Archiviste : métier, salaire, formation et diplômes

Mis à jour le 15/09/2017

Niveau d'études : bac+2 à bac+5

Salaire en début de carrière : 1 480 € brut

Environnement de travail : salarié

Métier(s) similaire(s) : assistant de conservation des archives, conservateur des archives


Notes: 0 (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.

Le rôle de l'archiviste

L'archiviste est chargé d'assurer la conservation des documents qui ont un caractère légal, ou simplement historique.

Il recherche tous les documents existants qui concernent son domaine d'activité, et classe ceux qui lui parviennent de la part de documentalistes ou autres centres de ressources. Sa mission est d'assurer la survie des informations, et parfois du document en lui-même.

Car si l'archiviste peut utiliser les dernières technologies de numérisation pour faciliter son travail et bénéficier d'un gain de place non négligeable, certaines archives doivent être conservées au format papier afin de pouvoir justifier de leur authenticité.

Ainsi, l'archiviste doit être capable de maîtriser les techniques de numérisation des documents et d'indexation par critères (mots clés, thématiques,…), tout autant que d'assurer la bonne tenue du papier dans le temps (taux d'humidité compris entre 50 et 60 % et température allant de 18 à 20°).

L'archiviste remplit aussi une mission de conseil avec les utilisateurs qui doivent consulter les documents. Il les éclaire sur les méthodes de recherche et leur apprend l'utilisation des supports numériques.

Son profil est demandé dans les entreprises pour la conservation des documents légaux, dans les musées pour les documents historiques, chez les cabinets de notaires pour la conservation des hypothèques et des actes divers ou encore dans les banques.

Les missions de l'archiviste

L'archiviste assure le travail de mémoire de l'entreprise ou de la collectivité :

  • collecte des documents

  • certification de l'authenticité des documents

  • numérisation des documents

  • tri et indexation

  • mise en archive

  • conseil pour la consultation

  • recherche des informations éventuellement manquantes

Les compétences pour devenir archiviste

Calme, patience et minutie sont les principales qualités de l'archiviste :

  • avoir la passion des lettres, des documents papiers, de l'histoire

  • savoir utiliser les techniques de numérisation

  • être apte à communiquer avec les utilisateurs des archives

  • maîtriser les méthodes de conservation du papier

La formation pour devenir archiviste

La fonction d'archiviste pouvant offrir des débouchés très variés, les voies de la formation initiale sont assez nombreuses selon qu'il se spécialise dans les archives d'entreprise, du patrimoine ou de l'audiovisuel :

  • DUT information, communication options métiers du livre et du patrimoine

  • DUT information, communication option information numérique dans les organisations

  • DEUST métiers des bibliothèques et de la documentation

  • Licence de lettres

  • Licence en sciences humaines

  • Licence professionnelle métiers de l'information, archives, médiation et patrimoine

  • Licence professionnelle métiers du livre, documentation et bibliothèques

  • Titre de gestionnaire de l'information de l'Ecole de bibliothécaires documentalistes (EBD)

  • Master information, documentation

  • Master en sciences humaines mention archives

  • Diplôme d'archiviste-paléographe de l'Ecole nationale des chartes

  • Diplôme de conservateur du patrimoine de l'Institut national du patrimoine

  • Diplôme de gestion de patrimoines audiovisuels

  • Diplôme de chef de projet en ingénierie documentaire et gestion des connaissances de l'Institut national des techniques de la documentation (INTD)

Le salaire de l'archiviste

L'archiviste débutant démarre sa carrière au SMIC, soit 1480 euros brut mensuel.

Le lieu de travail de l'archiviste

L'employeur le plus important reste la fonction publique. Les collectivités locales et territoriales ne peuvent pas se passer des services de l'archiviste (archives municipales, départementales et régionales).

Le patrimoine, au travers du Ministère de la culture, offre des missions intéressantes mais en très petit nombre.

Quant au secteur privé, il propose de plus en plus d'emplois permanents pour faire face aux obligations légales de conservation des papiers financiers et bancaires. Les grandes entreprises ont désormais besoin d'un archiviste à demeure qui soit capable d'utiliser les dernières technologies de classement et de conservation.

La carrière de l'archiviste

Dans la fonction publique, l'archiviste peut passer des concours pour monter les échelons.

Autre piste d'évolution, une spécialisation dans les documents anciens qui peut le qualifier pour les dater, ainsi que pour distinguer les falsifications.