Ouvrier paysagiste : métier, salaire, formation, diplômes

Mis à jour le 12/04/2018

Niveau d'études : CAP

Salaire en début de carrière : 1 480 € brut

Environnement de travail : salarié

Métier(s) similaire(s) : jardinier d'espaces verts, ouvrier polyvalent, ouvrier du paysage

 


Notes: 4 (3 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4.333335
Moyenne: 4.3 (3 votes)

Le rôle de l'ouvrier paysagiste

Le paysagiste dessine le jardin parfait dont rêvent ses clients. L'ouvrier paysagiste a pour mission de concrétiser ce rêve en suivant les consignes imposées.

La préparation des sols est une étape incontournable pour l'ouvrier paysagiste. C'est aussi une tâche qui peut se révéler épuisante selon la superficie à traiter, ou si la situation du jardin empêche l'accès des machines. L'ouvrier paysagiste retourne la terre, la dépierre, lui adjoint de l'engrais, et la nivelle pour obtenir le support parfait aux étapes suivantes.

Il lit les plans du paysagiste ou suit ses recommandations orales sur site. Il plante les végétaux choisis aux endroits décidés en réalisant un système de drainage des eaux, et en installant parfois une protection grillagée pour les plantes les plus sensibles.

Selon la région dans laquelle il travaille, il limite les effets du gel ou de la chaleur intense grâce à des films plastiques, de la paille ou encore des écorces de bois. L'ouvrier paysagiste expérimenté possède différentes astuces acquises au fil des projets qui peuvent faire toute la différence sur la durée de vie des végétaux.

Une fois paysagé, le jardin est nettoyé. Puis l'ouvrier paysagiste gratifie son client de quelques conseils d'entretien courant.

Les missions de l'ouvrier paysagiste

L'ouvrier paysagiste exécute les consignes du paysagiste :

  • traitement et préparation des sols naturels et des substrats

  • plantation des végétaux en bacs, pots ou pleine terre

  • petits travaux de maçonnerie (murets, retenues de terre,…)

  • mise en place d'un système d'irrigation

  • utilisation des outils de coupe des végétaux et de travail de la terre

  • recommandations d'entretien

Les compétences pour devenir ouvrier paysagiste

L'ouvrier paysagiste aime avoir les mains dans la terre :

  • apprécier le travail en extérieur

  • savoir manier les outils de jardinage

  • connaître les végétaux ainsi que les consignes de plantation et d'entretien qui leur correspondent

  • ne pas souffrir du dos

La formation pour devenir ouvrier paysagiste

Le métier d'ouvrier paysagiste est accessible sans diplômes car la main-d'œuvre manque dans ce milieu. Toutefois, pour espérer évoluer au sein de l'entreprise le candidat a tout intérêt à se doter d'un niveau CAP minimum, voire bac professionnel s'il envisage de se lancer à son compte ultérieurement :

Le salaire de l'ouvrier paysagiste

L'ouvrier paysagiste débute sa carrière à 1 480 € brut. Il y a peu d'évolution de salaire à ce poste, mais il est en revanche possible d'effectuer bon nombre d'heures supplémentaires, particulièrement à la mi-saison.

Pour espérer augmenter significativement ses revenus, l'ouvrier paysagiste doit acquérir les compétences et l'expérience qui lui mettront le pied à l'étrier pour devenir un paysagiste à part entière.

Créer son entreprise de paysagisme

Le lieu de travail de l'ouvrier paysagiste

L'ouvrier paysagiste travaille en extérieur en toutes saisons, bien que le printemps et l'automne soient des périodes plus actives pour lui.

Il est employé par une entreprise du paysage pour seconder un paysagiste en effectuant les tâches exécutives, ou encore par une collectivité pour la gestion des espaces verts publics.

Il est amené à se déplacer au gré des situations géographiques des chantiers.

La carrière de l'ouvrier paysagiste

Dans une petite entreprise du paysage, l'ouvrier paysagiste peut gagner en indépendance et en autonomie pour finir par gérer lui-même des projets entiers. C'est alors le début de sa carrière de paysagiste.

Chez les plus gros prestataires, il peut décrocher un poste de responsable et superviser toute une équipe d'ouvriers paysagistes.