Mécanicien de maintenance : métier, salaire, formation, diplômes

Mis à jour le 16/11/22
Sommaire

    Niveau d'études : CAP à bac+2

    Salaire en début de carrière : 1 600 € brut

    Environnement de travail : salarié

    Métier(s) similaire(s) : mécanicien industriel, technicien de maintenance, opérateur-régleur

    Le rôle du mécanicien de maintenance

    Le mécanicien de maintenance se charge de l'entretien courant et des réparations sur les machines et véhicules du monde de l'industrie, de l'automobile, de l'agriculture et du BTP.

    Ses missions sont aussi variées qu'il existe de secteurs d'intervention où il peut agir :

    • dans l'industrie, il s'occupe des outils de production et de la chaîne de fabrication

    • dans l'agriculture, il veille au bon fonctionnement des machines agricoles de récolte et de transformation

    • dans le BTP, il installe et entretient des machines de levage

    Forcément expert dans son domaine, le mécanicien de maintenance se forme en permanence pour toujours être opérationnel sur le terrain.

    Les missions du mécanicien de maintenance

    Le mécanicien de maintenance assure la prévention des pannes avant de devoir intervenir en termes de réparations :

    • veille au bon fonctionnement des machines et des moteurs : surveillance, test, entretien à intervalle régulier, remplacement préventif des pièces sensibles

    • installe des ensembles mécaniques et parfois électriques/électroniques

    • intervention en cas de panne : identification du dysfonctionnement et mise en place d'un protocole de réparation durable

    • rédaction d'un document d'entretien ou de maintenance à l'attention des utilisateurs

    • proposition d'optimisation du fonctionnement des machines

    Les compétences pour devenir mécanicien de maintenance

    Selon son niveau d'études, le mécanicien de maintenance sait également intervenir sur les systèmes électriques et électroniques :

    • savoir lire une fiche technique en anglais et comprendre les impératifs liés au fonctionnement comme à l'entretien d'une machine

    • maîtriser le changement de pièces mécaniques et les outils de montage comme de réparation

    • savoir exécuter les opérations de base de la maintenance mécanique (vidange, graissage,…)

    • être capable de réaliser des liaisons électriques et éventuellement des intégrations électroniques

    • connaître l'utilisation des outils de gestion informatisée inhérents au secteur

    • faire preuve de précision dans l'application des protocoles

    • être disponible pour travailler en horaires décalés

    • savoir travailler en totale autonomie, comme en équipe

    La formation pour devenir mécanicien de maintenance

    Depuis le CAP jusqu'au BTS, un large champ de niveaux couvre l'accès au métier de mécanicien de maintenance. Le CAP et le BEP cantonneront davantage le candidat à des missions de mécanique sur les véhicules. En revanche, du bac au BTS, les apprentissages permettent d'appréhender le fonctionnement du milieu industriel ainsi que la maintenance des machines de production qui s'avèrent de plus en plus complexes :

    Le salaire du mécanicien de maintenance

    Le mécanicien de maintenance perçoit 1 600 € brut en début de carrière.

    Son évolution de salaire suit ses années d'ancienneté. En passant des certifications et des habilitations en cours de carrière qui améliorent son expertise sur des domaines précis, sa rémunération peut être réévaluée.

    Le lieu de travail du mécanicien de maintenance

    Le mécanicien de maintenance est rattaché à un site de type industriel. Il gère généralement un parc de machines dédiées, mais peut aussi être amené à se déplacer sur les différentes usines de l'entreprise.

    Il peut aussi intervenir pour une entreprise de services dans la maintenance mécanique, et se rendre ponctuellement chez les clients qui ont des contrats d'entretien récurrents (entreprise du bâtiment, agriculteurs,…).

    La carrière du mécanicien de maintenance

    Le mécanicien de maintenance peut à termes encadrer une équipe de techniciens et opérateurs.

    Pour évoluer dans ses fonctions, il a tout intérêt à suivre des formations continues spécifiques à son secteur d'activité.

     
    Image
    fanny-toussaint-expert-comptable

    Fanny TOUSSAINT

    Accompagnement des freelances en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

    Fanny aide les entrepreneurs au quotidien depuis 5 ans, toujours de bonne humeur, elle aime l'humour mais traite toujours les dossiers de nos clients avec beaucoup de sérieux !