Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités  pour vous ! Ca m'intéresse

Créer son entreprise à Montpellier : le marché, les avantages et aides spécifiques à la ville

Mis à jour le 10/06/2020

Vous rêvez de créer votre entreprise dans le sud ? La chaleur, le soleil, la plage près de chez vous, l’idéal, mais savez-vous vraiment comme faire ? Dans cet article, retrouvez les avantages à installer votre entreprise à Montpellier et toutes les aides dont vous pourrez bénéficier.


Le marché de l’entreprenariat à Montpellier

Montpellier : une ville dynamique

Montpellier attire de plus en plus les entrepreneurs en recherche d’un cadre de vie agréable pour monter leur entreprise et parfois fuir le métro parisien… Outre la recherche du soleil et de la douceur du sud, plusieurs autres facteurs poussent les entrepreneurs à s’installer à Montpellier. Voici quelques chiffres parlants :

  • 1ère métropole en France en termes de dynamisme

  • 4ème métropole la plus attractive

  • 3ème ville de France où il fait bon d’étudier

  • 2ème ville la plus épanouissante pour les cadres

  • 7ème ville de France

  • 72 600 m² de bureaux loués ou vendus tous les ans

  • 900 projets d’implantations accompagnés chaque année

  • 67 200 m² de locaux d’activités loués ou vendus tous les ans

Les domaines d’excellence de l’entreprenariat à Montpellier

Montpellier accueille des entrepreneurs de divers secteurs :

  • L’industrie positive : développement du Made in Montpellier en étant productif et durable

  • Le digital

  • Le domaine de la santé

  • L’agroécologie

  • Les industries culturelles et créatives (ICC), vivier d’emploi et de croissance

  • Le tourisme

  • Le savoir-faire local : le commerce et l’artisanat local

  • La croissance verte : la protection de l’environnement mobilisant des forces économiques

Les étapes de création d’entreprise à Montpellier

Etape 1 : Trouver l’idée, le concept

Avant tout, il faut trouver LE concept de votre entreprise, celui dans lequel vous allez investir temps et argent pendant plusieurs années. Il faut que le projet vous plaise, qu’il soit réalisable mais aussi qu’il ait une chance de plaire à vos futurs clients.

Etape 2 : L’étude du marché

Peu importe si vous proposez une prestation de service ou un produit, l’étude du marché est primordiale car elle permet de définir le cadre de votre future activité.


Les éléments clés :

  • Les concurrents : vous devez prendre en compte leur positionnement, leur stratégie de prix, parts de marché, etc, afin de vous aligner à eux ou de proposer des produits/services de meilleur qualité/prix afin d’attirer plus de clients que vos concurrents.

  • Les clients potentiels : segmentation de la demande, leurs besoins, leurs comportements afin d’organiser votre travail à court, moyen et long terme. Le sondage est fortement utilisé pour cette étape.

  • Les fournisseurs et collaborateurs : nombres, coûts, spécificités. Il faut identifier les dates qui seront sous-traitées par vos fournisseurs et collaborateurs afin de vous organiser dans la gestion mais aussi dans les prix car leur prestations impacteront vos prix.

  • Le positionnement du produit : discount, classique, original, haut de gamme ou luxueux. Ce positionnement déterminera les spécificités, le prix, la qualité, la quantité, le packaging, les canaux de vente et surtout les techniques de vente et la communication à mettre en place.

Etape 3 : l'importance du business plan

Le business plan permet à un entrepreneur de formaliser par écrit ses perspectives d’évolution de son projet. Il permet de fixer des objectifs de développement de l’entreprise, de convaincre des partenaires financiers de la durabilité et de la réalisation de votre projet, de mettre en valeur des composantes clés de votre projet d’entreprise.

Le business plan est composé de :

  • L’étude de marché effectuée en amont

  • La stratégie commerciale : produit/service, prix, communication, distribution, clientèle ciblée

  • Prévisions financières : le budget dont vous avez besoin pour vous lancer, au bout de combien temps vous pensez dégager des bénéfices, etc.

Etape 4 : trouver des financements

Grâce au business plan, vous pourrez prouver la viabilité de votre projet de création d’entreprise à différents acteurs financiers et investisseurs afin de les convaincre de travailler avec vous.
Afin de pouvoir déposer une demande de prêt à la banque pour votre future entreprise ou de lever des fonds auprès d’investisseurs, il vous faudra le plan de financement à court, moyen et long terme, les besoins en trésorerie et le chiffre d’affaires prévisionnel.

