Géomètre topographe : métier, salaire, formation, diplômes

L'article en brefLe géomètre topographe joue un rôle essentiel dans l'établissement de cartes et plans précis en mesurant les caractéristiques des terrains, notamment les dénivelés et les parcelles. Utilisant des outils de pointe comme le théodolite, le tachéomètre, les niveaux laser, et le GPS, il collecte des données sur le terrain, souvent en équipe et sous diverses contraintes. Ces mesures sont ensuite retranscrites dans un rapport détaillé, soumis à validation par un géomètre expert lorsque nécessaire.

Le parcours pour devenir géomètre topographe commence souvent par un bac professionnel, mais un diplôme de niveau bac+2 à bac+3 est fortement recommandé pour de meilleures perspectives de carrière. Des formations plus avancées, telles que des masters en urbanisme, aménagement ou géomatique, mènent à des postes d'ingénieur géomètre. Le salaire initial tourne autour de 2000 € brut par mois, avec une progression jusqu'à 3600 € brut pour les ingénieurs. Les géomètres peuvent travailler pour des sociétés de topographie, des collectivités locales, ou dans la cartographie, partageant leur temps entre terrain et bureau.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 06/06/2024
Image
Géomètre topographe métier, salaire, formation, diplômes

Le rôle du géomètre topographe

Le géomètre topographe réalise des relevés métriques qui permettent d'établir des cartes et des plans, de délimiter des parcelles et de mesurer certaines caractéristiques d'un relief comme le dénivelé par exemple. S'il doit intervenir sur la délimitation de biens fonciers, il agit sous la supervision d'un géomètre expert.

Aux manettes de son théodolite et de son tachéomètre, il prend des mesures extrêmement précises des angles et des distances du site qu'il doit répertorier. Mais depuis l'avènement de l'électronique et des nouvelles formes de localisation, le géomètre topographe doit aussi savoir manier les niveaux à visée laser, les stations robotisées, les traceurs, et bien sûr l'incontournable GPS qui lui indique en temps réel sa position exacte.

Selon les missions qui lui sont confiées, ce professionnel doit pouvoir travailler en équipe. Il doit aussi savoir faire face aux différentes contraintes du lieu comme lorsqu'un terrain est déjà un chantier, ou bien lorsqu'une route ouverte à la circulation passe par l'endroit à typographier.

Une fois qu'il est en possession de toutes les données nécessaires, le géomètre topographe doit les retranscrire dans un rapport qui répond à des codes et à des règles strictes. Selon les cas, ce rapport doit être validé par un géomètre détenteur d'un diplôme reconnu par l'Etat.

 

Les missions du géomètre topographe

Le géomètre topographe mesure les caractéristiques géographiques d'un endroit donné :

  • Récolte des données métriques sur le terrain

  • Rédaction d'un rapport de synthèse des données recueillies

  • Présentation des résultats

 

Les compétences pour devenir géomètre topographe

Le géomètre topographe sait faire face aux imprévus :

  • Maîtriser les outils de mesure

  • Posséder des compétences en calcul

  • Être à l'aise en rédaction de rapports

  • Savoir travailler seul comme en équipe

 

La formation pour devenir géomètre topographe

Le géomètre topographe peut entamer sa carrière avec un bac professionnel. Toutefois, son recrutement sera plus difficile, et ses possibilités d'évolution de carrière seront limitées. Un niveau bac+2 à bac+3 au minimum est recommandé :

  • Bac professionnel technicien géomètre topographe

  • BTS métiers du géomètre topographe et de la modélisation numérique

  • Licence professionnelle cartographie, topographies et systèmes d'information

  • Licence professionnelle aménagement du territoire et urbanisme

Pour avoir le statut d'ingénieur géomètre (qui n'est pas encore celui de géomètre expert), le candidat doit poursuivre par la voie universitaire jusqu'au bac+5, ou intégrer une école privée afin d'obtenir son diplôme supérieur :

Pour obtenir le diplôme d'ingénieur géomètre, trois écoles sont reconnues en France :

  • École spéciale des travaux publics de Cachan

  • École supérieure des géomètres et topographes du Mans

  • Institut national des sciences appliquées de Toulouse

 

Le salaire du géomètre topographe

Le géomètre topographe démarre sa carrière avec un salaire d'environ 2 000 € brut. Il peut espérer atteindre 2 600 € brut en milieu de carrière.

Avec le statut d'ingénieur, sa rémunération peut évoluer de 3 000 à 3 600 € brut.

Créer sa société de services en topographie

 

Le lieu de travail du géomètre topographe

Le géomètre topographe travaille le plus souvent pour une société de topographie qui intervient auprès des propriétaires, promoteurs, groupes industriels,…

Il peut aussi travailler pour une collectivité locale ou territoriale, ou encore pour l'Etat au service du cadastre.

Enfin, des postes sont également à pourvoir dans le milieu des éditions de cartes et de plans.

Le géomètre topographe partage son temps entre le terrain, d'où il réalise ses mesures, et son bureau où il rédige ses synthèses d'intervention.

 

La carrière du géomètre topographe

Pour évoluer vers la fonction de géomètre expert, et ainsi obtenir la qualification pour procéder aux métrages fonciers, le géomètre topographe doit obtenir son

DPLG, diplôme de géomètre expert , qui est un diplôme reconnu par l'Etat.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.