Couvreur : métier, salaire, formation et diplômes

L'article en bref

Niveau d'études : minimum CAP 

Salaire en début de carrière : 1 500 € brut par mois 

Environnement de travail : salarié ou indépendant 

 

Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 26/09/2023
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Laurie MERLEAccompagnatrice de freelances en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.

Le rôle du couvreur

Le couvreur habille ou rénove les toitures. Il prend connaissance des besoins en construction ou en rénovation, et propose le cas échéant une solution sur un type de matériau ainsi que sur une technique de pose adaptée.

S'il doit réparer des éléments endommagés, il peut être amené à procéder à des recherches poussées pour trouver des matériaux à l'identique.

Le couvreur prépare ensuite son chantier en commençant par la mise en place des accès (échafaudages, échelles de toit,…) et des accessoires de sécurité (longes, harnais, pythons,…). Puis il place les liteaux sur la charpente afin de servir de support à la couverture.

Il procède à la couverture du toit en adaptant la technique de pose selon la matière, la région, le degré de pente,…

Il peut être responsable de la pose d'un isolant thermique sous toiture. Il se réfère alors à la réglementation thermique en vigueur pour le choix des composants.

Si le toit comporte des zingueries, le couvreur les installe.

Puis, après avoir effectué des tests d'étanchéité, il démonte son chantier et nettoie les abords.

 

Les missions du couvreur

Le couvreur doit assurer l'étanchéité du bâti :

  • installation des échafaudages et du matériel de sécurité adéquat

  • choix des matériaux de couverture (tuiles, ardoises, zinc,…)

  • calcul du métrage de matériaux nécessaires

  • pose des liteaux

  • pose de la couverture avec ajustement précis

  • fabrication du plâtre ou du ciment pour les scellements

  • mise en place de l'isolation sous toiture

  • pose des gouttières, hébergement de cheminée, girouette,…

  • entretien de toitures

  • réparation de matériaux endommagés (tuiles cassées ou arrachées par le vent,…)

  • rénovation d'ouvrages d'art

 

Les compétences pour devenir couvreur

Le couvreur est un spécialiste qui sait faire preuve de précision :

  • savoir calculer un métré

  • être capable de travailler en hauteur

  • avoir une connaissance approfondie des matériaux de couverture (modernes comme anciens)

  • posséder des compétences en maçonnerie

  • être rigoureux sur les règles de sécurité

  • faire preuve de minutie et de précision

  • savoir travailler en autonomie comme au sein d'une équipe

 

La formation pour devenir couvreur

Le métier de couvreur est accessible dès le CAP. Mais pour s'installer à son compte, ou viser des postes à responsabilité, le niveau bac ou bac+2 est recommandé :

  • CAP couvreur

  • CAP étancheur du bâtiment et des travaux publics

  • Mention complémentaire zinguerie

  • Brevet professionnel couvreur

  • Brevet professionnel étanchéité du bâtiment et des travaux publics

  • Bac professionnel interventions sur le patrimoine bâti option charpente

  • Bac technologique STI2D spécialité architecture et construction

  • BTS systèmes constructifs bois et habitat

  • BTS enveloppe du bâtiment, façades et étanchéité

Les Compagnons proposent aussi la formation au métier de couvreur dans le cadre de leur apprentissage traditionnel. Assortie d'un tour de France riche en expériences, cette formation jouit d'une excellente réputation dans le secteur du bâtiment.

 

Le lieu de travail du couvreur

Le couvreur travaille sur les chantiers, et en hauteur. Ce qui signifie qu'il doit le plus souvent porter un équipement de sécurité assez lourd, et braver toutes les conditions climatiques quelles qu'elles soient. Paradoxalement, il n'y a pas d'abri pour le couvreur.

Il travaille en équipe dans une entreprise de travaux publics, ou se lance à son compte. Dans les deux cas, le couvreur peut être amené à faire de longs déplacements de chantiers en chantiers.

 

La carrière du couvreur

Un ouvrier couvreur débutant est payé aux environs de 1 500 €  brut par mois. En gagnant de l'expérience,et en fonction de son carnet d'adresses, un couvreur à son compte peut gagner entre 3 000 € et 5 000 € mensuels. Le couvreur d'une entreprise du BTP ne peut pas espérer une énorme évolution de carrière. Il peut toutefois être amené à diriger une équipe après quelques années de terrain.

S'il se spécialise dans un certain type de bâti, ou avec certains matériaux, il peut se faire un nom et être reconnu dans sa profession (notamment dans le monde de la rénovation, et particulièrement dans tout le patrimoine architectural).