Audit comptable et financier : définition, rôle dans l'entreprise

Mis à jour le 06/12/2017

L’audit est une procédure qui certifie les comptes d’une entreprise. Elle est assurée par un auditeur (personne en charge de cette mission) qui atteste de la bonne santé financière de l’entreprise ainsi que de la régularité de sa gestion. Un bon audit assure ainsi une certification à ladite entreprise auprès de différents partenaires ou organismes par exemple. Au-delà de cette mission de contrôle, l’auditeur grâce à son analyse permet à son client de prévoir les futures démarches à effectuer. L’audit permet donc une analyse dans de nombreux domaines très différents : la comptabilité, la finance, le management, le processus de développement d’un produit etc.


Notes: 3 (57 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3.31579
Moyenne: 3.3 (57 votes)

Le métier d’auditeur

L’auditeur est un indépendant ou un salariée d’une société spécialisée dans l’audit. La part la plus importante de son travail concerne d’audit comptable et financier d’une société :

  • Contrôler les comptes de la société,
  • Evaluer les stocks,
  • Vérifier la bonne santé financière de son client,
  • Etre au courant des nouvelles législations nationales et internationales (etc.).

L’auditeur est généralement un commissaire aux comptes ou un expert-comptable, il peut également être diplômé de niveau bac + 5 (master 2) dans un domaine financier. Un bon auditeur est attentif et rigoureux dans son travail car c’est lui il certifie l’état financier et la conformité des documents de la société faisant appel à ses services.

Audit interne

L'auditeur (ou l'équipe d'audit) est employé par l'entreprise. Il contrôle, vérifie, inspecte et surveille les comptes de l'entreprise avec une vision critique. L’audit peut être financier ou comptable et financier. 

Audit externe

L'auditeur est extérieur à l'entreprise. Un commissaire aux comptes étant extérieur à une entreprise, sa mission est toujours un audit externe. Les points à vérifier ne seront pas fixés par l’entreprise faisant l’objet de cet audit mais par le commanditaire. Tout comme dans l’audit interne, l’auditeur dressera un rapport qu’il remettra ensuite au demandeur.

L’audit de tierce partie

Cette forme d’audit est commandée par une entité neutre, généralement un organisme octroyant certaines certifications afin de s’assurer que la société faisant l’objet de l’audit respecte les règles en vigueurs. L’audit une fois effectué va mettre en lumière certains points qui vont déterminer ou non l’obtention d’une norme ISO par exemple.

L’importance de procéder à un audit

Analyser le fonctionnement de sa société sur le plus grand nombre de points possibles est très important et peu s’avérer utile. En effet, le fait qu’un expert-comptable atteste de la véracité des écritures comptables permet à la personne morale de prouver sa bonne tenue financière. De plus, en matière d’efficience cela peut être utile de savoir si un management est efficace ou s’il faut le faire évoluer afin de l’améliorer.

Le rôle premier de l’auditeur est d’apporter des solutions à son client s’il trouve des déficiences afin que ce dernier ne reproduise pas les mêmes erreurs. Pour cela, l’auditeur va suivre et aider son client dans la mise en place de ces nouveaux processus. Au-delà donc de la mission de contrôle, c’est une véritable opportunité pour certaines sociétés qui ne réussissent pas à résoudre certains problèmes récurrents dans leur fonctionnement interne.

Expert comptable classique ou ligne, quelles sont les différences ?  Mode de communication, mode de transmission des justificatifs et autres  éléments, quelles sont les différences entre un expert comptable classique et  en ligne ?   TÉLÉCHARGER
Votre compta  pour 80€ / mois EN SAVOIR PLUS