Conducteur d'engins du BTP : métier, salaire, formation, diplômes

L'article en brefAu cœur des chantiers de construction, le conducteur d'engins du BTP joue un rôle crucial dès les premières étapes d'un projet. De la préparation du terrain par déblaiement et terrassement à la réalisation de fondations et d'interventions sur la voirie, ce professionnel manœuvre des machines complexes et onéreuses avec précision. Ses compétences s'étendent au-delà de la simple conduite, incluant l'entretien et de légères réparations mécaniques, ainsi que la gestion occasionnelle d'une équipe d'ouvriers. La sécurité des ouvriers et la maîtrise des techniques de terrassement sont primordiales dans son quotidien.

Pour embrasser cette carrière, une formation allant du CAP au bac professionnel est requise, complétée par des certifications spécifiques pour la manipulation de certains engins. Le conducteur d'engins du BTP débute avec un salaire d'environ 1 700 € bruts, évoluant sur les chantiers où l'adaptabilité et le savoir-faire technique prennent toute leur importance. Ce métier exige non seulement une solide formation initiale mais aussi une mise à niveau constante des compétences pour répondre aux exigences de sécurité et d'efficacité des chantiers modernes.
Temps de lecture : 2minDate de publication : 29/06/2017Dernière mise à jour : 18/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Aurélia HEYAccompagnement des freelances chez L'Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Image
conducteur-engin-btp-fiche-metier

Récap Métier

  • Niveau d'études : CAP, bac professionnel
  • Salaire en début de carrière : 1 700 € bruts
  • Environnement de travail : salarié

Le rôle du conducteur d'engins du BTP

Le conducteur d'engins du BTP manœuvre les engins de chantier.

Munis de roues ou de chenilles, les engins du BTP sont des machines puissantes et coûteuses auxquelles il faut faire particulièrement attention. La manipulation d'engins du BTP nécessite aussi de mettre en application de nombreuses règles afin de garantir la sécurité des ouvriers qui évoluent tout autour.

Aussi appelé conducteur d'engins de travaux publics, il est présent dès le début d'un projet de construction en procédant au déblaiement et au terrassement du terrain. Il déplace d'importants volumes de terre et de pierres qu'il charge dans d'autres camions ou qu'il étale ailleurs.

Pour mener à bien sa mission de terrassement et de nivellement, il utilise un bulldozer, un bouteur, une pelle hydraulique, une niveleuse, une décapeuse ou encore un tombereau.

Le conducteur d'engins du BTP est aussi chargé de creuser des trous, pour les fondations par exemple, à l'aide d'une tractopelle et d'une défonceuse, ou encore de procéder à des interventions sur la voirie aux commandes d'une balayeuse, d'une fraiseuse ou d'un rouleau compresseur.

S'il doit creuser un passage dans la roche pour la réalisation d'un tunnel ou d'une ligne de métro, le conducteur d'engins du BTP utilise un tunnelier.

Pendant qu'il manipule un engin du BTP, le conducteur peut être aidé par un superviseur, ou il peut lui-même diriger une équipe de manœuvres au sol.

Qu'il soit un conducteur polyvalent ou qu'il se spécialise dans un type d'engin du BTP, il doit procéder à l'entretien courant de ses machines et être capable d'intervenir sur de petites réparations mécaniques.

Certains engins du BTP peuvent rouler sur les voies ouvertes à la circulation, mais d'autres nécessitent l'emploi d'un camion remorque. Avec son permis poids lourds, le conducteur peut assurer lui-même le transport.

Dans tous les cas, il est présent et coordonne le chargement et le déchargement de ses machines.

Les missions du conducteur d'engins du BTP

Le conducteur d'engins du BTP manœuvre des machines complexes et coûteuses :

  • transport du ou des engins depuis l'atelier jusqu'au chantier
  • préparation du terrain
  • réalisation de trous et de tranchées
  • transport et déplacement de matériaux
  • entretien des machines
  • réparations mécaniques de base
  • gestion d'une équipe d'ouvriers polyvalents

Les compétences pour devenir conducteur d'engins du BTP

Le conducteur d'engins du BTP doit savoir garder son sang-froid en toutes circonstances :

  • mettre en place toutes les mesures de sécurité
  • connaître les techniques de terrassement et de pelletage
  • savoir analyser un terrain et les plans d'un projet
  • avoir de bonnes connaissances en mécanique

La formation pour devenir conducteur d'engins du BTP

La manipulation des engins du BTP demande une formation initiale solide qui démarre du CAP pour aller jusqu'au bac professionnel :

Le conducteur d'engins du BTP peut et doit passer des certifications et des habilitations qui lui permettent de manœuvrer certains engins spécifiques. Nombre d'entre eux nécessitent une mise à niveau constante, voire une visite médicale à intervalles réguliers.

Le salaire du conducteur d'engins du BTP

Le conducteur d'engins du BTP démarre sa carrière à environ 1 700 € bruts.

Le lieu de travail du conducteur d'engins du BTP

Le conducteur d'engins du BTP travaille sur les chantiers à des étapes clés de la construction.

Son poste de travail, aux commandes d'une machine, peut être agrémenté de la climatisation et de la radio selon l'âge de son engin.

À la fin d'un chantier, il passe un certain temps en atelier pour la maintenance des engins de travaux publics.

La carrière du conducteur d'engins du BTP

Son évolution se fait avec l'expérience et avec les nouvelles habilitations qu'il passe dans le cadre de son emploi.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.