Tapissier : métier, salaire, formation et diplômes

Mis à jour le 07/06/2018

Niveau d'études : CAP, BAC, BAC+2

Salaire en début de carrière : 1.600 € brut

Environnement de travail : salarié, indépendant


Notes: 0 (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.

Le rôle du tapissier

Le tapissier a pour mission de créer ou de rénover l'habillement et/ou la garniture d'objets de décoration intérieure.

Aussi appelé tapissier d'ameublement ou tapissier décorateur, le tapissier intervient sur tous les meubles de la maison (fauteuils, buffets, literies,…), ainsi que sur les murs et les fenêtres (rideaux, voilages, stores,…) et parfois même aux plafonds (tentures, plafonds tendus,…).

Il s'occupe de meubles neufs qui nécessitent un garnissage et un habillage dans les règles de l'art, mais il est également amener à rénover, voire restaurer, du mobilier ancien.

Dans ce deuxième cas, il doit démonter le meuble en question avec la plus grande délicatesse afin de ne pas abîmer des pièces anciennes qu'il faudrait faire fabriquer sur mesure en cas de casse.

Le tapissier doit connaître les subtilités des meubles anciens comme modernes, ainsi que la solidité des essences de bois. S'il ne les traite pas et ne les conçoit pas, il doit tout de même travailler avec.

Cet héritier d'un artisanat d'art historique doit habiller le mobilier et les ouvertures d'un logement dans la plus pure tradition du métier. Là encore, il connaît aussi bien les anciens tissus utilisés par ses pairs, que les nouveaux textiles désormais disponibles sur le marché.

Découpe, assemblage, couture et installation de matériaux aussi divers que de la soie, du cuir, du crin, ou du lin font partie de son quotidien.

A la demande de particuliers, parfois collectionneurs, d'architectes d'intérieurs ou de décorateurs, le tapissier intervient aussi bien sur site que dans son atelier.

Avec un esprit créatif poussé, le tapissier décorateur peut utiliser son savoir-faire pour réaliser de véritables scénographies éphémères pour des évènements culturels.

Les missions du tapissier

Le tapissier habille et garnit l'intérieur de la maison et le mobilier :

  • démontage des meubles à rénover

  • choix des tissus d'habillage et de la garniture

  • gainage des meubles d'assise avec de la garniture

  • découpe des pièces textiles

  • coutures et assemblages

  • habillage du mobilier et fixation des tissus

  • création de voiles pare-soleil ou brise-vue

  • expertise de tapisseries anciennes

Les compétences pour devenir tapissier

Le tapissier exécute des tâches où la finesse est primordiale :

  • faire preuve de finesse et de précision

  • connaître les matériaux historiques comme les matériaux modernes

  • avoir une bonne culture sur l'histoire de la tapisserie

  • savoir découper et coudre

  • avoir l'esprit créatif

  • aimer travailler sur du mobilier

  • être suffisamment bricoleur pour faire face aux imprévus

  • savoir communiquer avec la clientèle

Le cursus pour devenir tapissier

Pour devenir tapissier et intégrer une entreprise d'ameublement, le CAP peut apporter un niveau suffisant :

En revanche, pour acquérir une maîtrise plus approfondie du métier, ou pour être en mesure d'exercer ce métier en indépendant, le niveau bac ou bac+2 est plus confortable :

  • Bac professionnel artisanat et métiers d'art, option tapisserie d'ameublement

  • Brevet professionnel ameublement, option tapisserie décoration

  • Brevet technique des métiers tapissier décorateur, option couture et garniture

  • Diplôme des métiers d'art (DMA) arts de l'habitat, option décors et mobiliers

  • Diplôme des métiers d'art, arts textiles et céramiques, option arts textiles

Le lieu de travail du tapissier

Le tapissier passe une grande partie de son temps dans l'atelier, mais il intervient aussi sur site pour les meubles lourds ou les installations à poser (voile d'ombrage par exemple).

A son compte, il travaille directement pour des particuliers ou alors fait de la sous-traitance pour les décorateurs qui lui confient des chantiers.

Au sein d'une entreprise artisanale de tapisserie, il devra souvent choisir entre les interventions à l'atelier ou les prestations sur site.

La carrière du tapissier

En tant qu'employé, le tapissier démarre sa carrière au salaire minimum.

Il y a peu de possibilité d'évolutions au sein d'une entreprise pour un tapissier.

Les domaines les plus prometteurs, pour un indépendant qui veut se faire un nom, sont sans doute le milieu de la culture et celui des antiquités.