Méthode pour constituer une demande de prêt

L'article en brefObtenir un prêt bancaire est souvent crucial pour la réussite d'un projet entrepreneurial. Pour cela, il est essentiel de présenter un dossier solide en mettant en avant l'entrepreneur et le projet. Du côté de l'entrepreneur, il s'agit de démontrer ses compétences et son expérience à travers des documents comme l'état civil, les diplômes, le CV, et des bilans de ses précédentes expériences professionnelles. Ajouter des informations patrimoniales et des justificatifs de revenus renforcera la crédibilité de la demande.

Concernant le projet, il faut prouver sa faisabilité et sa rentabilité future. La fiche signalétique de l'entreprise et une description détaillée du projet doivent être incluses, mettant en lumière le contexte, le marché, la demande, ainsi que les caractéristiques du produit ou service proposé. Un plan financier solide avec les bilans comptables des trois dernières années, des prévisions sur les trois prochaines années, et un plan de trésorerie détaillé est indispensable. En démontrant une maîtrise complète du sujet et des projections financières réalistes, les chances d'obtenir un financement seront maximisées.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comPrendre rendez vous maintenant !
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/06/2024
Image
Méthode pour constituer une demande de prêt

En affaires, l'argent c'est le nerf de la guerre. Tous les entrepreneurs avertis ou en puissance le savent. Dès lors, obtenir un prêt bancaire est un des facteurs clés de la réussite d'un projet. Mais comment constituer un dossier de demande de prêt en bonne et due forme ? Deux pans sont essentiels : un présentant l'entrepreneur, et l'autre le projet en lui-même. Nos conseils.

Présenter l'entrepreneur, son expérience, ses compétences

A travers ce premier point de la présentation du projet, l'idée est de mettre en avant le fait que l'entrepreneur possède toute l'expérience et l'expertise nécessaires à la réalisation du projet pour lequel il sollicite un prêt.
A ce titre, plusieurs éléments et pièces seront apportés au dossier à présenter au conseiller de clientèle.

  • L'état civil du chef d'entreprise ainsi que celui des ses éventuels associés via la photocopie de la carte d'identité ou de passeport.
  • La description de sa formation, diplômes à l'appui.
  • Une copie du CV.
  • Un résumé des expériences professionnelles précédentes avec éventuellement un extrait du bilan faisant ressortir le  chiffre d'affaires réalisé.

Il pourra également être utile de joindre en complément une évaluation patrimoniale du demandeur faisant ressortir les tableaux de remboursement des précédents crédits par exemple ou encore le dernier avis d'imposition et autre justificatifs de revenus ou de ressources.

Présenter l'entreprise et le projet

À ce stade, le but est de mettre en avant la faisabilité du projet, sa future rentabilité, le fait qu'il est voué au succès.
Une première phase concernera une simple description de l'entreprise elle-même avant de passer au descriptif du projet nécessitant un financement.
Les documents à produire :

  • Fiche signalétique de l'entreprise : raison, dénomination commerciale, localisation, forme juridique, capital social, répartition des parts s'il s'agit d'un SARL par exemple, date et lieu de dépôt des statuts.
  • Un descriptif précis du projet. Ce point détaille les tenants et les aboutissants de la demande de prêt. Quel est l'objet de la demande ? A combien sont estimés les besoins financiers ?

      - Le contexte, le marché, la demande : marché porteur, demande en hausse, concurrence, taille et caractéristique de la clientèle etc..véritable petite étude de marché qui permet de cerner le projet et de démontrer que le demandeur maîtrise son sujet.
      - Le produit ou le service concerné : quel est-il ? ses avantages ? coût d'achat ? prix de vente ? marge commerciale envisagée ? niveau de rentabilité visée ?
      - Les moyens marketing et de communication qui seront mis en œuvre ?
Par ailleurs, des informations commerciales et financières seront également les bienvenues, elles sont généralement regroupées au sein du plan de financement :

  • Le bilan comptable des 3 années précédentes.
  • Le bilan prévisionnel et le compte de résultat pour les 3 prochaines années avec notamment le chiffre d'affaires estimé.
  • Le plan de trésorerie sur 1 an minimum, 2 voire 3 idéalement. 
  • Les Besoin en Fonds de Roulement ou un tableau mettant en avant les investissement à mener .
  • La part de marché à atteindre en 3 ans.
  • Les dépenses estimées sur les trois prochaines années.
Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.