peu fréquentée, il convient de remettre en cause l’installation dans le local visé. Si au contraire, les clients sont nombreux à passer devant le local à toute heure, cela peut être un bon indicateur.

     

     

    Il peut être opportun de se rendre sur place à différents moments de la journée, différents jours de la semaine pour vérifier que l’affluence aperçue une fois n’était pas simplement le fruit du hasard.

     

     

    Quels critères pour choisir son local ?

     

     

    Pour bien choisir son local, divers critères sont à prendre en considération pour assurer la réussite future de l’activité.

     

     

    L’EMPLACEMENT

     

     

    Le choix de l’emplacement est le critère déterminant dans la sélection du local. Un bon emplacement est celui qui vous donne une excellente visibilité auprès de vos futurs clients. En fonction de la nature de votre activité, le local sera idéalement situé en hyper-centre, dans un axe passant, en zone commerciale, à proximité immédiate d’un secteur résidentiel…. Des grandes enseignes implantées non loin vous garantissent un bon flux de passage.

     

     

    Dans tous les cas, l’emplacement idéal se situe au cœur de la zone de chalandise identifiée par votre étude de marché et le business plan.

     

     

    L’ACCESSIBILITÉ

     

     

    L’accessibilité du local doit permette à tous les publics de le fréquenter, y compris des personnes à mobilité réduite (PMR). Si vous êtes un établissement recevant du public (ERP), une installation en rez-de-chaussée est la meilleure option.

     

     

    Il faut veiller à ce que le local soit le plus proche possible des commodités : transports en commun et places de parking pour les clients motorisés sont des facteurs importants. La largeur de la rue et du trottoir est aussi un bon indice permettant ou non aux clients de passer devant la boutique en voiture, de pouvoir s’arrêter pour regarder la vitrine notamment.

     

     

    LES ÉQUIPEMENTS

     

     

    En fonction du type d’activité que vous allez exercer, vous aurez besoin :

     

     

    • D’un entrepôt ou d’un sous-sol pour entreposer la marchandise ;

    • De vitrines, pour l’exposer ;

    • D’une salle de réunion ;

    • D’un point d’eau…

     

     

    LA CONCORDANCE AVEC LE TYPE DE QUARTIER

     

     

    Il est important de veiller à ce que l’activité envisagée coïncide avec le type de quartier dans lequel est situé le local visé.

     

     

    Il faut veiller à ce que l’activité envisagée soit compatible avec le type de population et le rythme de vie du quartier.

     

     

    Il faut que l’activité soit cohérente au regard de l’ensemble de la vie du quartier. Par exemple, l’installation d’un commerce de kebab dans un quartier chic n’est peut-être pas la plus adaptée. De la même manière, il serait mal calculé d’installer une boîte de nuit dans un quartier calme et familial. Là encore, en plus des difficultés d’installation, cela pourrait causer la perte du commerce, qui ne serait pas fréquenté et ne permettrait pas d’être rentable.

     

     

    LA PROXIMITÉ AVEC D’AUTRES COMMERCES

     

     

    Il faut aussi étudier, avant de choisir un local, la proximité de ce dernier avec d’autres commerces. Il faut être assez proche d’autres fonds de commerce afin de pouvoir profiter de leur attractivité. Des clients d’un commerce proche sont amenés à passer devant le local envisagé, ce qui peut rapporter une clientèle conséquente, surtout si les commerces voisins bénéficient d’une clientèle fidèle assez importante. Mais il ne faut pas non plus être trop proche de ces commerces voisins. Une trop grande proximité pourrait apporter une concurrence trop grande et faire diminuer la fréquentation potentielle du fonds de commerce, d’autant plus si les commerces voisins exercent la même activité ou bénéficient d’une clientèle fidèle depuis longtemps. Il faut trouver un juste milieu et s’implanter dans un endroit où d’autres commerces sont déjà implantés afin de bénéficier du passage de leurs clients sans pour autant aller se coller au commerce voisin qui pourrait vous faire une trop grande concurrence.

     

     

    LE PRIX DU LOCAL COMMERCIAL

     

     

    Achat ou location, il vous faut trouver un bon prix pour votre local commercial. Le montant du loyer dépend notamment de la valeur cadastrale et du pas-de-porte réclamé par le bailleur.

     

     

    UN LOCAL ADAPTÉ À L’ACTIVITÉ

     

     

    Coworking, pépinière d’entreprises, location de bureaux dans une société de domiciliation, local en centre-ville : les options sont nombreuses ! Il convient de vérifier que le local envisagé correspond à l’activité voulue. Ce critère s’apprécie au regard de la surface totale du local et de sa configuration.

     

     

    Si l'activité nécessite d'avoir des stocks de marchandises, il convient de choisir un contenant local une réserve. Si l'activité voulue est de la restauration par exemple, il convient de choisir un local muni d'une salle de cuisine. C'est le type d'activité qui détermine le type de local à louer ou à acheter pour exercer. Il faut que les locaux permettent un exercice de l'activité dans des conditions corrigées et normales de travail.

     

     

    Comment trouver un local commercial ?

     

     

    Pour trouver un local commercial à vendre ou un local commercial à louer, tournez-vous vers une agence immobilière spécialisée dans l'immobilier d'entreprise, comme l'enseigne Arthur Loyd. Son rôle est de mettre en relation les bailleurs de fonds et les locataires en recherche d'un local.

     

     

    Les annonces immobilières publiées sur la presse spécialisée ou par les CCI constituant aussi une piste à explorer. Vous aurez de plus une bonne visibilité des prix pratiqués sur ce marché immobilier spécifique.

     

     

     

     

     

     

    Image
    antoine-richard-expert-comptable
    Antoine RICHARD
    Accompagnement des freelances chez L-Expert-Comptable.com

    Depuis 2016 Antoine accompagne et conseille les indépendants aussi bien sur la création que l'optimisation des sociétés, le tout avec le sourire ! Pour lui la digitalisation et la proximité ne sont pas deux termes opposés mais bien complémentaires !