Armurier : métier, salaire, formation et diplômes

L'article en brefL'armurier, artisan passionné de la création à la réparation d'armes à feu, embrasse un métier où savoir-faire technique et amour de l'histoire des armes se rencontrent. Dès le début de sa carrière, l'armurier, avec un salaire de 1 500 € brut, s'aventure dans un monde où métal et bois se façonnent pour donner naissance à des pièces uniques. Que ce soit en atelier, à son compte, ou au sein d'un corps d'armée, ses compétences couvrent une large gamme d'activités : de la conception et création d'armes sur mesure à la réparation minutieuse d'armes anciennes. Cette profession exige non seulement un savoir-faire artisanal mais aussi une connaissance approfondie de la législation en vigueur, garantissant ainsi la sécurité et la conformité de chaque pièce.

La formation pour devenir armurier, accessible dès le CAP armurerie, offre une base solide pour entrer dans ce domaine, tandis que le BMA (brevet des métiers d'art) enrichit le parcours en intégrant l'histoire de l'armurerie. Travailler comme armurier signifie également se positionner en conseiller pour une clientèle variée, de chasseurs et collectionneurs à des institutions comme des musées. L'aspect commercial de la profession, surtout pour ceux qui choisissent la voie de l'indépendance, requiert un sens aigu du service et de la communication. L'armurier incarne ainsi une figure clé dans le maintien et la transmission d'un savoir-faire traditionnel, marquant chaque arme de son empreinte unique.
Temps de lecture : 2minDate de publication : 12/07/2017Dernière mise à jour : 11/04/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Gabrielle CLAISSEComptable chez L-Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Image
métier-armurier

Récap métier

  • Niveau d'études : CAP
  • Salaire en début de carrière : 1 500 € brut
  • Environnement de travail : salarié, indépendant

Le rôle de l'armurier

L'armurier crée, répare et vend des armes à feu. Il peut aussi ne pratiquer que l'une de ces trois activités.

L'armurier travaille le métal et le bois pour fabriquer des armes à feu sur plan, ou de sa création personnelle. Souvent, plusieurs armuriers œuvrent à la fabrication d'une même arme tant les spécialisations sont complexes : armurier fer, armurier bois, armurier graveur...

La fabrication d'une arme demande à gérer l'adaptation du canon sur la bascule, le fonctionnement du mécanisme d'armement, la percussion et l'extraction, la gravure et une foule d'autres détails qui s'avèrent être plus nombreux sur les armes anciennes.

De fait, il répare aussi les armes enrayées ou dont le percuteur ne fonctionne plus. Il conçoit et installe une nouvelle crosse, règle la visée ou assure tout simplement leur nettoyage.

En matière de restauration, il est amené à recréer des éléments qui n'existent plus sur le marché pour redonner vie à une arme ancienne (même pour intégrer une collection et ne jamais être utilisée, une arme n'a de valeur que si elle est en état de marche).

Dans tous les cas, il doit être capable de fournir un devis détaillé (la passion des armes peut avoir un coût prohibitif) ainsi qu'un délai d'intervention quant la réalisation qu'il entreprend.

Enfin, l'armurier peut être à la tête d'un commerce qui a pignon sur rue et vendre lui-même des armes à feu. Ses clients sont des chasseurs, des tireurs sportifs, des collectionneurs ou bien même des musées.

Il n'est pas rare que les armureries proposent aussi la vente d'armes blanches comme des couteaux. L'artisan armurier peut alors s'associer avec un artisan coutelier et ainsi proposer ensemble leur savoir-faire traditionnel.

Il est au fait de la législation en vigueur sur la vente et la détention d'armes à feu et la respecte scrupuleusement.

L'armurier peut aussi exercer au sein d'un corps d'armée. Il est alors chargé de distribuer les armes aux soldats et de les récupérer après utilisation depuis la pièce sécurisée qu'il occupe.

Les missions de l'armurier

L'armurier gère la fourniture d'armes :

  • conception et création d'éléments d'armes à feu

  • réparation ou restauration d'armes à feu

  • vente d'armes à feu

  • entretien et maintenance d'armes à feu

  • conseil à la clientèle

  • gestion de l'activité indépendante le cas échéant

Les compétences pour devenir armurier

L'armurier est avant tout un artisan passionné :

  • être passionné par le tir à l'arme à feu

  • savoir travailler le métal et le bois

  • posséder une culture historique sur les armes

  • connaître la législation en vigueur

  • avoir le sens commerçant

La formation pour devenir armurier

L'armurier est tout autant un technicien qu'un amoureux de l'histoire des armes. Le CAP armurerie est une bonne formation pour apprendre les rudiments du métier et acquérir une certaine polyvalence dans ce domaine. 

Mais le BMA (brevet des métiers d'art) insuffle une dimension supplémentaire à cette discipline en abordant notamment l'histoire de l'armurerie et de ses styles à travers les âges :

Le salaire de l'armurier

Le salaire mensuel de l'armurier en début de carrière serait de 1 500 € brut.

Le lieu de travail de l'armurier

L'armurier peut démarrer sa carrière chez un artisan, intégrer un atelier de production d'armes, ou se mettre à son compte.

Dans tous les cas il passe le plus clair de son temps dans son atelier où il répare les pièces abîmées ou en crée de nouvelles.

À son compte, il prend du temps pour conseiller les clients dans son magasin. L'achat d'une arme n'est jamais anodin, même pour une personne qui en possède déjà.

La carrière de l'armurier

Dans une grande unité de production, l'armurier démarre au salaire minimum et voit sa rémunération augmenter modestement au fil des ans.

A son compte, il peut faire valoir son expertise pour être reconnu et séduire une clientèle prête à dépenser des sommes conséquentes pour assouvir sa passion des armes.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.