Le bilan de compétences, une étape clé pour tous les créateurs d’entreprise

Mis à jour le 25/08/2017

Le bilan de compétences est un dispositif chargé de vous aider à identifier vos compétences, vos savoir-faire et savoir-être pour vous aider à bâtir votre projet professionnel. Le bilan de compétences est une démarche intéressante pour les créateurs d’entreprise qui souhaitent faire le point avant d’entamer leurs premières démarches entrepreneuriales. Ils pourront alors valider la concordance de leur personnalité avec le mode de vie d’un dirigeant d’entreprise, valider leurs aspirations et identifier leurs compétences manquantes pour se former avant de créer leur entreprise. Le réseau BGE propose un bilan de compétences entrepreneuriales spécialement dédié aux créateurs d’entreprises, mais vous pouvez aussi réaliser un bilan de compétences auprès d’un cabinet de conseil ou en sollicitant un congé de bilan de compétences auprès de votre employeur. Certains dispositifs équivalents au bilan de compétences sont disponibles pour les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi. Le bilan de compétences se compose en moyenne de 24 heures de rendez-vous avec un consultant, entrecoupées de périodes de réflexion et de recherches personnelles.

 

Le bilan de compétences

Le bilan de compétences est un dispositif chargé de vous aider à identifier vos compétences, vos savoir-faire et savoir-être pour vous aider à bâtir votre projet professionnel.
Les attentes professionnelles ne sont pas figées ; les métiers évoluent, c’est pourquoi le bilan de compétences est une étape utile pour tous ceux qui souhaitent créer une entreprise, mais aussi changer de métier, évoluer vers une autre branche d’activité ou simplement pour faire le point sur les connaissances et compétences acquises au cours de leur carrière. 

La méthode du bilan de compétences

Le bilan de compétences est mené par un consultant spécialisé et il se déroule en trois phases :
-    une phase préliminaire pour définir vos besoins, vous présenter la méthode de bilan de compétences
-    une phase d’investigation durant laquelle le consultant vous soumet un certain nombre de questions personnelles, professionnelles et psychologiques, dont les réponses seront à chercher sur le terrain (ce peut être réaliser une étude de marché si vous créez votre entreprise, interviewer des professionnels du secteur d’activité que vous souhaitez découvrir, se documenter sur un nouveau métier, remplir un questionnaire psychologique pour déterminer votre profil, vos aspirations...)
-    une phase de conclusion durant laquelle vous bâtissez, avec le consultant, un projet professionnel réaliste et formalisez ses étapes de mise en œuvre
Le consultant vous soumet un document de synthèse à l’issue du bilan de compétences ainsi que les résultats détaillés de l’évaluation. Notez que le bilan de compétences et ses conclusions sont confidentiels et votre employeur ne peut y avoir accès.

Le bilan de compétences en création d’entreprise

Un bilan de compétences est généralement mobilisé par les personnes en phase de changement de voie professionnelle ; période transitoire, propre à la réflexion sur soi, ses ambitions. Dans ces conditions, le bilan de compétences peut être une première approche pour ceux qui souhaitent créer une entreprise, mais qui hésitent à sauter le pas. 
Le bilan de compétences permet alors de vérifier si leur personnalité et leurs aspirations correspondent au mode de vie de l’entrepreneur (insécurité financière, vision entrepreneuriale, savoir-être...). Le bilan de compétences pour les créateurs d’entreprise est aussi un bon moyen de faire le point sur ses compétences professionnelles actuelles et identifier celles qu’il faut approfondir pour maîtriser les bases de la gestion d’entreprise.

Le bilan de compétences BGE

Le réseau BGE (Boutiques de Gestion) propose son bilan de compétences entrepreneuriales. Le dispositif doit être réalisé avant d’entamer les démarches de création d’entreprise. Il permet d’identifier ses compétences entrepreneuriales, sa personnalité d’entrepreneur puis de formaliser un plan d’action avec un conseiller BGE.

Le bilan de compétences : quelle durée

Le bilan de compétences est constitué de moments en tête à tête avec un conseiller (entre 30 minutes et deux heures par rendez-vous) et de moment de recherche et réflexion personnelle. La durée du bilan de compétences en présentiel avec votre consultant dure en moyenne 24 heures. Ce délai est par ailleurs la durée légale maximum pour un salarié en congé de bilan de compétences.

Le congé pour bilan de compétences

Si vous êtes salarié, vous pouvez bénéficier d’un congé de bilan de compétences, à condition :

-    d’exercer une activité salariée depuis au moins 5 ans dont 1 année chez l’employeur actuel pour les salariés en CDI
-    d’exercer une activité salariée depuis au moins 24 moins durant les 5 dernières années, dont 4 mois chez l’employeur actuel au cours des 12 derniers mois si vous êtes salarié en CDD


Vous devez adresser une demande de congé pour bilan de compétences auprès de votre employeur, au moins 60 jours avant la date souhaitée de votre premier entretien et celui-ci dispose de 30 jours pour vous accorder ou reporter le congé (report possible dans la limite de 6 mois). 
En parallèle, vous pouvez déposer une demande de prise en charge financière du bilan de compétences auprès de l’OPCA (Organisme Paritaire de Collecte Agréé) dont relève votre employeur.

Notez que la durée du congé de bilan de compétences ne peut être imputée sur la durée des congés payés et un salarié qui effectue un bilan de compétences ne peut prétendre au bénéfice d’une nouvelle autorisation pour ce même motif auprès de la même entreprise avant l’expiration du délai légal.

Le bilan de compétences à Pôle Emploi

Les demandeurs d’emploi peuvent utiliser leur période de chômage pour réaliser un bilan de compétences en se tournant vers un centre de bilan de compétences, mais leur affiliation à Pôle Emploi leur donne accès à d’autres dispositifs, comme l’Évaluation des Compétences et des Capacités Professionnelles (situation professionnelle reconstituée durant laquelle vous utilisez les ressources, savoir-être, compétences et matériels nécessaires au poste « testé ») ou l’immersion professionnelle (PMSMP) qui consiste à réaliser un stage de courte durée auprès d’un employeur.
Ces dispositifs sont de bons moyens de découvrir un secteur d’activité et un quotidien de travail pour les créateurs d’entreprise qui souhaitent entreprendre dans un métier qu’ils ne connaissent pas encore.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici