Les facteurs de succès pour créer une entreprise

Mis à jour le 05/07/21

De plus en plus de personnes éprouvent la nécessité d’entreprendre, et pour cause : le nombre d’entreprises créées ne cesse de croître. On observe une hausse de 161% pour le mois d’avril 2021 par rapport à la même période l’année précédente. Après avoir élaboré les prémices du projet (produit ou service répondant à un besoin spécifique), il est essentiel d’élaborer sa stratégie commerciale en prenant soin d’analyser le marché qu’on veut intégrer et les différents facteurs tels que la concurrence ou le comportement des consommateurs. De nombreuses aides sont également disponibles pour aider au financement et à la création de l’entreprise, à sa gestion et à son développement en vue d’assurer sa pérennité.

Définition d’un facteur de succès

On définit un facteur de succès comme un élément technologique ou commercial nécessaire à l’entreprise afin de parvenir à exister durablement sur un marché très compétitif. On peut citer :

  • Un savoir-faire unique

  • Des moyens de production et/ou de distribution optimaux

  • Une technologie particulière et spécifique à votre produit

  • Des caractéristiques propres à vos biens ou services proposés

Il est important de maîtriser ces outils afin de rendre votre projet fructueux et durable, notamment face à la concurrence. Vous pourrez ainsi développer des avantages comparatifs et vous distinguer des autres entreprises.

Aussi, vous pourrez établir votre propre stratégie marketing et commerciale en fonction de vos avantages et ainsi atteindre vos objectifs.

 

Trouver une idée

Le produit

Pour créer une entreprise, il faut déterminer ce que vous désirez commercialiser. Vous pouvez vous orienter vers la prestation de services ou développer un produit. Celui-ci peut être innovant, éco-responsable ou tout simplement pratique. Dans tous les cas, il est important de répondre à un besoin pour susciter la demande.
 

La personnalité de l’entrepreneur

L’entrepreneur, celui qui mènera à bien le projet, est l'élément principal du succès de l’entreprise. Monter une entreprise est une grande étape : il faut avoir l’âme entrepreneuriale.

Il est important de croire en son projet : de sa conception à sa réalisation.

Le chef d’entreprise va nécessairement connaître des moments de doutes et d’incertitudes, mais il doit savoir rebondir et déployer les stratégies adéquates pour concrétiser son projet.
 

La constitution de l’équipe

La réussite d’un projet réside également dans l’esprit d’équipe présent dans l’entreprise. Il est important que l’équipe soit soudée et croit également au projet afin de le réaliser dans les meilleures conditions.

 

Monter le projet

Créer ou reprendre une entreprise ?

Les avantages de la reprise d’entreprise

  • Plus rapide

  • Génère du chiffre d’affaires dès le début de l’activité

  • Financement bancaire plus accessible car projet plus concret

Les avantages de la création d’entreprise

  • Coûte généralement moins cher que la reprise d’entreprise et demande donc moins d’apport personnel

  • Permet à l’entrepreneur de prendre ses marques

  • Gestion de son activité de A à Z (notamment en ce qui concerne les salariés)
     

L’étude de marché

L’étude de marché est une phase essentielle de la création d’entreprise. C’est grâce à elle que vous parviendrez à cerner le marché sur lequel vous souhaitez entrer, d’analyser la réalisation de votre projet selon différents critères. Pour mener à bien cette étape, vous devez respecter les 4 points suivants :

  • Définir le marché sur lequel votre entreprise va évoluer

  • Analyser la demande, vos clients potentiels et leur comportement

  • Analyser l’offre et son évolution globale, observer les concurrents et leurs caractéristiques

  • Analyser l’environnement du projet et identifier les facteurs pouvant avoir une influence sur votre activité

Les outils pour comprendre son marché

L’analyse SWOT : L'anagramme SWOT vient des termes anglais suivants : Strengths, Weaknesses, Opportunities et Threats. Traduisez en français par Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces. Cet outil vous permet d’une part d’analyser votre entreprise mais également celle de vos concurrents, notamment en relevant les différentes menaces.

Vous pouvez illustrer ces différents points à travers un tableau.

L’analyse PESTEL : Ici, l’anagramme est composé des termes Politique, Économique, Socioculturel, Technologique, Ecologique et Légal. Cette analyse permet d’analyser l’impact de l’environnement macro-économique sur l’entreprise.
 

Le business model

Le business model va vous aider à vous poser les bonnes questions et à adapter votre stratégie marketing en conséquence.

Voici quelques questions auxquelles vous pouvez réfléchir :

  • Que vendez-vous ?

  • À qui le vendez-vous ?

  • Comment le vendez-vous ? Quels sont vos canaux de distribution ?

  • Quel est votre plan d’action, votre stratégie marketing ?

  • À quel prix le vendez-vous ?

Vous pouvez aussi vous aider d’un canvas de Business-model qui regroupe les questions essentielles dans la création de votre entreprise.
 

Étudier la faisabilité, analyser les risques

Créer son entreprise n’est pas de tout repos. Après avoir déterminé son produit, construit son plan d’activité avec sa stratégie commerciale et étudié le marché selon différents critères, il persiste néanmoins des risques. La crise sanitaire que nous traversons depuis mars 2020 nous a montré que les facteurs extérieurs peuvent très largement pénaliser l’activité économique de nombreuses entreprises.

