Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Taxidermiste : métier, salaire, formation et diplômes

Mis à jour le 29/08/2017

Niveau d'études : CAP

Salaire en début de carrière : 1 500 €

Environnement de travail : salarié ou indépendant 

 


ALERTE BILAN COMPTABLE ! Notre cabinet comptable en ligne s’occupe de tout  pour vous ! Faites le choix de la sérénité ! ÇA M'INTÉRESSE !
En 2020, lancez-vous en tant que Freelance !  Notre cabinet en ligne vous conseille gratuitement et vous guide pour bien  vous lancer ! EN SAVOIR +
Envie d'un devis pour votre comptabilité ? Chez L-Expert-comptable.com c'est  gratuit !  JE VEUX UN DEVIS !
   Notre super pouvoir ? Satisfaire nos clients entrepreneurs au quotidien ! Je  veux vous connaître  4,9/5
Tiime Receipt, l'appli préférée des indépendants qui souhaitent rassembler  leurs justifs au même endroit Téléchargement gratuit

Le rôle du taxidermiste

Le taxidermiste naturalise les animaux morts dans un but scientifique, pédagogique ou ornemental.

Il stocke les corps sans vie d'animaux qui lui parviennent dans une chambre froide et prend leurs mesures exactes.

Il enlève la peau de l'animal (dépouiller un animal) et la nettoie en profondeur avant de lui faire subir plusieurs bains de tannage successifs.

Le taxidermiste crée un mannequin en volume avec des dimensions identiques à celles de l'animal.

Lorsque la peau est prête (le dernier bain peut durer plusieurs semaines), il l'enfile sur le mannequin et la coud.

Après plusieurs mois de séchage (trois en moyenne), il colle les poils ou les plumes de l'animal, lui met ses sabots ou ses ongles, et gomme les défauts avec du maquillage adapté.

Pour arriver à donner une apparence aussi réaliste que possible aux animaux, le taxidermiste apprend à les connaître en les étudiant au travers de livres ou de documentaires. Il peut aussi être amené à demander des renseignements à des vétérinaires, soigneurs de zoo, dresseurs,…

Le taxidermiste indépendant travaille le plus souvent pour des chasseurs qui souhaitent conserver un trophée de leurs prises (dans ce cas il doit gommer toute trace de blessure).

Il connaît bien évidemment un pic d'activité pendant les périodes de chasse, et trouve plus naturellement sa clientèle dans les milieux ruraux.

Le taxidermiste salarié est généralement employé d'un ou plusieurs musées, et peut être amené à intégrer la fonction publique.

Il naturalise des animaux afin qu'ils soient exposés au grand public. Certains témoignent d'espèces désormais disparues.

Les chercheurs peuvent également avoir besoin des services du taxidermiste afin d'observer de prés les détails d'une espèce animale, disparue ou non.

Les missions du taxidermiste

Le taxidermiste doit créer un rendu aussi vrai que nature :

  • conservation des animaux morts

  • documentation sur les gestes et attitudes de l'animal à traiter

  • découpe, lavage et tannage de la peau

  • création d'un mannequin en volume en coton ou en plâtre

  • couture de la peau sur le mannequin, et pose des phanères

  • maquillage des défauts de couture

Les compétences pour devenir taxidermiste

Le taxidermiste connaît parfaitement les animaux sur lesquels il travaille :

  • excellente connaissance de la faune et de la flore (avec des spécialisations)

  • patience et rigueur dans l'exécution des étapes répétitives

  • avoir un bon sens de l'observation

  • capacité à retranscrire une expression

  • être capable de prendre du recul par rapport à la mort

  • savoir coudre à la perfection

  • maîtriser les techniques de maquillage

La formation pour devenir taxidermiste

Une seule formation dans l'enseignement public conduit au métier de taxidermiste :

Seuls deux établissements en France proposent ce CAP de taxidermiste :

  • CFA de la SEPR (société d'enseignement professionnel du Rhône), à Lyon (69 424)

  • Campus des métiers et de l'Artisanat, à Joué les Tours (37 300)

Le lieu de travail du taxidermiste

Le taxidermiste passe presque tout son temps dans son atelier où il dispose de toute la documentation nécessaire, et de tous les outils pour accomplir sa tâche.

Il lui arrive régulièrement d'observer les animaux vivants au zoo ou dans la nature afin d'identifier les attitudes typiques de l'espèce.

A son compte, le taxidermiste travaille pour des chasseurs ou des collectionneurs.

Employé, il intègre l'effectif d'un musée d'histoire naturelle.

La carrière du taxidermiste

Le SNTF (syndicat des naturalistes taxidermistes de France) compte soixante-treize adhérents dans son annuaire. Il n'y en a guère plus qui exercent en France.

Si le métier offre peu de débouchés, le petit nombre de professionnels fait qu'il y a du travail pour tout le monde.

Le salaire d'un taxidermiste en début de carrière est de 1 500 € brut mensuel. En revanche, peu d'évolution de carrière à attendre de ce métier.

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (1 vote)