Les comptes comptables : classification, codification

L'article en brefDans le monde de la comptabilité, le plan de comptes comptables constitue un élément crucial pour toute entreprise, car il structure la saisie et le traitement des opérations financières selon des normes établies par le Plan Comptable Général (PCG). Ce plan, adapté aux besoins spécifiques de chaque entreprise, est divisé en sept classes principales, allant des comptes de capitaux aux comptes de produits, permettant ainsi une évaluation précise du patrimoine de l'entreprise et de son activité sur une période donnée. L'organisation et la codification de ces comptes, basées sur un système de classification numérique, offrent une clarté et une précision indispensables pour l'analyse financière.

La codification des comptes comptables, élaborée avec une logique de précision, repose sur un système à quatre chiffres, où chaque niveau de chiffre révèle une information spécifique, de la classe du compte à des détails plus fins comme le sous-compte ou le poste. Cette structure détaillée facilite non seulement l'identification des opérations comptables mais aussi leur interprétation, avec des nuances telles que les comptes de regroupement, d’amortissement ou de dépréciation, illustrant la complexité et la richesse du langage comptable. Ce système de codification, adapté aux particularités de chaque entreprise, souligne l'importance d'une gestion comptable rigoureuse, essentielle à la prise de décision et à la stratégie financière.
Temps de lecture : 2minDate de publication : 12/07/2012Dernière mise à jour : 15/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Maxime SERRAAccompagnateur d'entrepreneurs en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
comptes-comptables-classification

Toute entreprise amenée à tenir une comptabilité est dans l’obligation d’avoir son propre plan de comptes comptables. Ces comptes comptables doivent être conformes avec le Plan Comptable Général, qui définit les normes communes : la classe des comptes et leurs codifications.

L’ensemble des comptes comptables forme le plan de comptes de l’entreprise. Il est créé par l’entreprise pour les besoins de sa comptabilité.

La classification des comptes comptables

Dans le plan de comptes d’une entreprise, on distingue 7 classes de comptes : de 1 à 7 partagés en 2 catégories :

  • La classe des comptes de bilan (ou de situation) :
  1. La classe 1 : la classe des comptes de capitaux
  2. La classe 2 : la classe des comptes d’immobilisations,
  3. La classe 3 : la classe des comptes de stocks
  4. La classe 4 : la classe des comptes de tiers
  5. La classe 5 : la classe des comptes financiers
  • La classe des comptes de résultat :

- La classe 6 : la classe des comptes de charges
- La classe 7 : la classe des comptes de produits.

Il existe également une classe 8 « comptes spéciaux » mais elle est utilisée très rarement par les entreprises.

Cette classe correspond aux engagements donnés et reçus par une entreprise.

La classe des comptes de bilan permet de donner une évaluation du patrimoine de l’entreprise.
La classe des comptes de résultat, eux, reflète l’activité de l’entreprise pour une période donnée.

La codification des comptes comptables

L’intitulé et le numéro permettent d’identifier les opérations réalisées par l’entreprise dans sa comptabilité.
Les comptes comptables sont composés au minimum de 4 chiffres :

  • Le 1er chiffre correspond à la classe auquel il appartient.

Exemple :

  • 4 pour la classe des comptes tiers
  • 6 pour la classe des comptes de charges
  • le 2ième chiffre correspond à la sous-classe du compte

Exemple :

  • 41 pour la sous-classe Clients du compte de la classe tiers
  • 60 pour la sous-classe Achats du compte de charges.


Cas particuliers : les chiffres 0, 8 et 9 en 2nde Position ont un sens particulier :

Chiffres utilisésSignification Exemples
0Le compte est un compte global40 « comptes fournisseurs et comptes rattachés » ou 61 « comptes services extérieures »
8Le compte est automatiquement un compte d’amortissement2813 « comptes d’amortissements des constructions »
9Le compte est un compte de dépréciation491 « comptes de dépréciations des comptes clients
  • Le 3ième chiffre correspond au poste ou sous-compte.

Exemple :

  • Le compte 401 est un sous-compte de la classe 4, qui correspond au compte fournisseur
  • Le compte 601 est un sous–compte de la classe des achats, qui indique un compte d’achats de matières premières

De même que les chiffres 0, 8 et 9 en 2nde Position ont un sens particulier dans le plan comptable, leurs positions en 3ième chiffre ont une signification particulière.
 

Chiffres utilisésSignificationExemples
0Le compte est un compte de regroupement401 « compte des clients et comptes rattachés »
8Le compte est automatiquement un compte de régularisation408 « compte de fournisseur –factures non parvenues »
9Le compte est inversé par rapport au compte principal409 « fournisseurs débiteurs
  • Le 4ième chiffre correspond au compte principalement et permet d’être plus précis dans l’enregistrement des opérations comptables.

Exemple :

  • Le compte 6021 est le compte de fournitures consommables
  • Le compte 4011 est le compte « fournisseurs –achats de biens et prestations de services »

Toute entreprise possède un plan de compte comptable en  respect avec les normes du PCG et de leurs  branches d’activités.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.