La capacité financière des transporteurs

L'article en brefLa création d'une entreprise de transport, qu'elle se spécialise dans le transport de personnes ou de marchandises, impose au créateur de démontrer sa capacité financière auprès de la Direction Régionale de l'Equipement. Cette étape cruciale garantit que l'entreprise possède les ressources nécessaires pour une gestion efficace et durable. Pour une société de transport de personnes, un capital propre minimal de 1 500 € est requis pour un véhicule de moins de 9 places, et ce montant s'élève à 9 000 € pour des véhicules plus grands. Dans le secteur du transport de marchandises, la capacité financière varie également selon le tonnage des véhicules, avec des exigences de 900 € à 9 000 €. Cette condition, souvent remplie par le biais des capitaux propres ou d'une garantie bancaire, est fondamentale pour l'inscription au registre des transporteurs.

La gestion de la capacité financière ne s'arrête pas à la création de l'entreprise. Elle évolue avec l'activité du transporteur, notamment lors de l'acquisition de nouveaux véhicules, nécessitant une mise à jour annuelle auprès de la DRE. Le non-respect de cette obligation de déclaration peut entraîner des sanctions sévères, allant jusqu'à la radiation du registre des transporteurs. Cet aspect réglementaire souligne l'importance d'une gestion financière rigoureuse et anticipatrice, essentielle pour le bon développement et la pérennité des entreprises de transport.
Temps de lecture : 1minDate de publication : 02/12/2010Dernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Emilie NAUDINAccompagnateur de freelances chez L-Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Image
La capacité financière des transporteurs

A l'occasion de la création d'une entreprise ayant pour activité le transport de personnes ou de marchandises, le créateur, en sus des démarches classiques de création à effectuer auprès du CFE (Centre de Formalités des Entreprise), doit effectuer les démarches à la DRE (Direction Régionale de l'Equipement) dont il dépend.

Une de ces démarches consiste à déclarer sa capacité financière. Quels sont les enjeux et conséquences de la déclaration de capacité financière pour les transporteurs de personnes ou de marchandises ?

 

Qu'est-ce que la capacité financière ?

La condition de capacité financière pour une entreprise de transport est un indice de sa capacité à détenir des ressources financières suffisantes pour assurer une gestion optimale. C'est une condition indispensable à son inscription au registre des transporteurs et à sa création.

 

Comment se caractérise concrètement la capacité financière ?

Une entreprise de transport de personnes est réputée satisfaire à la condition de capacité financière lorsqu'elle dispose de capitaux propres d'un montant minimum de 1500 € pour un véhicule de maximum 9 places. Pour un véhicule de plus de 9 places, la capacité financière s'élève 9 000 €.

Lorsqu'il s'agit de transport de marchandises, l'entreprise de transport doit disposer de capitaux propres de 900 € minimum pour chaque véhicule dont le tonnage est inférieur ou égal à 3,5 tonnes. Au-delà de 3,5 tonnes de poids autorisé, la capacité financière doit s'élever à 9 000 € au minimum.

La plupart du temps, les transporteurs de personnes et de marchandises remplissent la condition de capacité financière grâce à leurs capitaux propres. Par exemple, dans une société de transport de personnes avec un véhicule de moins de 9 places, le capital social et les réserves devront atteindre un montant minimum de 1 500 €.

Il est aussi possible d'obtenir la capacité financière via la détention d'une garantie bancaire d'une valeur équivalente. L'entreprise peut également produire une attestation établie et certifiée par un organisme habilité, garantissant que l'entreprise dispose des ressources financières suffisantes pour assurer la bonne gestion de l'entreprise.

 

L'évolution de la capacité financière du transporteur

En cas d'évolution de l'activité du transporteur, via l'acquisition de nouveaux véhicules, la capacité financière du transporteur est susceptible de varier. C'est pour cette raison qu'annuellement, là la clôture de chaque exercice, le responsable de l'entreprise de transport doit adresser à la DRE une fiche relative à la capacité financière en sus de la liasse fiscale.

 

Sanctions liées au non respect de la capacité financière

En cas de non respect de la déclaration, la personne contrôlée dispose de trois mois pour régulariser sa situation sous peine de radiation du registre des transporteurs.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.