Vendeur automobile : métier, salaire, formation et diplômes

L'article en bref

Niveau d'études : à partir du CAP 

Salaire en début de carrière : 1 500 € brut

Environnement de travail : salarié 

Métier(s) similaire(s) : commercial automobile 

Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 14/09/2023
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Pauline MARIÉAccompagnatrice de freelances en comptabilité et création d'entreprise chez L-Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.

Le rôle du vendeur automobile

Le vendeur automobile accueille les clients et les aiguille vers le véhicule qui convient le mieux à leur demande.

Il présente les volumes et l'habitabilité d'un monospace lorsqu'il est face à une famille, ou détaille les performances d'une berline coupée pour un célibataire ou un couple. Le vendeur automobile connaît bien les cibles du secteur, mais il doit demeurer à l'écoute des désidératas particuliers.

La majorité du temps, le client vient en concession avec un modèle précis en tête. La présentation va alors tourner autour des finitions proposées, des équipements embarqués inclus de série, des motorisations disponibles et de leurs fiches techniques (consommation de carburant, taux d'émission de CO2, couple,…).

Selon les cas, le vendeur automobile accompagne le client potentiel pour un essai routier durant lequel il va continuer d'argumenter en faveur de ce modèle.

Démarre aussi l'étape de la négociation qui est une tradition dans le monde de la vente automobile. L'acheteur tente d'obtenir des options gratuites, tandis que le vendeur peut proposer une remise sous certaines conditions. Car s'il veut absolument vendre cette voiture en laquelle il croit, il doit aussi demeurer attentif à la marge bénéficiaire de sa concession.

Une fois l'affaire conclue, le vendeur automobile propose une offre de financement aux clients qui ne paient pas comptant. Il saisit lui-même les données pour obtenir un accord de principe, ou confie cette tâche à une opératrice.

Le vendeur automobile peut aussi vendre des véhicules d'occasion et connaît alors une approche différente de la négociation. Ici le client ne peut pas choisir entre des dizaines de modèles différents, mais il peut obtenir un rabais qui est devenu là encore presque un automatisme.

Une voiture ne s'achète pas à la légère, contrairement à du prêt à porter ou de l'alimentaire, et donc chaque transaction effectuée par le vendeur automobile est beaucoup plus intense, et plus éprouvante aussi, que dans d'autres secteurs.

 

Les missions du vendeur automobile

Le vendeur automobile propose de l'indispensable et du rêve :

  • organisation du showroom

  • accueil et orientation des clients

  • démonstration des équipements, et du véhicule sur route

  • saisie des opérations de financement

 

Les compétences pour devenir vendeur automobile

Le vendeur automobile aime les voitures, tout simplement :

  • connaître l'automobile sous toutes ses facettes (mécanique, équipements, évolutions, constructeurs,…) et bien sûr particulièrement la gamme commercialisée

  • faire preuve d'une présentation parfaite

  • être capable de négocier en toute diplomatie

  • savoir cibler les acheteurs

 

La formation pour devenir vendeur automobile

Devenir vendeur automobile a toujours été possible avec pour seul bagage de bonnes connaissances générales. Mais les employeurs sont de plus en plus exigeants sur le profil des candidats, notamment chez les grands constructeurs soucieux de leur image. Une FCIL est un bon atout pour commencer :

 

Le lieu de travail du vendeur automobile

Le vendeur automobile travaille dans une concession pour le compte d'une marque spécifique, ou dans un garage multimarques. Dans tous les cas il exécute ses missions au sein d'un showroom où sont exposées des voitures neuves. Ou sur le parc extérieur qui contient davantage de finitions différentes ainsi que les modèles d'occasion.

Il travaille au contact direct de la clientèle de particuliers. Mais il peut s'orienter, après quelques années, vers la vente aux entreprises qui s'équipent d'une flotte automobile.

 

La carrière du vendeur automobile

Le vendeur automobile démarre sa carrière aux alentours des 1 500 € brut. Il perçoit généralement un intéressement sur ses ventes. 

Un vendeur plus expérimenté peut gagner jusqu'à 3 000 € brut. Son évolution de carrière peut le conduire à superviser une équipe de vendeurs, ou à devenir gérant d'une concession.