Magasinier : métier, salaire, formation et diplômes

Mis à jour le 29/08/2017

Niveau d'études : CAP, bac pro

Salaire en début de carrière : 1 480 € brut

Environnement de travail : salarié

Métier(s) similaire(s) : agent de magasinage, magasinier-cariste, réceptionniste magasinier, gestionnaire de stocks


Notes: 1 (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
1
Moyenne: 1 (1 vote)

Le rôle du magasinier

Le magasinier se charge de faire transiter les produits depuis leur lieu de livraison, vers leur lieu d'entreposage et ensuite leur lieu de vente.

Il réceptionne les marchandises des fournisseurs livrées par transporteurs. Il déballe les palettes, compte les cartons, les ouvre si nécessaire pour vérifier que la quantité est exacte et que tout est en bon état.

Puis il les range à leurs emplacements respectifs. S'il utilise un engin de manutention pour exécuter cette tâche, il devient alors magasinier cariste (mais il doit être titulaire d'un CACES, certificat d'aptitude à la conduite en sécurité).

Ensuite, le magasinier met certains de ces produits en rayon, à la demande des chefs de rayon. Il utilise généralement un transpalette pour déplacer les marchandises. C'est un travail qu'il doit réaliser avec une extrême prudence car il effectue les mises en rayon en présence de la clientèle dans le magasin.

Enfin, le magasinier endosse une autre mission si le commerce pour lequel il travaille pratique la vente à distance. Il réunit, pour le compte du préparateur de commandes, toute une liste de produits qui sont destinés à être conditionnés puis expédiés aux clients.

Certains magasiniers, particulièrement dans les entrepôts ouverts aux professionnels (et surtout dans le bâtiment) sont amenés à facturer les produits aux clients et à encaisser les règlements. Il sont alors dénommés magasiniers vendeurs.

Comme les livraisons ont plutôt lieu le matin, le magasinier peut être conduit à travailler en horaires décalés.

Les missions du magasinier

Le magasinier réceptionne les marchandises et les répartit en stock dans l'entrepôt ou en rayon :

  • réception des livraisons par transporteurs

  • stockage des marchandises dans l'entrepôt

  • mise en rayon des produits en magasin

  • tenue à jour de l'état des stocks

  • conditionnement des colis au départ et édition des documents d'expédition

  • inventaire de l'entrepôt

  • maniement d'engins de manutention

  • conseil au client et encaissement

Les compétences pour devenir magasinier

Le magasinier connaît par cœur chacune des manipulations qu'il doit effectuer :

  • faire preuve d'organisation dans la gestion chronologique des tâches

  • accepter un emploi du temps en horaires décalés

  • être en bonne forme physique

  • savoir utiliser l'outil informatique

  • gérer le stress des périodes à fort rendement commercial

  • dans certains cas, savoir faire du relationnel client

La formation pour devenir magasinier

Il est tout à fait possible de postuler à une offre de magasinier sans aucune formation préalable. Toutefois suivre une formation initiale dans le commerce et la logistique ne peut qu'aider par la suite à évoluer vers d'autres fonctions :

Le salaire du magasinier

Un magasinier débutant démarre sa carrière au SMIC, soit 1 480,27 € brut mensuel.

Le lieu de travail du magasinier

Le magasinier travaille dans le commerce et la grande distribution. Il effectue ses tâches dans un entrepôt, un quai de chargement ou de déchargement, et poursuit jusque dans les rayons du magasin.

S'il est employé par une grande enseigne, il peut être amené à parcourir plusieurs kilomètres par jour au travers des allées d'un entrepôt dont la taille est parfois importante.

Il travaille généralement au sein d'une équipe où chacun prend en charge un secteur ou un type de produits, sous les ordres d'un chef magasinier. Il assiste les préparateurs de commandes pour réunir les marchandises à expédier.

La carrière du magasinier

Le magasinier peut évoluer vers un poste de chef magasinier ou tenter sa chance en tant que chef de rayon en magasin.

Le passage de certificats pour l'utilisation d'engins de manutention est aussi une évolution intéressante du métier.