Maraîcher : métier, salaire, formation et diplômes

L'article en bref

Niveau d'études : CAP, Bac, Bac+2

Salaire en début de carrière : 1 480 € brut

Environnement de travail : indépendant ou salarié

Métier(s) similaire(s) : Chef de cultures légumières

Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Sébastien LECOANETConsultant en création d'entreprise et comptabilité chez L’Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.

Le rôle du maraîcher

Le maraîcher veille au bon développement des légumes et plantes aromatiques qu'il fait pousser, ainsi qu'au bon déroulement de leur récolte.

En amont, le maraîcher soigne la terre. Il prépare les parcelles qui vont être semées, il effectue un roulement sur les lots exploités et applique la méthode de la jachère.

Il nourrit les sols et analyse leur teneur pour s'assurer de leur fertilité.

Le maraîcher sème ses graines, ou plante les plants qu'il a obtenus par repiquage.

Il arrose régulièrement ses cultures et met en place des solutions d'irrigation adaptées à chaque saison.

Il veille à ce que ses cultures ne soient pas touchées par des parasites, ce qui demande plus ou moins de travail selon qu'il s'agisse d'agriculture traditionnelle ou d'agriculture biologique.

Le maraîcher est constamment informé de la météorologie afin de pouvoir anticiper les aléas climatiques (bâcher en prévision d'un coup de froid par exemple).

Il assure l'organisation des récoltes et des cueillettes, et coordonne le cas échéant une équipe d'employés agricoles.

Il conditionne les produits récoltés et les vend à des grossistes ou des particuliers.

Le maraîcher exécute toutes ces tâches à l'aide de moyens modernes, notamment avec des outils de gestion informatique, et des engins agricoles.

Il prend ses décisions et applique ses procédés de fabrication dans le respect des règles édictées par l'Union européenne.

S'il est à son compte, le maraîcher porte aussi la casquette de chef d'exploitation et gère toute la partie administrative et financière de l'activité.

 

Les missions du maraîcher

Le maraîcher assure le développement de légumes sains et conformes aux normes en vigueur :

  • Préparation de la terre (labourage, bêchage, engraissage,…)

  • Choix des semis

  • Repiquage des plants

  • Semences et plantations

  • Arrosage et entretien des productions

  • Protection des cultures contre les parasites et la météo

  • Récolte et cueillette

  • Conditionnement et vente

  • Coordination d'une équipe d'employés agricoles

  • Vente sur les marchés

  • Gestion d'une exploitation

 

Les compétences pour devenir maraîcher

Tout comme l'agriculteur ou l'employé agricole, le maraîcher doit aimer son métier et ne pas compter ses heures sur le terrain :

  • Être endurant sur de longues journées de travail

  • Aimer travailler la terre

  • Vouloir travailler dehors ou en milieu semi-clos

  • Réagir vite face aux imprévus

  • Appliquer des procédés de fabrication qui respectent les normes en vigueur

  • Savoir travailler seul comme en équipe

  • Être doté d'une bonne résistance psychologique

  • S’atteler à des tâches polyvalentes (mécanique, maçonnerie, menuiserie...)

 

La formation pour devenir maraîcher

Pour devenir maraîcher, différentes formations mènent à des niveaux CAP, Bac et Bac+2. Basés sur l'agriculture et l'horticulture, il s'agit de formations identiques ou parallèles à ceux qui mènent aux emplois d'agriculteur ou d'employé agricole :

Une première expérience en tant qu'employé agricole ouvre la voie au métier de maraîcher, et lui permet d'élargir ses horizons quant à la tenue d'une exploitation agricole.

 

Le salaire du maraîcher

Le maraîcher salarié démarre sa carrière au Smic, soit 1480 € brut par mois.

 

Le lieu de travail du maraîcher

Le maraîcher peut travailler en indépendant, sur ses propres terres ou sur des terres qu'il loue, ou bien être employé d'une exploitation agricole.

La recrudescence des enseignes de jardinerie a aussi ouvert des débouchés dans le domaine de la grande distribution (en tant que fournisseur ou conseiller clientèle).

Selon les cultures qu'il met en avant, le maraîcher peut travailler en plein air ou sous serre.

 

La carrière du maraîcher

Lorsqu'il est à la tête de son exploitation, le maraîcher voit sa carrière évoluer en même temps que son rendement.

S'il est employé dans une ferme ou un groupement, le maraîcher peut être promu chef de culture et diriger une équipe de maraîchers.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.