Ouvrier agricole : métier, salaire, formation, diplômes

L'article en brefAu cœur des champs et des fermes, l'ouvrier agricole se révèle être un pilier essentiel de l'agriculture, travaillant main dans la main avec l'agriculteur. Polyvalent et impliqué, il touche à tout, de la culture des terres à l'élevage, en passant par l'entretien général de l'exploitation. Cette diversité de missions nécessite une connaissance approfondie des cycles de production et un engagement constant sur le terrain, assurant le bien-être des animaux et la qualité des récoltes. La capacité à s'adapter et à intervenir efficacement face aux imprévus est cruciale, faisant de lui un acteur indispensable au bon déroulement des opérations agricoles.

Pour embrasser cette carrière, le chemin commence souvent par l'acquisition d'un CAP agricole, bien que l'expérience et la formation sur le terrain restent primordiales. Les perspectives d'évolution sont réelles, avec la possibilité de s'installer à son compte après quelques années d'expérience, notamment pour ceux qui aspirent à des responsabilités accrues et souhaitent approfondir leurs connaissances à travers des formations plus avancées telles que le Bac pro ou le BTSA. Malgré un démarrage au SMIC, la passion pour le grand air, la nature et l'agriculture motive de nombreux ouvriers agricoles à s'engager dans cette voie, contribuant ainsi au maintien et au développement du secteur agricole.
Créer son entreprise avec L-Expert-Comptable.comJe me lance
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Image
Ouvrier agricole métier, salaire, formation, diplômes

Niveau d'études : CAP
Salaire en début de carrière : SMIC (1 480 €)
Environnement de travail : salarié

 

Le rôle de l'ouvrier agricole

L'ouvrier agricole est un adjoint indispensable de l'agriculteur au sein de l'exploitation.

Il connaît les tâches qu'il doit accomplir et acquiert une expertise de la production. Le type de production influera largement sur le type de missions à remplir. Selon qu'il se spécialise dans l'élevage ou l'agronomie, la physionomie de son métier sera sensiblement différente.

Pour le travail de la terre il est présent à toutes les étapes depuis la plantation jusqu'aux récoltes, tout comme l'agriculteur. En matière d'élevage, il veille au bon développement et au bien-être des animaux.

Dans tous les cas il doit aussi faire preuve de polyvalence et savoir jouer les bricoleurs pour maintenir la structure en parfait état.

Il est sur le terrain en permanence et doit immédiatement informer l'agriculteur de tous les évènements qui se produisent sur l'exploitation.

Car l'agriculteur qui a aussi des tâches de gestion d'entreprise doit pouvoir déléguer des responsabilités à son ouvrier agricole.

L'ouvrier agricole travaille avec l'agriculteur et/ou avec d'autres ouvriers agricoles. Il a aussi à faire des intervenants extérieurs comme les vétérinaires ou les mécaniciens agricoles.

 

Les missions de l'ouvrier agricole

L'ouvrier agricole assiste l'agriculteur, mais il sait aussi effectuer ses tâches quotidiennes seul :

  • travail de la terre : plantation, entretien, récolte

  • entretien des animaux

  • utilisation de certains outils et machines agricoles

  • entretien de l'exploitation (nettoyage, taille des arbres,…)

  • petits travaux et bricolages, et mécanique de base

  • transformation, conditionnement et vente des produits selon les cas

 

Les compétences pour devenir ouvrier agricole

L'ouvrier agricole doit faire preuve de fiabilité et d'un grand sens de l'autonomie :

  • faire preuve d'autonomie et d'initiative

  • être endurant physiquement

  • avoir envie d'apprendre le métier d'agriculteur

  • aimer travailler au grand air

  • savoir se rendre disponible malgré les tâches quotidiennes à effectuer

  • être capable de communiquer avec différents interlocuteurs

 

La formation pour devenir ouvrier agricole

Si le métier d'ouvrier agricole prend tout son sens avec les apprentissages de terrain, le CAP agricole demeure être un minimum pour trouver une place dans une exploitation. L'agriculteur est conscient qu'il doit former un minimum son ouvrier agricole, mais ce dernier doit tout de même déjà posséder des bases solides et générales sur le métier :

Les stages en milieu professionnel pratiqués dans l'enseignement technique donnent souvent lieu à une embauche ultérieure.

Si l'ouvrier agricole a pour but de s'installer à son compte après quelques années d'expérience, il doit viser au minimum un niveau bac.

Il peut aussi choisir de continuer deux années après le bac afin d'accéder au BTS, mais démarrer tout de même sa carrière en tant qu'ouvrier agricole chez un agriculteur :

 

Le salaire de l'ouvrier agricole

L'ouvrier agricole démarre généralement sa carrière au salaire minimum. Il ne connaît qu'une assez faible revalorisation de sa rémunération au cours de sa carrière.

 

Le lieu de travail de l'ouvrier agricole

L'ouvrier agricole est presque toujours sur l'exploitation. L'agriculteur lui confie les clés du royaume lorsqu'il doit s'absenter.

Mais il peut aussi travailler pour un groupement d'agriculteurs et ainsi partager son temps entre plusieurs structures.

 

La carrière de l'ouvrier agricole

Si le nombre d'exploitations agricoles a tendance à diminuer avec le temps, celles qui restent ont tendance à grossir en taille. Les agriculteurs ont donc besoin plus que jamais d'ouvriers agricoles.

Attention à certains types d'agricultures qui ont une forte demande à certains moments de l'année et ne génèrent que des emplois saisonniers.

A termes, de nombreux ouvriers agricoles s'installent à leur compte, ou reprennent l'exploitation où ils ont travaillé plusieurs années. Un nouvelle carrière d'agriculteur commence alors.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.