Garde-chasse : métier, salaire, formation, concours et diplômes

L'article en bref

Niveau d'études : CAP

Salaire en début de carrière : de 1 546,39 à 1 822,96 € brut

Environnement de travail : secteur public (plus rarement le privé), salarié

Métier(s) similaire(s) : technicien forestier, garde-champêtre, agent de l'environnement

 

Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 20/09/2023
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Emilie NAUDINAccompagnateur de freelances chez L-Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.

Le rôle du garde-chasse

Le rôle du garde-chasse est d'observer et de préserver la richesse naturelle de l'espace qui lui est confié. Il y conduit certains aménagements afin de le rendre accessible au public sans le dénaturer.

Ses rondes régulières lui permettent de dresser un état réel de la situation de terrain et de constater les changements qui s'opèrent. Si l'environnement a besoin d'être préservé, il faut aussi parfois le manipuler pour assurer sa durabilité.

Ainsi, le garde-chasse peut lancer une campagne de prélèvement sur une espèce qui prolifère à outrance, ou au contraire délimiter une zone totalement préservée pour assurer la reproduction de spécimens menacés de disparition.

Le garde-chasse veille à ce que la côte maritime ou le massif forestier soient pérennes, et à ce que les visiteurs les respectent.

 

Les missions du garde-chasse

Le garde-chasse gère un espace naturel :

  • observation de la faune et de la flore

  • intervention pour la préservation des espèces

  • surveillance des espaces naturels

  • animation d'ateliers et d'interventions de sensibilisation

  • rappel à l'ordre des promeneurs

  • aménagement pour l'accessibilité

 

Les compétences pour devenir garde-chasse

Le garde-chasse comprend les enjeux environnementaux :

  • posséder une connaissance complète du milieu environnemental géré

  • avoir la capacité de communiquer avec le public

  • être en bonne santé

 

La formation pour devenir garde-chasse

Le métier de garde-chasse est accessible par le bais de deux concours de la fonction publique (catégorie C et B). Ces deux concours nécessitent un niveau CAP ou bac, de préférence issus d'une formation initiale spécialisée dans la gestion de la faune et de la flore :

  • CAP agricole entretien de l'espace rural

  • Bac professionnel gestion des milieux naturels et de la faune

  • BTS agricole gestion et protection de la nature

L'obtention de ces diplômes permet en outre d'intégrer la fonction publique dans un service environnemental et de passer son concours de garde-chasse en interne. Le BTSA offre la possibilité d'envisager une évolution de carrière plus intéressante et plus rapide.

Les concours pour devenir garde-chasse :

Les lauréats aux concours suivent un stage d'une année en tant qu'élèves de l'Institut de formation de l'environnement (IFORE). Ce stage doit se dérouler :

  • dans l'un des sept parcs nationaux français

  • à l'Office national de la chasse et de la faune sauvage

  • au Conseil supérieur de la pêche

 

Le salaire du garde-chasse

Avec le concours de catégorie B de la fonction publique, le garde-chasse débute sa carrière avec un salaire de 1 822,96 € brut.

Avec le concours de catégorie C, cette rémunération de départ est ramenée à 1 546,39 €.

 

Le lieu de travail du garde-chasse

Le garde-chasse exerce parfois pour le compte de sociétés privées de chasse, mais la majorité des emplois se situe dans la fonction publique auprès d'un des organismes gérés par le ministère de l'Environnement ou au sein de collectivités locales et territoriales.

Il passe beaucoup de temps sur le terrain au début de sa carrière. Puis l'expérience faisant, il est de plus en plus sollicité pour gérer toute la partie administrative de son office.

 

La carrière du garde-chasse

Le garde-chasse de catégorie C peut passer son concours interne pour obtenir le statut de catégorie B.

Il lui est également possible d'évoluer vers des fonctions d'études afin de créer des projets de zones préservées, ou de lancer de grandes campagnes de recensement de la faune et de la flore.