Electromécanicien : métier, salaire, formation, diplômes

L'article en brefL'électromécanicien joue un rôle clé dans l'industrie en s'assurant que les machines et appareils électriques fonctionnent sans accroc. Sa mission débute dès l'arrivée d'une nouvelle machine, où il prend en charge l'assemblage et s'assure de la préparation minutieuse de l'équipement avant sa mise en service. Ses compétences dépassent celles d'un simple technicien grâce à sa capacité à intervenir tant sur les aspects électriques que mécaniques, collaborant étroitement avec d'autres professionnels pour maintenir la production en continu. En plus de la mise en place, il se consacre à la prévention des pannes et à la maintenance régulière, essentielles pour éviter les arrêts de production coûteux.

Pour aspirer au poste d'électromécanicien, une combinaison de formations en électricité et en mécanique est requise, allant du BEP au master pour les plus hauts niveaux d'expertise, notamment pour s'adapter aux avancées technologiques comme les environnements connectés. Démarrant avec un salaire d'environ 1 800 € bruts par mois, l'électromécanicien a la possibilité d'évoluer vers des postes de supervision. Travaillant principalement dans l'industrie mais également sollicité dans le BTP, ce professionnel est indispensable à la bonne marche des opérations et à l'optimisation des performances des équipements industriels.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 04/04/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Julien PIGNONExpert-Comptable et Commissaire aux Comptes chez l’Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Image
Electromécanicien métier, salaire, formation, diplômes

Niveau d'études : bac à bac+3

Salaire en début de carrière : 1 800 € brut

Environnement de travail : salarié

Métier(s) similaire(s) : électrotechnicien, électronicien, technicien en électricité et électronique

 

Le rôle de l'électromécanicien

L'électromécanicien assure l'installation et la maintenance des appareils et machines industrielles qui nécessitent une alimentation en énergie et/ou qui sont connectés en réseau.

Il se distingue de l'électrotechnicien par ses compétences en montage et en ajustement mécanique. Il travaille d'ailleurs souvent de concert avec ce professionnel spécialisé, de la même façon qu'il est amené à collaborer avec des ajusteurs, des usineurs ou encore des techniciens aux compétences spécifiques.

A réception d'une machine neuve sur un site industriel ou dans un atelier, l'électromécanicien prend connaissance du document technique, souvent en anglais, et vérifie que la livraison comprend bien l'ensemble des pièces nécessaires au montage. Il procède ensuite à l'assemblage de ces pièces en tenant compte des spécificités de chacune.

Avant d'être mise en route, la machine est préparée. Les courroies sont tendues, les rouages sont huilés, les vérins sont mis à niveau. Puis l'appareil doit être connecté à une source d'alimentation et/ou au réseau de machines automatisées qui constituent la chaîne de fabrication.

Après une phase de test réussie, l'électromécanicien officialise la mise en service de l'appareil et exprime ses recommandations à l'opérateur qui va être aux commandes. Il rédige également un document de maintenance destiné à l'entretien ultérieur des différents aspects de la machine.

L'électromécanicien s'occupe aussi de l'entretien d'un parc d'outils industriels. Il prévient les pannes éventuelles en vérifiant régulièrement les organes sensibles et en procédant au remplacement préventif des pièces d'usure.

En cas de dysfonctionnement soudain, il doit être capable d'identifier la source du problème et de trouver une solution dans les meilleurs délais. Sans une intervention rapide et efficace de sa part, c'est la continuité de la production qui est en péril.

 

Les missions de l'électromécanicien

L'électromécanicien assure le bon fonctionnement des machines alimentées électriquement :

  • assemblage et mise en service de machines professionnelles (industrie, BTP,…)

  • entretien et maintenance d'un parc de machines

  • recommandations d'utilisation à l'attention des opérateurs

  • édition d'un cahier des charges de maintenance

 

Les compétences pour devenir électromécanicien

L'électromécanicien conjugue des compétences en électricité et en mécanique :

  • maîtriser l'assemblage et la maintenance des appareils du secteur d'activité concerné

  • savoir travailler seul comme en équipe

  • pouvoir être force de proposition sur des améliorations à apporter

  • maîtriser l'anglais technique

 

La formation pour devenir électromécanicien

L'électromécanicien peut accéder à un emploi dès le BEP ou le bac professionnel. Toutefois, pour mieux appréhender les innovations technologiques du secteur, et notamment les environnements connectés, une formation initiale de bac+2 à bac+3 est recommandée :

 

Le salaire de l'électromécanicien

L'électromécanicien de niveau bac+2 démarre sa carrière aux alentours des 1 800 € bruts.

Le salaire évolue peu s'il ne vise pas une montée en grade dans sa fonction.

 

Le lieu de travail de l'électromécanicien

L'électromécanicien travaille principalement pour l'industrie, mais ses services sont requis dans d'autres secteurs comme le BTP où il est amené à assembler des engins de levage.

Il partage son temps entre son atelier, d'où il prépare le matériel nécessaire à ses interventions, et le terrain.

 

La carrière de l'électromécanicien

L'électromécanicien peut à terme encadrer une équipe de techniciens.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.