Les congés payés dans le BTP

Mis à jour le 18/11/22
Sommaire

    Le secteur du BTP était caractérisé par une forte mobilité de la main d’œuvre, ainsi il était difficile pour les employeurs de suivre les droits à congés acquis par les salariés. Afin de suivre les congés disponibles, les caisses de congés ont été créées.

    Image
    Les congés payés dans le BTP

    Comment fonctionne le système des congés dans le BTP ?

    L’entreprise verse le coût des congés acquis par le salarié à la caisse des congés.

    Celle-ci, réalise des placements financiers avec ces cotisations,  ce qui lui permet de couvrir les frais de gestion, ainsi que les charges fiscales et sociales. De plus, le revenu des placements permet également de prendre en charge les avantages prévus par les conventions collectives

    1. L’employeur remet au salarié un certificat pour congés
    2. Le salarié le renvoi à la caisse des congés, de préférence au moins un mois avant la date de prise des congés
    3. La caisse des congés valide que le dossier est complet.
    4. Puis le salarié perçoit l’indemnité de congés une dizaine de jours avant la date de prise des congés

    Les indemnités de congés dans le bâtiment

    Les caisses de congés versent les indemnités de congés payées suivantes :

    • congé principal
    • cinquième semaine
    • prime de vacances de 30%, pour en bénéficier un certain volume d’heures est nécessaire selon les conventions collectives
    • congés supplémentaires de fractionnement et d’ancienneté

    Les caisses de congés permettent d’assurer un suivi des droits à congés payés, et cela même en cas de changement d’employeur.

    Les indemnités reversées aux salariés sont supérieures au montant des appels de cotisations, le surplus étant financé par les placements financiers réalisés.

    Image
    antoine-richard-expert-comptable
    Antoine RICHARD
    Accompagnement des freelances chez L-Expert-Comptable.com

    Depuis 2016 Antoine accompagne et conseille les indépendants aussi bien sur la création que l'optimisation des sociétés, le tout avec le sourire ! Pour lui la digitalisation et la proximité ne sont pas deux termes opposés mais bien complémentaires !