Comment créer une entreprise de sécurité ?

Mis à jour le 02/09/21

La sécurité privée est un secteur qui est en pleine expansion actuellement. Bien que de nombreuses entreprises de sécurité se soient implantées sur le territoire suite aux attentats, il existe un réel marché. Trois sortes d’entreprises de sécurité privée principales sont très demandées par la clientèle. Il s’agit des :

  • Entreprises de sécurité incendie

  • Entreprises de gardiennage

  • Entreprises de télésurveillance

De par son caractère particulier, le milieu de la sécurité est rigoureusement encadré par la loi. La profession est réglementée et le fondateur d’une entreprise de sécurité et son personnel doivent avoir un agrément spécifique et une expérience de terrain. Ainsi, avant de fonder une entreprise de sécurité, il est essentiel de connaître la législation sur cette profession ainsi que les démarches nécessaires afin de créer ce type d’entreprise dans les meilleures conditions.

Focus sur les entreprises de sécurité privée

Aujourd’hui, entreprises et particuliers choisissent d’externaliser la sécurité de leurs biens de façon occasionnelle ou permanente par le biais d’un matériel de sécurité comme des caméras ou alarmes ou encore par un système organisé par des personnes physiques. Un entrepreneur désirant créer une entreprise de sécurité privée dans son domaine d'activité doit choisir une forme juridique et l’objet social de son entreprise. Voici les trois formes de société de sécurité existantes dans le détail.

La société de gardiennage

La société de gardiennage prévient les risques pouvant affecter des bien mobiliers ou immobiliers de ses clients. Elle permet d’évaluer les failles d’un système de sécurité pour adopter une stratégie de protection efficace. Les meilleurs statuts sont :

  • La SAS

  • La SASU

  • L’EURL

  • La SARL

Le service s’exerce principalement de nuit sur le terrain ou à distance. Le dirigeant doit s’inscrire auprès de la Chambre de Commerce et de l’Industrie à cause de son aspect commercial. La société de gardiennage protège :

  • Le vol et effractions

  • Le vandalisme et la dégradation

  • L’incendie

  • Les inondations

  • Les agressions, le sabotage et la violence

Ce type de société a des clients professionnels devant protéger leurs locaux, parkings, entrepôts et manifestations, mais travaille aussi pour les particuliers afin de renforcer la sécurité de leur logement ou de leur véhicule. Les titulaires doivent avoir les certifications nécessaires légales pour exercer.

La société de sécurité incendie

Une société de sécurité incendie protège ses clients et leurs biens des risques d’incendie. Chaque équipe est composée de trois agents de sécurité incendie et d’assistance aux personnes. Ils doivent être présents dans les établissements recevant plus de 1 500 personnes et dans les immeubles de plus de 50 mètres de hauteur à usage d’habitation et de 28 mètres pour les autres. Le dirigeant doit s’inscrire à la Chambre de Commerce et de l’Industrie. Afin de pratiquer ce métier, il faut être certifié SSIAP :

  • Niveau 1 pour le personnel

  • Niveau 2 pour le chef d’équipe

  • Niveau 3 pour le chef de service

Certaines personnes ayant travaillé en tant que sapeur-pompier, pompier militaire de l’armée de l’air, de terre ou marine peuvent bénéficier de l’équivalence après une formation complémentaire.

La société de télésurveillance

Ce type d’entreprise de sécurité permet de détecter un incendie ou une personne malveillante. Elle utilise un système de détection relié à une alarme se déclenchant en cas de problème. L’alerte est immédiatement donnée. La société de surveillance prévient alors le propriétaire et envoie un agent sur les lieux. Pour monter cette entreprise, il est nécessaire de s’inscrire au Répertoire des Métiers.

La réglementation pour créer une entreprise de sécurité

Avoir une activité professionnelle en rapport avec les entreprises de sécurité privée de surveillance, de gardiennage, de protection physique des personnes et de transports de fonds est régi par le livre VI du Code de la sécurité intérieure. Un dirigeant d’entreprise de sécurité doit justifier de certaines formalités et compétences comme être :

  • Français

  • Ressortissant de l’U.E ou de l’espace économique européen

  • D’un pays en accord de réciprocité avec la France

  • N’avoir jamais été condamné à aucune peine correctionnelle ou criminelle

  • N’avoir jamais fait l’objet d’une mesure d’expulsion

  • N’avoir jamais subi une faillite sociétale

  • Avoir un casier judiciaire vierge

  • Être titulaire du diplôme CQP ou Certificat de Qualité Professionnelle dirigeant d’entreprise de sécurité privée ou équivalence

Les autorisations pour ouvrir une entreprise de sécurité

Afin d’ouvrir une entreprise de sécurité privée, le dirigeant est titulaire obligatoirement d’un CNAPS ou agrément délivré par le Conseil National des Activités Privées de Sécurité. Il doit disposer aussi d’une carte professionnelle pour intervenir sur tout le territoire français et doit avoir une autorisation d’exercer avant de démarrer son activité. Ce même dirigeant doit aussi souscrire une assurance responsabilité professionnelle. S’il doit y avoir un système de télésurveillance, il faut en plus avoir une autorisation de la préfecture et préciser l’emplacement des caméras. Cette autorisation est valable pendant cinq ans et est renouvelable. Un registre d’enregistrement réalisé doit être à jour en cas de litige.

