Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Est-il obligatoire d’avoir un commissaire aux comptes ?

Mis à jour le 12/05/2017

Le Commissaire aux Comptes (CAC) est un intervenant externe à l’entreprise. Sa mission, d’intérêt général, consiste à garantir la transparence et la sincérité de ses données financières aux yeux de l’administration et de l’État. Le Commissaire aux Comptes réalise des audits strictement réglementés par la loi et il doit informer le Procureur de la République en cas de constatation de délit ou de fraude. Le CAC peut intervenir de manière facultative, mais dans certains cas énumérés par la loi, l’entreprise (EURL/SARL, SASU/SAS) est obligée de nommer un Commissaire aux Comptes. La durée du mandat du Commissaire aux Comptes est de 6 ans. 


L-Expert-Comptable.com Confiez-nous votre compta pour 99€ ht / mois, tout compris ! Je me lance

Le Commissaire Aux Comptes (CAC) : les missions

Contrairement à l’expert-comptable qui intervient quotidiennement aux côtés du dirigeant pour le conseiller dans ses prises de décision, le Commissaire aux Comptes (CAC) est un intervenant externe. Sa mission, d’intérêt général, consiste à garantir la transparence et la sincérité des données financières de l’entreprise aux yeux de l’administration et de l’État. Le Commissaire aux Comptes intervient pour certifier les comptes de l’entreprise et vérifier la régularité de ses informations comptables et financières, via un audit dont la procédure est strictement réglementée. Il est également à même de donner son opinion économique et de fournir les attestations nécessaires dans le cadre de procédures collectives. Enfin, le CAC est obligé d’informer le Procureur de la République en cas de constatation de fraude ou de délit lors de ses audits

L’obligation d’avoir un Commissaire Aux Comptes dans son entreprise ?

Le Commissaire aux Comptes peut intervenir à tout moment sur demande de l’entreprise (facultatif), sauf dans certains cas définis par la loi où sa nomination est obligatoire.

Dans quel cas la nomination d’un commissaire aux comptes est-elle obligatoire en SARL/EURL ?

La nomination du CAC en SARL
Une SARL est obligée de nommer un Commissaire Aux Comptes lorsqu’elle dépasse deux des trois seuils suivants à la clôture de ses comptes annuels :

  • Son bilan est supérieur à 1 550 000 euros
  • Son chiffre d’affaires annuel hors taxes est supérieur à 3 100 000 euros
  • Son effectif est supérieur à 50 salariés

La nomination du CAC en EURL
Une EURL est obligée de nommer un Commissaire Aux Comptes lorsqu’elle dépasse deux des trois seuils suivants à la clôture de ses comptes annuels :

  • Son bilan est supérieur à 1 550 000 euros
  • Son chiffre d’affaires annuel hors taxes est supérieur à 3 100 000 euros
  • Son effectif est supérieur à 50 salariés

Dans quel cas la nomination d’un commissaire aux comptes est-elle obligatoire en SAS/SASU ?

La nomination du CAC en SAS 
Une SAS est obligée de nommer un Commissaire Aux Comptes (CAC) lorsqu’elle dépasse deux des trois seuils suivants à la clôture de ses comptes annuels :

  • Un bilan supérieur à 1 million d’euros
  • Un chiffre d’affaires annuel hors taxes supérieur à 2 millions d’euros
  • Un effectif supérieur à 20 salariés

La nomination du CAC en SASU 
Une SASU est obligée de nommer un Commissaire Aux Comptes (CAC) lorsqu’elle dépasse deux des trois seuils suivants à la clôture de ses comptes annuels :

  • Un bilan supérieur à 1 million d’euros
  • Un chiffre d’affaires annuel hors taxes supérieur à 2 millions d’euros
  • Un effectif supérieur à 20 salariés

L’obligation systématique de nommer un Commissaire Aux Comptes pour la SAS/SASU

Dans tous les cas, une SAS/SASU est obligée de nommer un CAC lorsqu’elle est contrôlée tout ou en partie par une personne morale ou lorsqu’elle contrôle elle-même une autre société. 

La nomination du Commissaire aux Comptes : modalités supplémentaires

Quand nommer un CAC 

Le CAC doit démarrer ses missions à partir de l’exercice suivant celui où les critères de nomination obligatoire sont remplis. 

Comment nommer un Commissaire Aux Comptes 

Le métier de CAC étant réglementé, la liste des Commissaires Aux Comptes agréés est disponible au greffe du tribunal de commerce dont relève l’entreprise ou auprès de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC).

La durée du mandant du Commissaire Aux Comptes

Le CAC et ses suppléants sont nommés par la société en assemblée générale (selon les modalités prévues dans les statuts), pour 6 années renouvelables. Le CAC doit rester en fonction durant toute la durée du mandat, même si l’entreprise n’entre plus dans le cadre de l’obligation de nommer un Commissaire Aux Comptes au cours de ce délai de 6 ans. 

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Pourquoi choisir L-Expert-comptable.com TÉLÉCHARGER