Cariste : métier, salaire, formation et diplômes

L'article en brefPlongez au cœur du métier de cariste, un rôle essentiel dans le domaine logistique qui exige dextérité et prudence. Aux commandes de divers engins de manutention, le cariste joue un rôle crucial dans le chargement et le déchargement de marchandises, veillant méticuleusement à leur entreposage. Sa journée typique est de naviguer habilement entre les rangées d'un entrepôt, orchestrant le mouvement des produits du camion à leur lieu de stockage, une tâche qui demande une précision extrême et une connaissance approfondie des consignes de sécurité.

Pour se lancer dans cette carrière, aucun diplôme n'était requis auparavant, mais le paysage a évolué vers une formalisation de la formation. Aujourd'hui, des CAP spécifiques et un Bac professionnel en logistique pavent la voie, avec le CACES, un certificat incontournable pour la conduite sécurisée des engins. Cette certification, essentielle pour la manœuvre des machines, souligne l'importance de la sécurité et de l'autonomie dans ce métier physiquement exigeant. Explorez les nuances de cette profession, de l'évolution salariale aux perspectives de carrière prometteuses au-delà des commandes de l'engin.
Temps de lecture : 2minDate de publication : 11/08/2017Dernière mise à jour : 17/04/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Eve - Marie CANTIGETAccompagnatrice d'entrepreneurs en création d'entreprise et comptabilité chez L'Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Image
cariste-fiche-metier

Récap métier

  • Niveau d'études : CAP à bac
  • Salaire en début de carrière : 1 480 € brut
  • Environnement de travail : salarié
  • Métier(s) similaire(s) : magasinier cariste, manutentionnaire cariste, opérateur logistique

Le rôle du cariste

Le cariste est un opérateur certifié qui manipule des engins de transport ou de levage à des fins logistiques.

Aux commandes de sa machine (plus ou moins imposante selon les besoins de l'entreprise et selon le CACES détenu par le cariste), il s'occupe de décharger les camions qui viennent livrer des matériaux, marchandises, et autres produits. Il seconde le chef magasinier qui l'aide parfois à manœuvrer par des indications au sol.

Une fois la livraison vérifiée, le cariste l’a véhiculé jusqu'à son endroit d'entreposage. Il doit faire preuve d'une extrême prudence lors de ses déplacements car une équipe d'opérateurs à pied s'affairent dans son environnement proche.

Il place les marchandises à l'endroit qui leur est dévolu. Une tâche particulièrement délicate lorsque les produits sont lourds, ou qu'il faut les stocker dans un rayonnage en hauteur.

Au moment de récupérer les marchandises pour les utiliser ou les livrer au client, le cariste leur fait faire le voyage en sens inverse, avec toujours la même prudence.

Les missions du cariste

Le cariste exécute des tâches de manutention à l'aide d'un engin mécanique :

  • conduite d'engins de manutention

  • chargement ou déchargement de produits conditionnés

  • vérification de l'état des marchandises livrées

  • entreposage des palettes et contenants aux endroits définis

Les compétences pour devenir cariste

Le cariste fait preuve d'une concentration maximale :

  • être titulaire du CACES adapté

  • avoir le "compas dans l'œil" pour réaliser des manœuvres avec précision

  • suivre rigoureusement les consignes de sécurité

  • savoir faire preuve d'autonomie dans le travail

  • être en bonne condition physique

La formation pour devenir cariste

Le métier de cariste est longtemps resté accessible sans diplôme particulier, et c'est parfois encore le cas de nos jours. Bien souvent, ce poste est occupé par un magasinier expérimenté qui a passé son CACES pour l'autoriser à manœuvrer des machines de transport. 

Toutefois, aujourd'hui les employeurs sont plus regardants sur le niveau d'études des candidats, et la formation initiale en la matière propose des voies dédiées :

  • CAP agent d'entreposage ou de messagerie

  • CAP opérateur logistique

  • CAP vendeur magasinier en pièces de rechange et équipements automobiles

  • BEP logistique et transport

  • Bac professionnel logistique

Le CACES cariste (certificat d'aptitude à la conduite en sécurité) est indispensable pour remplir les fonctions de cariste. Cette certification est généralement financée par l'entreprise, ou par les organismes d'aide au retour à l'emploi dans le cas d'une reconversion professionnelle. Le CACES se décompose en six catégories :

  • catégorie 1 : transpalettes à conducteur porté et préparateurs de commandes au sol

  • catégorie 2 : chariots tracteurs et à plateau porteur de capacité inférieure à 6 000 kg

  • catégorie 3 : chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité inférieure ou égale à 6 000 kg

  • catégorie 4 : chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité supérieure à 6 000 kg

  • catégorie 5 : chariots élévateurs à mât rétractable

  • catégorie 6 : déplacement, chargement, transfert de chariots sans activité de production

Le salaire du cariste

Le cariste débute au salaire minimum (1 480 € bruts). Son évolution de salaire s'opère à l'ancienneté.

Le lieu de travail du cariste

Le cariste travaille le plus souvent dans un entrepôt ou une industrie. Des locaux qui sont souvent mal isolés et bruyants.

Le chargement des avions, bateaux ou trains est aussi une piste à exploiter.

La carrière du cariste

Les manœuvres opérées par le cariste peuvent se révéler assez stressantes. Il est difficile de faire toute une carrière aux commandes d'un engin de ce type.

Après quelques années de manutention, ce professionnel peut devenir chef logistique, responsable de quai ou encore responsable d'entrepôt.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.