Une autre solution de financement est le crowfunding (financement participatif) qui a pour objectif de collecter des apports financiers auprès d’un grand nombre de particulier via une plateforme internet.

Etape 5 : Trouver des aides à la création d’entreprise

La ville de Montpellier située dans le département de l’Hérault et dans la région du Languedoc-Roussillon possède plusieurs aides différentes à la création d’entreprise. À vous de les contacter pour voir ce qu’elles ont à vous proposer afin de choisir la mieux adapter à votre projet et à vos besoins.

Etape 6 : choisir un statut juridique

Il sera déterminé en fonction du :

  • Capital social minimum

  • Régime fiscal

  • Nombre d’associés

  • La responsabilité du dirigeant

  • Régime social du dirigeant

Avantages et inconvénients des différents statuts :

 

 

Avantages

Inconvénients

Statut de la micro-entreprise

  • montant des cotisations calculé en fonction des taux applicables au chiffre d’affaire

  • montant de l’impôt dépend du chiffre d’affaire

  • comptabilité simple : tenir un livre de recettes et d’achat

  • démarches de création en ligne

  • plafonnement du chiffre d’affaire à 176 200€ HT (achat/revente, vente de denrées à consommer sur place, hébergement) et 72 500 € HT pour les autres activités

  • impossibilité de déduire la TVA

  • vous êtes responsable des dettes créées sur votre patrimoine personnel

  • relève de la Sécurité sociale des indépendants

Entreprise individuelle (EI) ou

Entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL)

  • seulement besoin d’immatriculer votre EI ou EIRL au RCS ou RM

  • possibilité de choisir l’impôt sur les sociétés (EIRL)

  • votre résidence principale est insaisissable

  • responsabilité limitée (EI) mais possibilité de la limiter à certains biens grâce à une déclaration d’insaisissabilité

  • relève de la Sécurité sociale des indépendants

Société par actions simplifiées (SAS) ou Société par actions simplifiées unipersonnelle (SASU)

  • responsabilité limitée

  • le président relève du régime générale de la Sécurité sociale

  • SAS soumise à l’IS mais possibilité de choisir l’IR

  • statuts SAS flexibles

  • formalisme de constitution lourd et coûteux

  • obligation de nommer un commissaire aux comptes si vous dépassez certains seuils

  • vous devez libérer au minimum 50% du capital lors de la création

Société à responsabilité limitée (SARL) ou Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL)

  • responsabilité limitée

  • le président relève du régime générale de la Sécurité sociale

  • le gérant relève de la catégorie des travailleurs non-salariés

  • SAS soumise à l’IS mais possibilité de choisir l’IR

  • statuts flexibles

  • formalisme de constitution lourd et coûteux

  • obligation de nommer un commissaire aux comptes si vous dépassez certains seuils

  • vous devez libérer au minimum 20% du capital lors de la création

  • les règles de fonctionnement sont prévues par la loi

 

Pour plus d’informations sur les caractéristiques de ces statuts juridiques, rendez-vous sur notre article spécialement décidé à ces statuts pour vous aider à faire votre choix.

 

Si vous sentez le besoin de vous faire accompagner dans cette étape importante de votre projet, n’hésitez pas à nous contacter ! Nous sommes spécialisés dans la création d’entreprise en ligne et nous pouvons vous accompagner gratuitement dans le choix de votre statut juridique.

Etape 7 : Les formalités de création

Une fois toutes les étapes précédentes terminées, l’entrepreneur doit immatriculer son entreprise auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Dans la majorité des cas, cette démarche se fait en ligne. Elle consiste à déclarer son activité et immatriculer son entreprise dans le répertoire Sirene auprès du Registre du Commerce et des Sociétés pour une activité commerciale, du Répertoire des métiers ou du Registre des Agents Commerciaux pour une activité artisanale.

Les organismes à contacter pour créer son entreprise à Montpellier

PFCA34 : réseau héraultais regroupant plus de 60 organismes qualifiés pour vous écouter, vous guider et vous accompagner dans vos projets de création d’activité.

AXENTS : vous conseille, vous accompagne et vous suit pendant la création de votre entreprise. Accessibilité à des formations et hébergement des entreprises.

