Electronicien : métier, salaire, formation, diplômes

L'article en brefL'électronicien joue un rôle clé dans l'installation, la maintenance et le dépannage des équipements électroniques utilisés en production industrielle. Expert en soudure de composants et programmation, il veille à ce que les machines fonctionnent de manière optimale et sans interruption. Il collabore étroitement avec les ingénieurs, contribuant aux études, à la conception et au développement de nouveaux systèmes. Toujours à jour sur les normes et les innovations, l'électronicien est un atout essentiel pour le bon fonctionnement des outils de production.

Pour devenir électronicien, une formation allant de bac+2 à bac+5 est requise, avec des diplômes tels que le BTS systèmes numériques ou le DUT génie électrique et informatique industrielle. Les compétences indispensables incluent la maîtrise des normes électroniques, la capacité à lire des schémas et l'anglais technique. Le salaire de départ tourne autour de 1 700 € brut par mois, avec des possibilités d'évolution en se spécialisant ou en poursuivant des études. L'électronicien peut travailler en entreprise, pour une PME ou en tant qu'indépendant, partageant son temps entre bureau, atelier et sites de production.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 06/06/2024
Image
Electronicien métier, salaire, formation, diplômes

Le rôle de l'électronicien

L'électronicien se charge d'installer, de contrôler et de dépanner tous types de matériels électroniques inhérents aux outils de production. Il peut aussi se concentrer sur la partie étude, conception et développement.

L'électronique est de plus en plus présente dans nos vies, et le secteur de l'industrie ne fait pas exception. Désormais les machines et outils de production regorgent d'éléments électroniques qui nécessitent régulièrement un remplacement ou une reprogrammation. C'est précisément la mission première de l'électronicien qui agit sur les paramètres techniques et informatiques des machines.

Aussi doué pour souder un processeur que pour rentrer une ligne de code sur l'interface d'un équipement, il agit toujours en suivant un protocole précis. Le domaine de l'électronique ne laisse pas de place à l'improvisation.

Intervenant sur les outils de production, comme sur les produits en eux-mêmes, l'électronicien est le plus proche collaborateur de l'ingénieur auprès de qui il joue le rôle de technicien de terrain.

Maîtrisant les normes actuelles, et restant en veille sur les innovations les plus récentes, l'électronicien doit faire évoluer son savoir en permanence.

 

Les missions de l'électronicien

L'électronicien intervient sur les éléments électroniques de l'industrie :

  • étude et développement de composants électroniques (sous la tutelle d'un ingénieur)

  • installation, maintenance, remplacement et réparation de composants électroniques

  • reprogrammations électroniques des machines de production

  • conseil en termes d'optimisation de la production

  • formation à l'utilisation des nouveaux outils

 

Les compétences pour devenir électronicien

L'électronicien est un technicien qualifié :

  • maîtriser les normes et les techniques du domaine électronique

  • être capable de lire un schéma électronique

  • rester en veille sur les dernières nouveautés

  • être compétent dans le secteur industriel abordé

  • savoir parler l'anglais technique

 

La formation pour devenir électronicien

L'électronicien suit une formation initiale pour atteindre un niveau bac+2 à bac+3. Toutefois, certains ingénieurs en électronique (bac+5) débutent leur carrière en tant qu'électronicien afin de se forger une solide expérience de terrain :

Des qualifications sont également proposées par le biais de la formation continue :

  • Certificat de qualification professionnelle technicien d'essais ; technicien tests, essais et dépannages en électronique ; technicien en électronique embarquée

  • Titre professionnel technicien supérieur d'applications électroniques

 

Le salaire de l'électronicien

L'électronicien perçoit un salaire brut d'environ 1 700 € en début de carrière. En se spécialisant dans un secteur, il peut acquérir une expertise qui lui permettra de faire évoluer positivement ce salaire.

Créer son entreprise de prestations en électronique

 

Le lieu de travail de l'électronicien

L'électronicien polyvalent partage son temps entre l'étude de produits ou de schémas électroniques à son bureau, la conception ou la réparation d'éléments électroniques dans son atelier, et les sites de production lorsque l'intervention nécessite un déplacement.

Il travaille pour une grande entreprise qui gère ses propres besoins, ou pour une PME qui propose des prestations aux professionnels, ou encore à son compte.

 

La carrière de l'électronicien

En poursuivant sa formation (initiale ou continue) vers un master ou une qualification équivalente au niveau bac+5, l'électronicien pourra devenir ingénieur électronicien et s'orienter vers la conception et l'étude des composants électroniques.

Une évolution qui peut également s'opérer par le biais de la préparation ATS (adaptation technicien supérieur).

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.