Plombier : métier, salaire, formation et diplômes

Mis à jour le 12/04/2018

Niveau d'études : CAP

Salaire en début de carrière : 1 480,27 € brut (SMIC) 

Environnement de travail : Salarié / Indépendant 

 


Notes: 5 (2 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4.5
Moyenne: 4.5 (2 votes)

Le rôle du plombier

Le plombier assure le bon fonctionnement du réseau d'eau.

En termes d'installation, il lit le plan de l'architecte et détermine les endroits les plus appropriés afin de faire passer les tuyaux d'arrivée d'eau, tout comme les tuyaux d'évacuation.

Il crée lui-même un plan du réseau et le reporte sur site où il doit procéder à de petits travaux pour en assurer la pose (trous dans les murs, passage dans les faux plafonds,…).

Il installe l'infrastructure et raccorde tous les éléments qui sont alimentés en eau : robinets, toilettes, chaudières,…

Il vérifie constamment la bonne étanchéité de l'installation.

En matière de dépannage, le plombier se rend, généralement en urgence, sur le lieu de l'intervention. Il emporte avec lui les pièces les plus souvent nécessaires.

Il diagnostique la panne et estime la durée de son intervention. Dans le cas d'une fuite, il doit arriver à la localiser en préservant au maximum le bâti.

Son métier de dépanneur l'oblige à assurer des permanences en dehors des heures de travail habituelles.

Les missions du plombier

Le plombier est le garant de l'alimentation en eau et de son évacuation :

  • création du plan du réseau d'eau

  • pose des éléments du réseau (tuyaux, coudes, robinets,…)

  • soudure des tuyaux

  • contrôle de l'étanchéité

  • recherche de fuite

  • réparation ou rénovation d'un réseau existant

  • connexion au réseau d'eau d'appareils supplémentaires

Les compétences pour devenir plombier

Le plombier doit être attentif aux évolutions du métier :

  • savoir lire un plan d'architecte

  • avoir des compétences annexes en bâtiment (maçonnerie, soudure, réalisation de finitions,…)

  • avoir une parfaite connaissance des normes en vigueur

  • connaître les matériaux disponibles pour réaliser le travail (évolutions techniques constantes)

  • capacité de déduction et de gestion des imprévus

La formation pour devenir plombier

Le métier de plombier peut s'exercer avec un diplôme de niveau CAP. La mention complémentaire de zinguerie est assez recherchée par les recruteurs :

  • CAP installateur sanitaire

  • Mention complémentaire zinguerie

  • Mention complémentaire maintenance en équipement thermique individuel

  • BEP techniques des installations sanitaires et thermiques

Mais pour s'installer à son compte, le plombier doit être doté au minimum d'un niveau bac. Quant au BTS il développe les connaissances de l'élève en matière de systèmes énergétiques modernes :

  • Brevet professionnel monteur en installations du génie climatique et sanitaires

  • Brevet professionnel métiers de la piscine

  • Bac professionnel technicien en installation

  • Bac professionnel technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques

  • BTS fluides, énergies, environnements, option génie sanitaire et thermique

  • Certification de qualification professionnelle, technicien d'études et de chantier

Le lieu de travail du plombier

Le plombier peut travailler dans le dépannage, ou sur le long terme en procédant à l'installation ou à la rénovation de réseaux d'eau sur les projets de construction du bâtiment.

S'il effectue des interventions dans l'urgence, il est le plus souvent en déplacement et se rend aux domiciles des particuliers ou dans les entreprises qui le sollicitent. Selon son rayon d'action, il peut être amené à faire beaucoup de kilomètres chaque jour.

En revanche, s'il travaille plus en profondeur sur un réseau d'eau en particulier, il est amené à occuper le même chantier plusieurs jours d'affilée.

Le plombier travaille pour une entreprise d'installation et de réparation sanitaire. Il peut aussi exercer à son compte.

La carrière du plombier

Il s'agit d'un métier où les emplois, comme les clients, ne manquent pas. Avec un premier diplôme en plomberie il n'est pas compliqué de se faire embaucher dans une entreprise d'installation ou de dépannage. Un salarié débutant gagne au minimum le SMIC soit 1 480,27 € brut mensuel. 

Le métier peut être assorti d'une deuxième compétence : chauffagiste, zingueur,…

Après quelques années d'expérience, le plombier a acquis le savoir-faire nécessaire et la capacité de gestion pour s'installer en indépendant. En fin de carrière, un plombier indépendant peut gagner jusqu'à 5 000 € par mois.