BGE Montpellier : accompagnement et suivi des porteurs de création ou de reprises d’entreprises, appui au développement des entreprises, formation des créateurs d’entreprise.

BIC (Business & Innovation center) de Montpellier : Centre de conseil, de formation et d’hébergement. Son but est de favoriser la création d’entreprises innovantes et à fort potentiel de développement, accélérer la croissance et favoriser la pérennité de ses entreprises, renforcer l’offre en matière d’emplois par la création et le suivi des entreprises innovantes.

CAPEB HÉRAULT : organisation professionnelle du bâtiment ayant pour but de défendre, représenter et promouvoir les artisans et les petites entreprises du bâtiment.

CCI HÉRAULT : relais entre les entreprises et les pouvoirs publics pour faire entendre la voix du commerce, de l’industrie et des services. Elle met à disposition de ses clients une masse d’informations économique. Elle aide à la création d’entreprise en accompagnant à la création d’activité, au développement de l’entreprise, en accompagnant des projets innovants, elle offre un suivi post-création, offre des formations, des financements de projet ou aide à la recherche de financement.

CERFRANCE MÉDITERRANÉE : Conseil et expertise comptable, association de gestion et de comptabilité. Information, orientation, accompagnement de création, suivi post-création, accompagnement du repreneur, accompagnement du cédant.

La Chambre d’Agriculture : organisme consulaire chargé de représenter l’agriculture. Elle accompagne également les agriculteurs à la création d’entreprise, propose des formations, conseille sur les aspects techniques, économiques et commerciaux.

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Hérault : aide à la création d’entreprise tout public porteur d’un projet de création, de reprise ou de développement d’une entreprise artisanale.

AIDIE : accompagnement, financement et proposition de formation.

Les aides à la création d’entreprises dans l’Hérault

  • Airdie : institution aidant les personnes en difficultés d’accès bancaire ou n’accédant pas seules au crédit bancaire dans de bonnes conditions

  • Les prêts à l’honneur : montant moyen de 9 200 € pendant 5 ans

  • ARCE (aide à la reprise et à la création d’entreprise) : aide versée par Pôle Emploi aux demandeurs d’emploi qui peuvent percevoir une partie de leurs allocations sous forme de capital. Montant de 45% du reliquat des droits à l’assurance chômage.

  • AGEFIPH : il faut être demandeur d’emploi handicapé pour toucher 6.000 € maximum versés en complément d’un apport minimum de 1 500 €

  • Pass Occitanie : 50 % des dépenses éligibles, plafonnée à 20 000 € sur un projet de 24 mois maximum

  • NACRE (prêt à taux zéro, sans garantie) : montant de 1 000 à 10 000 euros pendant 1 à 5 ans

Pourquoi installer son entreprise à Montpellier ?

Montpellier jouit d’un cadre de vie exceptionnel : la mer, une vie culturelle intense, des équipements sportifs de qualités, aéroport international, la chaleur, le soleil. Au-delà de ce confort, c’est aussi un territoire jeune et dynamique : la 1ère métropole française en termes de croissance démographique, de main d’œuvre jeune et qualifiée avec 76 500 étudiants dont 15% d’étrangers et 36 000 cadres supérieurs.

 

Vous n’aurez pas de souci pour trouver des locaux et vous installer là bas car Montpellier est aussi la 1ère ville où il fait bon d’investir dans l’immobilier (les coûts d’implantation sont réduits de 10% par rapport à Lyon et 25% par rapport à Paris).

 

Si vous avez un projet innovant, sachez que Montpellier est aussi une terre d’innovation avec 6 pôles de compétitivités actifs sur le territoire et parmi les 3 villes de la mission gouvernementale « Campus d’innovation ».

 

Son écosystème d’entreprises internationales et d’incubateurs est aussi très performant. Ubisoft, IBM, Dell, Veolia, Engie, Horiba, Bausch+Lomb, Schlumberger, Sanofi ou encore Orange ont décidé de s’installer là bas. Le BIC de Montpellier faisait partie du top 5 des meilleurs incubateurs mondiaux en 2019.

 

Enfin, la ville connaît une ébullition intense et créative :elle accueille la grande majorité des organismes nationaux de recherche publique (CNRS, Cirad, IRD, Inserm, Inrae…). L’ICC, Industries Culturelles et Créations sont aussi au cœur de la métropole.

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (2 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
2
Moyenne: 2 (2 votes)
JE TÉLÉCHARGE <>