Assistant commercial : métier, salaire, formation, diplômes

L'article en bref

Niveau d'études : BTS / DUT 

Salaire en début de carrière : 1 500 € brut  

Environnement de travail : salarié 

Métier(s) similaire(s) : secrétaire commercial

Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Julien PIGNONExpert-Comptable et Commissaire aux Comptes chez l’Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.

Le rôle de l'assistant commercial

L'assistant commercial gère tous les aspects administratifs qui entourent une vente.

Son rôle : soulager les commerciaux et les équipes de vente de tous les tracas annexes afin de leur permettre de se concentrer sur leur cœur de métier. Il traite le courrier entrant et sortant, ainsi que les appels téléphoniques et le planning.

L'assistant commercial gère les dossiers clients et toute une partie du relationnel à entretenir avec eux. Il confirme les bons de commande, actualise les informations, transmet les messages, et relance éventuellement les impayés.

Il précise à un client que la livraison qu'il attend sera bien là en temps et en heure, ou s'enquiert des raisons du retour d'un produit.

L'assistant commercial tient à jour un tableau de chiffre des ventes qui est un excellent indicateur de la situation pour le directeur commercial, comme pour la direction, et un bon motivateur pour l'équipe de commerciaux.

Il s'occupe également du remboursement des frais des commerciaux de terrain. Il collecte les justificatifs et les fournit au service comptabilité.

Si ses missions font partie intégrante du processus de vente, l'assistant commercial ne doit pour autant pas dépasser ses prérogatives. Il ne négocie pas avec les clients, et ne met pas en place d'argumentaire de vente.

 

Les missions de l'assistant commercial

L'assistant commercial seconde les professionnels de la vente :

  • suivi des dossiers clients (commandes en cours, gestion comptable,…)

  • édition des documents de vente : bon de commande, bon de livraison, facture

  • valorisation de l'image de l'entreprise

  • gestion des stocks disponibles

  • relance des impayés

 

Les compétences pour devenir assistant commercial

L'assistant commercial est l'ouvrier indispensable de la chaîne du commerce :

  • bonne présentation et élocution parfaite

  • maîtrise des outils informatiques et bureautiques

  • solides connaissances en gestion et comptabilité

  • capacité à travailler en équipe, sous les ordres d'un supérieur direct

  • maîtrise de l'anglais

 

La formation pour devenir assistant commercial

Le bac pro gestion administration permet de faire ses premiers pas en tant qu'assistant commercial, mais les tâches assignées seront alors davantage tournées vers le secrétariat. Le BTS MUC (management des unités commerciales) est le premier palier intéressant de la formation initiale. Et le DUT techniques de commercialisation permet au candidat d'envisager une prise de responsabilités plus rapide :

 

Le lieu de travail de l'assistant commercial

Le métier d'assistant commercial s'exerce au sein d'un bureau, en contact permanent avec les autres services de l'entreprise. Dans de nombreuses situations il sert même de jonction entre les différents professionnels de la structure.

La relation avec les clients se fait presque exclusivement par téléphone ou par courrier électronique.

Exceptionnellement, s'il est rattaché à un service de commerce à l'export, l'assistant commercial peut être requis sur un déplacement plus ou moins long afin de gérer les aspects pratiques et logistiques du voyage.

 

La carrière de l'assistant commercial

L'assistant commercial démarre sa carrière à environ 1 500 € brut par mois.

Les débouchés sont nombreux, mais les candidats aussi. L'assistant commercial a tout intérêt de faire preuve de mordant s'il ne veut pas être cantonné à de l'administratif au profit de collègues mieux diplômés ou expérimentés.

Si sa sensibilité est plus commerciale, l'assistant pourra évoluer dans le domaine de la vente en devenant commercial, puis chef de secteur.

Mais si l'assistant commercial préfère s'orienter vers de la bureautique et de la gestion, un poste de responsable de gestion ou de chef de service comptable reste envisageable.

 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.