Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Maroquinier : métier, salaire, formation et diplômes

Mis à jour le 29/08/2017

Niveau d'études : CAP, Bac, Bac+2

Salaire en début de carrière : 1 480 € brut

Environnement de travail : indépendant ou salarié

Métier(s) similaire(s) : sellier


ALERTE BILAN COMPTABLE ! Notre cabinet comptable en ligne s’occupe de tout  pour vous ! Faites le choix de la sérénité ! ÇA M'INTÉRESSE !
En 2020, lancez-vous en tant que Freelance !  Notre cabinet en ligne vous conseille gratuitement et vous guide pour bien  vous lancer ! EN SAVOIR +
Envie d'un devis pour votre comptabilité ? Chez L-Expert-comptable.com c'est  gratuit !  JE VEUX UN DEVIS !
   Notre super pouvoir ? Satisfaire nos clients entrepreneurs au quotidien ! Je  veux vous connaître  4,9/5
Tiime Receipt, l'appli préférée des indépendants qui souhaitent rassembler  leurs justifs au même endroit Téléchargement gratuit

Le rôle du maroquinier

Le maroquinier a pour mission la création et la confection d'articles en cuir (sacs, gants, fourreaux, selles d'équitation,…).

Il dessine les plans de sa future création et définit toutes les cotes pour les dimensions.

Il choisit le type de cuir adapté à son projet et coupe les pièces nécessaires à la confection. Parfois, le maroquinier travaille aussi les matières synthétiques.

Il connaît tous les types de cuir disponibles pour ses créations ainsi que leur coût. Il adapte ses choix en fonction du prix de vente final de l'objet.

Il affine le cuir, le plaque et le glace sous une presse chaude. Il assortit au mieux les nuances de cuir pour un résultat harmonieux, et travaille la brillance du rendu.

Ensuite il assemble les pièces entre elles. Il peut procéder à cette étape par une couture à la main, couture à la machine, ou par du piquage.

Il place tous les accessoires sur l'objet en cuir : fermetures éclairs, poches, bandoulière, boutons pressions,…

Il utilise pour cela les méthodes de rivetage ou de soudage avec des outils adaptés.

A chaque étape de la production, le maroquinier vérifie la solidité des assemblages et des matériaux. Les objets en cuir sont souvent coûteux et la clientèle en attend une durabilité exemplaire.

Il sait quelle utilisation va être faite de sa création en cuir et lui confère les aspects pratiques qui lui sont indispensables (passage d'étriers pour une selle de cheval, ouverture large pour une mallette de docteur,…)

Il peut être amené à créer ou à changer une pièce en cuir sur un objet qui comporte quelques éléments en cette matière (comme la sellerie d'une voiture par exemple).

Le maroquinier peut aussi se spécialiser dans des missions de stylisme uniquement en créant des prototypes destinés à servir de modèle à une production en série.

Il doit alors savoir conjuguer choix esthétiques et coûts de fabrication.

Les missions du maroquinier

De la conception à la fabrication, le maroquinier est l'artisan du cuir :

  • conception de nouveaux modèles sur papier

  • choix du cuir (agneau, vachette, crocodile, autruche,…)

  • découpe des pièces

  • travail du cuir (piquage, glaçage,…)

  • assemblage des pièces

  • réparation de pièces en cuir

Les compétences pour devenir maroquinier

Le maroquinier est habile de ses mains et possède un grand sens de l'esthétique :

  • aimer travailler de ses mains

  • être créatif

  • supporter de travailler debout

  • connaître les impératifs du marché (coût des matériaux et prix de vente)

  • savoir utiliser les machines de façonnage et d'assemblage

  • savoir travailler en autonomie

La formation pour devenir maroquinier

Le maroquinier accède à la première partie de sa formation par un CAP, au sein duquel il peut se spécialiser dans la sellerie. Il peut se perfectionner au sein d'une formation bac professionnel, et acquérir des connaissances liées aux métiers de la mode avec un niveau bac+2 :

Le salaire du maroquinier

Un maroquinier gagne 1 480 € brut par mois en début de carrière.

Le lieu de travail du maroquinier

Le maroquinier travaille dans un atelier de confection du cuir.

La plupart des recruteurs sont de petites PME ou des entreprises artisanales.

Toutefois, le secteur du luxe de la maroquinerie est en plein essor en France. Notre pays est reconnu pour son savoir-faire et ses productions haut-de-gamme en la matière.

De grandes enseignes embauchent donc des maroquiniers, qu'ils soient fabricants ou prototypistes, et leurs proposent parfois de s'expatrier pour remplir leurs fonctions.

La carrière du maroquinier

S'il intègre une petite entreprise artisanale, le maroquinier ne connaît que peu d'évolution de carrière.

En revanche, au sein d'un groupe de luxe il pourra gravir les échelons et diriger un bureau de conception et de design.

En tant qu'indépendant, la qualité de ses créations fera sa renommée.

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.