Horticulteur : métier, salaire, formation et diplômes

L'article en bref

Niveau d'études : CAP, bac pro, bac+2

Salaire en début de carrière : 1 480 € brut

Environnement de travail : salarié, indépendant

Métier(s) similaire(s) : ouvrier horticole, horticulteur-fleuriste

Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Laura MOUGELConsultante en création de société et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.

Le rôle de l'horticulteur

L'horticulture plante et traite des végétaux pour assurer leur développement.

A partir de boutures ou de semis, il met en culture des variétés pour lesquelles il respecte un certain cahier des charges : mise en pot ou en pleine terre, à l'air libre ou sous serre, à la lumière naturelle ou sous néons.

L'horticulteur assure ensuite la bonne croissance de ses plantes en leur conférant le traitement adapté. Il distille la dose d'engrais juste nécessaire, change le substrat, rempote le plant, taille les excroissances inutiles, introduit un insecticide,…

Ses cultures doivent être les plus réussies possible pour offrir à la clientèle une excellente base de jardinage. Clientèle qui est friande des conseils de l'horticulteur sur toute la phase de plantation et d'entretien. Le professionnel doit alors se montrer exhaustif sur les soins à apporter et sur les conditions climatiques à respecter.

L'horticulteur peut aussi être sollicité par un paysagiste sur la faisabilité d'un projet et sur les solutions qu'il peut lui apporter. Il met alors en œuvre son savoir-faire pour imaginer une scénographie végétale qui soit aussi esthétique que durable dans le temps.

Plus rarement, l'horticulteur peut être employé d'un laboratoire pour lequel il imagine des hybridations végétales (croisements entre deux espèces) ou chez qui il travaille sur les propriétés des végétaux pour leur utilisation dans le milieu médical et paramédical.

 

Les missions de l'horticulteur

L'horticulteur cultive des végétaux et conseille ceux qui vont les jardiner :

  • mise en culture des végétaux en pot ou en pleine terre

  • installation de serres

  • traitement quotidien des végétaux (arrosage et désherbage principalement)

  • traitements ponctuels des végétaux (taille, griffe, engraissage, rempotage,…)

  • conseil à la clientèle

  • calcul du coût d'une culture et de la marge bénéficiaire

  • propositions d'aménagements paysagers

 

Les compétences pour devenir horticulteur

L'horticulteur a une véritable sensibilité agricole :

  • aimer le travail de la terre et souvent en plein-air

  • être habile de ses mains

  • connaître les différents types de sols et de climats pour chaque région

  • maîtriser les techniques de traitement des végétaux

  • être au fait des normes en vigueur (notamment sur les produits insecticides et les désherbants puissants)

 

La formation pour devenir horticulteur

Métier agricole avant tout, l'horticulture s'apprend au travers d'une formation qui aborde d'autres métiers du secteur : arboriculteur, floriculteur, maraîcher ou encore pépiniériste. Pour devenir horticulteur, le niveau CAP suffit déjà. Mais pour se lancer à son compte, il est préférable de miser sur un bac professionnel au minimum :

 

Le salaire de l'horticulteur

L'horticulteur débutant démarre sa carrière au SMIC, soit 1480 euros brut mensuel.

 

Le lieu de travail de l'horticulteur

L'horticulteur travaille dans les champs, sous serre, dans les jardins des particuliers ou encore dans les espaces verts publics. S'il est employé par une grande jardinerie, il passe aussi beaucoup de temps dans les rayons à disposer les cultures qui sont à la vente et à prodiguer des conseils aux jardiniers amateurs.

Avec l'arrivée de l'automatisation via les nouvelles technologies, certaines tâches ancestrales comme l'arrosage quotidien ne nécessitent de la part de l'horticulteur qu'un paramétrage informatique.

Toutefois, aucune machine n'est encore capable d'enfoncer une graine avec douceur dans un terreau adapté, ou encore de tailler les "gourmands" d'une jeune bouture en pleine croissance.

 

La carrière de l'horticulteur

Dans une structure conséquente, il peut viser un poste de chef de rayon jardinerie, puis de responsable des achats.

Il peut aussi choisir de se lancer à son compte sur un marché ultra concurrentiel, mais doté en retour d'une forte demande du marché.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.