Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Gestion des stocks : évaluer, déprécier, inventorier

Mis à jour le 04/12/2014

De nombreux chefs d’entreprise se reposent sur leur expert-comptable pour tout ce qui relève des chiffres. Cependant, en fin d’exercice, l’expert-comptable ne peut bien souvent pas accompagner la totalité de ses clients dans leurs opérations de clôture. Le dirigeant peut notamment se retrouver seul pour procéder à l’inventaire et au chiffrage du stock, qui peut représenter un poste important à l’actif du bilan de l’entreprise.


L-Expert-Comptable.com Confiez-nous votre compta pour 99€ ht / mois, tout compris ! Je me lance

Qu’est-ce que le stock ?

Le stock d’une entreprise est constitué par l'ensemble des biens qui interviennent dans son cycle d'exploitation, c’est-à-dire l’ensemble des marchandises, matières premières, productions en cours, produits intermédiaires et produits finis de l’entreprise. En comptabilité, le plan comptable prévoit la façon avec laquelle les comptabiliser selon la spécificité du stock en question.

Comment évaluer ses marchandises stockées ?

Les stocks de matières premières ou de marchandises sont valorisés sur la base du prix d’achat hors taxes.

Les productions en cours à la date de clôture sont évaluées en additionnant le coût de revient de la matière première utilisée, les heures de travail passées à transformer le produit (incluant les charges sociales et les droits aux congés payés acquis), ainsi que les autres frais de production.

Si l’entreprise ne peut pas connaître précisément son coût de revient, elle peut l’évaluer grâce à différentes méthodes. Les deux les plus utilisées sont :

  • Le CUMP (coût unitaire moyen pondéré) : cette méthode est la moyenne pondérée par les quantités des coûts d’entrées en stock. Elle permet de lisser les variations de prix d’achat.
  • Le FIFO (first in, first out), aussi appelé PEPS (premier entré, premier sorti) : les produits entrés en premier sont ceux qui sortent en premier du stock. Les produits qui sont entrés en dernier sont donc les produits qui restent dans le stock.

A noter : utiliser les méthodes LIFO (last in, first out) et NIFO (valeur de remplacement) n’est pas conseillé car elles ne sont pas autorisées par les normes IAS/IFRS.

Pourquoi la valeur des stocks se déprécie-t-elle ?

La valorisation peut diminuer pour de nombreuses raisons : les stocks peuvent être abîmés, détériorés, démodés ou encore devenus obsolètes techniquement ou technologiquement. Dans tous les cas, la dépréciation constatée doit être justifiée par le risque de vendre à un prix inférieur au coût de revient. Le montant de la perte prévisible doit être évalué le plus précisément possible. 

Pourquoi et comment réaliser un inventaire ?

Selon la loi, tout chef d’entreprise doit réaliser un inventaire de ses stocks au moins une fois par an et intégrer la valeur des biens stockés dans son bilan annuel. 

Cependant, il n’existe pas de règle formelle régissant l’inventaire. Il doit simplement indiquer le lieu géographique, la référence, la quantité et le prix de valorisation des produits. Les entreprises ne sont pas tenues d’indiquer les noms de leurs fournisseurs ou les références aux factures correspondantes.

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (3 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3.666665
Moyenne: 3.7 (3 votes)