Artificier : métier, salaire, formation, diplômes

L'article en brefPlongez au cœur du métier fascinant de l'artificier, un artiste du spectacle dont le quotidien oscille entre créativité et maîtrise des dangers. Avec un salaire de départ variant entre 180 € et 240 € par jour, l'artificier, aussi connu sous le nom de pyrotechnicien, orchestre des feux d'artifice en jouant avec les couleurs et les intensités des explosions. Que ce soit en concevant des scénographies pyrotechniques uniques ou en mettant en place celles imaginées par d'autres, il manipule avec extrême prudence des matières dangereuses pour créer des spectacles à couper le souffle. Son rôle crucial le jour du tir, qu'il s'agisse d'une synchronisation manuelle ou programmée, exige une présence indéfectible pour anticiper tout imprévu.

Le chemin pour devenir artificier, bien que non traditionnel, requiert un ensemble de compétences et connaissances pointues, allant de la créativité artistique à l'expertise en explosifs, physique et chimie. Malgré l'absence d'un cursus de formation initiale spécifique, le certificat de qualification d'artificier C4T2 devient une étape incontournable pour exercer cette profession. L'existence même de ce métier, marqué par une vie itinérante surtout en été et impacté par les aléas climatiques ou économiques, témoigne d'une passion et d'un engagement exceptionnels. Pour ceux attirés par l'art de la pyrotechnie, chaque spectacle est l'occasion de repousser les limites de la créativité et de la technique, tout en enchantant le public.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Image
artificier-fiche-metier

Récap métier

  • Niveau d'études : CAP
  • Salaire en début de carrière : variable, entre 180 € et 240 € par jour
  • Environnement de travail : salarié ou indépendant

Le rôle de l'artificier

L'artificier installe et tire des feux d'artifice.

Aussi appelé pyrotechnicien, l'artificier peut concevoir lui-même la composition d'un feu d'artifice, ou bien installer une scénographie à la demande d'un autre artisan du spectacle.

S'il ne fabrique pas lui-même les mélanges explosifs qui sont manipulés en usine, il utilise nombre de matières dangereuses avec lesquelles il fait preuve de la plus extrême prudence.

Il installe les pas de tirs afin de créer des effets pyrotechniques saisissants. Fusées, mortiers et chandelles sont disposés de façon à répondre à la chronologie du tir tout en respectant les distances de sécurité avec le public.

L'artificier agit d'ailleurs sur ces effets pyrotechniques en réalisant des mélanges chimiques qui influent sur les couleurs et les intensités des explosions.

Le soir du tir, il est présent pour assurer le départ des fusées, et éventuellement les synchroniser avec de la musique. Même si le matériel récent permet de préprogrammer les lancements de façon automatique, sa présence demeure requise afin qu'il puisse intervenir au premier souci.

De par la nature de son travail, comme beaucoup d'autres artistes du spectacle, l'artificier se déplace très souvent assez loin de chez lui.

Si les conditions climatiques sont défavorables, notamment en raison du vent, l'artificier doit se résigner à annuler le feu d'artifice. Il tire alors un trait sur le résultat de plusieurs semaines de travail.

Les spectacles de feux d'artifice se déroulant pour beaucoup à la belle saison, l'artificier connaît des périodes creuses sur l'année. Certains intègrent une équipe de pisteurs-secouristes au sein d'une station de sport d'hiver et sont chargés d'assurer les explosions qui déclenchent préventivement des avalanches.

Le métier se retrouve aussi dans les corps d'armée en tant qu'artificier-démineur ou artificier munitions.

Les missions de l'artificier

L'artificier assure un spectacle millimétré :

  • création d'une scénographie pyrotechnique ou lecture d'une scénographie imposée
  • choix des explosifs et des méthodes de lancement
  • préparation du terrain de tir
  • installation des rampes de tir
  • réalisation des mélanges chimiques
  • installation des artifices (fusées, mortiers,…)
  • déclenchement manuel ou programmation automatique du lancement du feu d'artifice
  • repli des rampes de tir

Les compétences pour devenir artificier

L'artificier est un artiste qui se doit d'acquérir des connaissances techniques très poussées :

  • être doté d'un sens artistique et créatif développé
  • avoir des connaissances approfondies en explosifs, physique et chimie
  • être un bon bricoleur polyvalent
  • savoir gérer un timing précis

La formation pour devenir artificier

La fonction d'artificier n'est pas entrée en tant que telle dans les cursus de formation initiale proposés par les établissements scolaires. Celui qui souhaite exercer cette profession peut toutefois commencer par un CAP arts du spectacle, mais ce dernier est peu répandu dans les lycées professionnels.

De façon légale, l'artificier doit en revanche détenir le certificat de qualification d'artificier C4T2 (anciennement appelé le K4) qui est délivré avec un stage d'une semaine encadré par des professionnels confirmés.

Le salaire de l'artificier

Le salaire de l'artificier est très variable. L'artficier peut être payé à la journée ou à la prestation. À titre d'exemple le salaire d'un artificier titulaire du certificat de qualification au tir des artifices de divertissement gagne, en moyenne, entre 180 € et 240 € par jour

L'artificier est amené à se déplacer souvent, il peut donc bénéficier d'indémnités kilométriques.

Le lieu de travail de l'artificier

Sur le terrain, de jour comme de nuit, et en visite chez ses fournisseurs d'explosifs.

L'artificier connaît une vie itinérante en été afin de répondre aux commandes.

La carrière de l'artificier

L'évolution de l'artificier se fait au travers de la croissance de sa structure ou de la structure qui l'emploie. Le budget pour lancer un feu d'artifice étant conséquent, l'activité est en proie aux restrictions économiques des collectivités locales et territoriales qui sont les premiers clients des artificiers et des sociétés du spectacle.

Toutefois, avec des créations originales et des spectacles au déroulement linéaire, l'artificier peut se faire un nom dans le métier et ainsi bénéficier d'un réseau qui lui accorde sa confiance.

En effet, le métier d'artificier est assez peu répandu, notamment en France.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.