Maçon VRD : métier, formation, salaire, diplômes

L'article en brefPassionné par l'aménagement des espaces urbains et les infrastructures publiques ? Le métier de maçon VRD (Voirie et Réseaux Divers) pourrait être votre vocation. Ce professionnel joue un rôle crucial dans la construction et la rénovation de nos routes, trottoirs, et réseaux d'assainissement, garantissant la qualité de vie au sein de notre environnement quotidien. Sans qualification requise pour débuter, mais avec un CAP comme solide point de départ, le maçon VRD est un acteur essentiel de la voirie, capable de transformer le paysage urbain et rural grâce à ses compétences techniques et sa capacité à travailler en équipe, même dans les conditions climatiques les plus difficiles.

Le parcours pour devenir maçon VRD est accessible dès l'obtention d'un CAP, avec des possibilités d'évolution vers des postes de chef de chantier ou de conducteur de travaux, grâce à une spécialisation et une expertise accrue. Le salaire de départ s'aligne sur le Smic, avec des primes venant récompenser les efforts et les compétences spécifiques au métier. Travaillant principalement en extérieur, le maçon VRD doit être prêt à se déplacer fréquemment et à adapter ses horaires pour minimiser l'impact sur la circulation publique. Ce métier, essentiel au bon fonctionnement de nos villes et villages, offre une voie de carrière enrichissante pour ceux prêts à relever ses défis.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Image
Maçon VRD métier, formation, salaire, diplômes

Niveau d'études : CAP, BEP

Salaire en début de carrière : 1 480,27 € brut

Environnement de travail : salarié, privé ou public
 

Le rôle du maçon VRD

Le maçon VRD, Voirie et Réseaux Divers, s'occupe de la création et de la réfection de la voirie, des éléments de voirie, et des réseaux.

Il intervient sur les routes, les autoroutes, les parkings, les infrastructures sportives ou scolaires (écoles, stades, pistes cyclables,…), les ports, les aéroports, les voies ferrées,…

Il crée ou réhabilite des chaussées, trottoirs, caniveaux, ponts, rambardes, du mobilier urbain et plus généralement tous les éléments de voirie qui occupent l'espace public.

Il pose des revêtements, rebouche des trous, crée des tranchées pour tirer des canalisations d'eau, de gaz ou d'électricité, assure le chemin des réseaux de télécommunications, met en place un système complet d'évacuation des eaux de pluie.

Le maçon VRD intervient aussi bien sur l'aménagement du cadre de vie que sur les structures de transports commerciaux.

Il peut travailler au sol comme au volant d'un engin de chantier.

 

Les missions du maçon VRD

Le maçon VRD assure la fiabilité d'infrastructures que nous utilisons au quotidien :

  • lecture du dossier de projet

  • sécurisation des abords du chantier par un balisage et éventuellement des déviations

  • repérage du site et marquage des points où opérer

  • réalisation de terrassements ou de fondations

  • pose de revêtement et compactage

  • réparations de déformations sur la chaussée

  • coulage de béton et réalisation d'enrobés

  • mise en place ou réparation d'éléments de voirie

 

Les compétences pour devenir maçon VRD

Le maçon VRD remplit une mission d'intérêt public :

  • savoir lire un plan

  • faire preuve d'une vision globale du projet (que se passera-t-il après le passage du maçon VRD ?)

  • connaître parfaitement les matériaux et les outils utilisés dans le métier

  • capacité à communiquer avec les riverains et à gérer leur mécontentement

 

La formation pour devenir maçon VRD

Le CAP de maçon VRD constitue une bonne porte d'entrée au métier, même s'il est possible de trouver une embauche sans qualification tant la main d'œuvre manque dans ce métier. Pour se mettre à son compte, ou se doter d'une expertise complémentaire, l'élève maçon VRD a tout intérêt à viser un bac professionnel :

  • CAP maçon VRD

  • CAP constructeur en ouvrages d'art

  • CAP constructeur de routes

Les recruteurs peuvent exiger que le maçon VRD soit détenteur d'un CACES (certificat d'aptitudes à la conduite en sécurité) ou qu'il le passe au sein de l'entreprise.

 

Le salaire du maçon VRD

Le maçon VRD débute au Smic (1480,27 € brut mensuel) auquel s'ajoutent des primes.

 

Le lieu de travail du maçon VRD

Le maçon VRD peut exercer son activité dans une entreprise des bâtiments et travaux publics, dans une collectivité locale ou territoriale, au sein des services techniques et de voirie, dans une société spécialisé dans les aménagements ferrés ou maritimes, au encore dans un corps d'armée qui offre des perspectives d'emploi dans le génie civil.

Le maçon VRD travaille le plus souvent en extérieur, et les délais imposés pour ses prestations peuvent le pousser à affronter les pires conditions climatiques.

S'il n'est pas rattaché à une collectivité, il doit être prêt à accepter des déplacements longs et lointains.

A noter que les interventions sur certains lieux publics doivent parfois se faire de nuit afin de ne pas perturber la circulation quotidienne.

 

La carrière du maçon VRD

Le maçon VRD démarre au salaire minimum, mais en se spécialisant dans une branche il peut acquérir un niveau d'expertise qui lui permette de diriger une équipe sur des projets d'envergure.

Il devient alors chef de chantier VRD et peut espérer atteindre le niveau de conducteur de travaux VRD qui représente un bel échelon dans le BTP.

De part son savoir-faire, le maçon VRD peut aussi bifurquer vers une voie de terrassier, et se mettre à son compte s'il a le réseau suffisant pour décrocher des contrats.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.