Quelques précisions sur la carte professionnelle

Afin d’exercer sur le terrain, un dirigeant d’entreprise de sécurité privée tout comme ses agents doivent avoir une carte professionnelle délivrée par le CNPAS pour exercer en toute légalité. Elle est dématérialisée. Le titulaire a un numéro unique et personnel. Sa validité est de cinq ans. Le renouvellement doit être demandé trois mois avant son expiration. Pour les grands événements, il existe une carte professionnelle spécifique comme pour les concerts, foires et autres.

Quel statut pour créer une entreprise de sécurité

La structure juridique de l’entreprise de sécurité privée est d’une extrême importance. Il faut prendre en compte l’activité menée, les associés s’ils existent et le budget avant de se lancer.

Il est possible d’opter pour le statut d'auto-entrepreneur pour développer une activité unipersonnelle. L’avantage principal est le régime fiscal avantageux et une comptabilité simplifiée. Ce régime est soumis à des plafonds de chiffre d’affaires et doit avoir un compte bancaire séparé.

Pour la création d’une entreprise de sécurité, l’on optera plus naturellement pour une structure à responsabilité limitée comme une SARL, une SAS, une EURL ou une SASU.

  • La SASU présente l’avantage d’un fonctionnement simplifié et permet à l’associé unique, donc majoritaire, d’opter pour un statut salarié et ainsi dépendre du régime général. Son régime juridique plus adapté pour ce métier ne nécessitant pas de capital minimum et bénéficie de formalités allégées.

  • La SAS est composée au minimum d’un associé et elle est soumise à l’IS

  • La SARL est composée de deux associés dont la responsabilité est limitée et il n’y a pas d’apport minimum

  • L’EURL est une SARL composée d’un seul associé. Le gérant est affilié à la SSI, les cotisations sont plus faibles, les comptes annuels doivent être diffusés au RCS

Réaliser un business plan

Élaborer un business plan n’est jamais simple. Dans le cas d’une agence de sécurité, le premier poste à définir en priorité est celui de la masse salariale.

En effet, la rentabilité de l’activité est directement liée à sa capacité à se développer au fil des ans. C’est pour cette raison qu’au moment d’établir le business plan, il est intéressant d’y faire mention de l’évolution prévue en termes d’effectifs sur les cinq premières années d’activité.

Le business plan devra aussi détailler la stratégie commerciale et notamment définir la cible clients qui est visée.

Créer une entreprise de sécurité en franchise

Un dirigeant peut opter pour monter une entreprise de sécurité en franchise. Dans ce cas, il est accompagné et profite d’une formation, d’un plan marketing, d’échange avec les autres membres du réseau, d’un suivi tout au long de son projet et surtout de la renommée de la marque. Il est bon de souligner qu’il devra s’acquitter d’une redevance annuelle, mais aussi d’un droit d’entrée.

Créer une entreprise de sécurité sans apport

Une entreprise de sécurité demande un minimum d’apport pour pouvoir assurer son développement.

Sans apport, le recours à la franchise reste une solution accessible toutefois, il existe des aides pour créer une entreprise. Il est aussi conseillé de se renseigner à ce sujet avant de s’installer.

Choisir une zone d’implantation

Le choix de l’implantation d’une entreprise de sécurité est important. Si la clientèle est essentiellement des particuliers, il vaut mieux investir dans un local en centre-ville ou dans une zone commerciale. Cette implantation permet de se faire connaître rapidement, mais les loyers sont souvent plus élevés.

Si la clientèle est B2B, l’emplacement géographique choisi doit être excentré comme dans une zone industrielle. À loyer égal, l’espace est plus grand pour ranger le stock.

L’implantation du local doit aussi être choisie en fonction de l’implantation des concurrents. Dans ce cas, il est conseillé d’être éloigné d’eux.

Peut-on créer une entreprise de sécurité sans diplôme ?

La sécurité est un métier particulièrement encadré. Pour créer une entreprise de sécurité, le dirigeant doit justifier d’aptitudes à la tâche par un diplôme :

  • Diplôme de Manager en sécurité

  • Licence pro Sécurité des biens et des personnes

  • Diplôme de Dirigeant d’entreprise de sécurité privée (délivré par l’ENSP, École nationale supérieure de police)

Ou de l’expérience :

  • Être officier de police judiciaire

  • Être officier ou sous-officier de l’armée

  • Avoir dirigé une entreprise de sécurité pendant au moins deux ans

Image
gregoire-charroyer-expert-comptable
Grégoire CHARROYER
Intrapreneur chez L-Expert-Comptable.com

Champion de la création, Grégoire conseille les entrepreneurs qui souhaitent passer à leur compte. Sa spécialité ? Le vidéo-message pour répondre clairement à toutes les questions