Bien que cet événement soit un facteur exogène, c’est-à-dire extérieur à l’activité économique, il est nécessaire pour le chef d’entreprise de prendre conscience des différents risques existants lors de la création d’une entreprise.
 

Constituer son réseau

Le réseau professionnel regroupe l’ensemble des personnes proches ou moins proches qui peuvent vous aider à développer votre activité et votre clientèle. En création d’entreprise, cette étape de networking (traduisez réseautage en français) a un très gros impact. Le réseau aura un effet levier sur votre activité, c'est-à-dire que les profits se verront multipliés.

Ce réseautage peut s’effectuer sur internet via la plateforme LinkedIn notamment ou lors d’événements tels que des salons, des forums.

 

Créer votre entreprise

Les 6 étapes de création d’entreprise

  • Etape 1 : Avoir une idée

  • Etape 2 : Définir son projet

  • Etape 3 : Rédiger un business-model

    • clients potentiels

    • marché spécifique et étude de marché

    • stratégie marketing

    • stratégie commerciale

Vous pouvez également vérifier l’attractivité de votre produit ou service auprès de la clientèle que vous ciblez avant la création d'activité via un blog, un questionnaire ou une plateforme de crowdfunding par exemple.

  • Etape 4 : Financer son projet

    • prêts bancaires

    • aides financières

    • accompagnement

  • Etape 5 : choisir son statut juridique

  • Etape 6 : Créer son entreprise
     

Les différents statuts juridiques

Après avoir pris en compte les 3 aspects précédents, vous pouvez désormais comparer les statuts juridiques en fonction de vos caractéristiques :

Si vous ne savez pas quel statut juridique choisir pour créer votre entreprise , vous pouvez également nous contacter et nous nous ferons un plaisir de vous éclairer au mieux.

 

Les différentes aides pour créer son entreprise

Quelles sont les aides financières ?

LE NACRE (Nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise)

Cet accompagnement est possible au démarrage de l’activité et permet d’être accompagné sur une durée de 3 ans concernant le montage du projet de création ou de reprise, de la structuration financière et du démarrage de l’activité. Le montant du prêt peut aller jusqu’à 10 000 € (minimum 1 000€) et doit être remboursé au bout de 5 années maximum.

Attention : Depuis le 1er janvier 2017, le Nacre est une compétence des régions.
 

L’ACRE (Aide aux créateurs ou repreneurs d’entreprise)

Elle consiste en une exonération partielle ou totale des charges sociales pendant un an pour la création de votre entreprise et sous certaines conditions.
 

Les prêts d’honneur

Ces prêts sont délivrés par Réseau Entreprendre. Il varie entre 10 000€ et 50 000€, sans intérêt ni garantie et permet d’abonder vos fonds propres.
 

La Bourse French Tech

Cette aide financière vous accompagne dans votre projet innovant et fournit une aide financière allant jusqu’à 30 000€. Pour être éligible, votre projet doit présenter un fort potentiel de croissance à partir de tout type d’innovation.
 

Le prêt d’amorçage avec le FEI

Ce prêt vous permet de préparer une levée de fonds auprès d’investisseurs ou de fonds d'amorçage. Le but étant de renforcer la trésorerie de votre entreprise tout en poursuivant le développement de cette dernière.
 

Quels sont les organismes d’accompagnement ?

Activ’Créa

Ce service vous aide dans la constitution de votre projet et vous offre un parcours personnalisé en vue d’identifier et d’atteindre vos objectifs pouvant aller jusqu’à 3 mois.
 

Bpifrance Création

Ce site d’accompagnement vise à lever les barrières liées à l’information de l’entreprenariat afin de faciliter la construction de vos projets. Que ce soit des outils ou des projets, Bpifrance Création accompagne l’entrepreneur à chaque stade de sa création et l’oriente vers des interlocuteurs pertinents pour mener à bien son projet.
 

Les pépinières d’entreprises

Ce dispositif d'appui pour entrepreneurs permet aux jeunes entreprises de bénéficier d'une aide dans leur lancement et leur développement. Elles proposent ainsi des locaux, des services partagés, des équipements et un accompagnement personnalisé en vue de réduire les charges.
 

Les centres de formalités des entreprises (CFE)

Les CFE accompagnent les entreprises de leur développement (formalités administratives et juridiques) à leur arrêt d'activité (liquidation, radiation…). Toutefois, leur rôle ne s'arrête pas là : ils sont également représentants des intérêts des sociétés, notamment face aux pouvoirs publics.
 

Les incubateurs

À l'instar des pépinières d'entreprises, les incubateurs mettent à disposition des porteurs de projets différents outils et services permettant de lancer leur activité dans les meilleures conditions. Les incubateurs concernent principalement les projets innovants et le développement des startups.

Il en existe des privés (rattachés aux grandes écoles, aux grandes entreprises) ou publiques (incubateurs de collectivités locales) qui ont chacun leur propre mode d'admission.
 

Les cabinets comptables

Chez L-Expert-Comptable.com, nous vous aidons dans la création de votre entreprise . Nous échangeons avec vous sur vos projets ainsi que vos motivations et vous aiguillons également dans le choix de votre statut juridique pour déterminer lequel correspond le plus à votre situation professionnelle et personnelle. Nous réalisons finalement votre dossier de création de A à Z et gratuitement .

A propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir plus