Subvention et associations : Comment les obtenir ?

L'article en brefNaviguer dans le labyrinthe des subventions peut s'avérer complexe pour une association, mais connaître les bons filons et les démarches appropriées peut grandement faciliter le processus. Les associations, qu'elles soient d'intérêt général ou offrant une formation aux bénévoles, peuvent prétendre à diverses subventions provenant de l'État, des collectivités territoriales, ou d'entités publiques. La clé réside dans la présentation d'un dossier solide et pertinent, mettant en avant l'impact et l'intérêt général du projet proposé. Chaque demande doit être soigneusement préparée, incluant des détails tels que les objectifs, le budget prévisionnel, et les résultats attendus, pour convaincre les financeurs potentiels de la valeur ajoutée de l'association.

Une fois la subvention obtenue, le véritable travail commence. L'utilisation des fonds est scrupuleusement surveillée, nécessitant une gestion transparente et responsable de la part de l'association. Pour les aides supérieures à 23 000 euros, une convention détaillant les engagements de chaque partie est requise, soulignant l'importance d'un partenariat solide et d'objectifs alignés entre l'association et le financeur. Les associations bénéficiant de subventions importantes sont également tenues de publier leurs comptes, garantissant ainsi une totale transparence quant à l'utilisation des fonds publics. Cet article guide pas à pas les associations à travers le processus d'obtention de subventions, en insistant sur l'importance de la préparation, la conformité et le partenariat.
Temps de lecture : 2minDate de publication : 28/07/2011Dernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Jules DAMOISEAUAccompagnateur des Freelances chez L'Expert Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Subvention et associations Comment les obtenir

Vous êtes gérant, membre d’une association ? Vous vous interrogez peut-être sur la possibilité pour votre association de recevoir des subventions. Nos conseils pour obtenir des subventions pour votre association.

 

Quel type de subvention pour une association ?

Les subventions peuvent avoir plusieurs origines publiques : l’Etat, les collectivités territoriales et des entités publiques.

Désormais (depuis 2004), la procédure de demande de subvention auprès de l’un des trois acteurs publics ci-dessus est unique. Mais l’association peut toujours choisir à qui elle fait la demande, suivant la nature de son projet, son étendue (locale, départementale, régionale, nationale…), et suivant l’adéquation de son projet avec les subventions habituellement accordées par tel ou tel acteur public.

 

Les conditions préalables à l’obtention d’une subvention

L’association doit être déclarée. L’action de l’association doit correspondre à un projet d’intérêt général, ou bien à un projet qui dispense une formation aux bénévoles.

Certaines subventions sont seulement accordées à des associations titulaires du statut d’association d’utilité publique, ou bien à des associations titulaires d’un agrément ministériel. Notons que certains statuts types ou certaines clauses dans le règlement intérieur sont parfois imposé(e)s à ce type d’associations. Cela apporte une garantie aux pouvoirs publics d’un bon fonctionnement administratif de l’association (fonctionnement transparent avec la tenue d’assemblées générales annuelles, démocratiques etc.).

 

Procédure d’obtention de la subvention pour l’association

L’organe de direction de l’association doit faire la demande de subvention. Le dossier de demande de subvention sera composé de plusieurs éléments :

  • pv de l’assemblée générale autorisant la demande du statut d’association d’utilité publique
  • extrait du journal officiel où est parue la déclaration de l’association
  • une présentation de l’association, expliquant son activité, son but et le caractère d’intérêt général de son activité
  • les statuts de l’association (en signalant les différences éventuelles entre les statuts et les statuts-types)
  • identité géographique de l’association et identité des membres des organes de direction de l’association
  • bilan et compte de résultat des trois derniers exercices pour l’association
  • ce qui est inscrit à l’actif (valeurs immobilières) et au passif de l’association (titres …)

L’acteur public auquel est faite la demande peut décider de rejeter la demande sans justifier sa décision. Il est libre dans sa décision.

L’octroi de subventions implique la mise en place d’un partenariat entre l’association et le financeur. L’un des deux partenaires peut souhaiter la signature d’une convention qui précise les objectifs communs, et les engagements respectifs de chacun des partenaires.

Cette convention est obligatoire pour des subventions dépassant les 23 000 euros.

 

Après l’octroi d’une subvention à une association

L’utilisation des fonds octroyés peut être contrôlée : le contrôle peut se faire au niveau de la mise en œuvre des fonds, ou sur le plan financier (examen des comptes, du budget futur de l’association, etc.)

La publication des comptes de l’association (après validation par un commissaire aux comptes) est obligatoire pour des associations ayant reçu des subventions dont le montant dépasse 153 000 euros sur l’année.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.