Financer son entreprise grâce à la love money

L'article en brefLa love money, concept émergent dans l'écosystème entrepreneurial, incarne une source de financement originale et intimiste, puisant dans les réseaux familiaux et amicaux des porteurs de projets. Cette forme d'investissement, qui débute souvent l'aventure d'une entreprise, permet de collecter des fonds essentiels au démarrage, en complément ou en préambule à des financements plus traditionnels. Ce terme, qui englobe également les contributions obtenues via les plateformes de crowdfunding, représente un soutien financier offert sans attendre de retour financier direct, soulignant l'aspect altruiste et passionné du geste.

Le crowdfunding, extension moderne de la love money, illustre parfaitement la diversification des sources de financement accessibles aux entrepreneurs. Ce mécanisme favorise un engagement sociétal, financier, et logistique, en permettant à chacun, quel que soit son budget, de soutenir des projets qui lui tiennent à cœur. Les startups, en particulier, trouvent dans la love money et le crowdfunding des ressources primordiales pour financer les premières étapes de leur développement, avant d'attirer l'attention et le soutien de capitaux plus importants. Ainsi, la love money s'avère être un tremplin, non seulement pour valider l'intérêt d'un projet auprès d'une audience plus large mais aussi pour démontrer sa viabilité économique à des investisseurs plus institutionnels.
Temps de lecture : 3minDernière mise à jour : 15/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Taha HAFIDAccompagnateur de freelances chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Financer son entreprise grâce à la love money

La love money (l’argent de l’amour) désigne initialement une somme d’argent que les entrepreneurs sollicitent auprès de leurs amis/familles pour créer leur entreprise. Le concept de love money s’étend désormais aux plateformes de crowdfunding (appelées aussi plateformes de financement participatif) où tout un chacun peut soumettre son projet en vue d’obtenir le soutien financier des internautes, qu’ils soient particuliers ou entreprises, sous forme de dons, de prêts ou d’investissements au capital. La love money désigne en fait toute forme de financement qui ne provient pas d’un établissement de crédit, réseau ou organisme de financement reconnu. La love money est plutôt considérée comme un coup de pouce au démarrage d’une entreprise effet de levier pour accéder au crédit bancaire ou au financement des business angels, qui exigent toujours un apport personnel au projet. C’est à vous d’arbitrer entre une recherche de financement via la love money, les plateformes de crowdfunding, banques ou les réseaux de business angels, en sachant que vous pouvez cumuler les interlocuteurs.
 

Qu'appelle-t-on Love money ?

La love money (littéralement l’argent de l’amour !) désigne les sommes d’argent que les entrepreneurs sollicitent auprès de leurs familles et/ou amis pour créer leur entreprise. Par exemple, les établissements bancaires ont tendance à exiger un apport personnel de la part du créateur d’entreprise pour accorder un crédit. L’entrepreneur qui ne dispose pas de sommes disponibles pourra alors solliciter « la love money » en guise de coup de pouce.

Qu’est-ce que réellement la love money ?

Stricto sensu, le terme love money désigne des fonds qui n’entraînent pas de remboursement ou de contrepartie financière telle qu’un taux d’intérêt, des prises de participations au capital de l’entreprise... La love money est en fait le terme employé dans le monde de l’entrepreneuriat pour désigner un don, qu’il provienne des proches de l’entrepreneur ou de toute autre personne.
Aujourd’hui, le terme love money s’étend aussi aux financements avec contrepartie, prise de participation au capital ou encore prêts entre particuliers.

En fait, la love money est un terme générique qui désigne toute forme de financement qui provient de particuliers ou d’entreprises. Le concept exclut les établissements, réseaux et organismes de financement « officiels ». La love money vise tout type de projet, qu’il soit personnel ou entrepreneurial.

Love money et crowdfunding

Le crowdfunding, ou financement participatif, est un exemple très actuel de love money. Ces plateformes Web mettent en relation des particuliers (ou des entreprises) soucieux d’investir dans des projets qui leur tiennent à cœur avec des personnes en quête de financements pour mener à bien leur souhait (projet entrepreneurial, associatif, sportif, projet de vie...). Sur certaines plateformes de financement participatif, les porteurs de projet proposent une contrepartie au financement de leur concept : cadeaux, invitations à des événements... Sur d’autres plateformes, les internautes peuvent même devenir actionnaires en prenant des participations au capital de la société qu’ils financent.
Si l’on étend le concept au maximum, les plateformes Web qui proposent des cagnottes en ligne (pour financer un mariage, un voyage, pour un anniversaire...) peuvent être considérés comme de la love money.

L’avantage de la love money par le crowdfunding

L’avantage du crowdfunding est triple :

  • un avantage sociétal : les internautes placent leur argent selon leurs propres valeurs
  • un avantage financier puisque les premières mises possibles sont faibles ; elles commencent en général à 5 euros.  

Un avantage logistique : tout le monde peut participer, qu’importe son budget et avec l’effet du Web, tout le monde a facilement accès aux projets. Ainsi, le terme crowdfunding – qui signifie « financement par la foule » - prend tout son sens

La love money pour les startups

Les startups sont évidemment concernées par la love money. Souvent, elles démarrent par une recherche de financements sous forme de love money via des plateformes de financement participatif avant de se tourner vers des réseaux de business angels (réseaux officiels d’investisseurs) pour obtenir un capital plus conséquent.
Par exemple, une entreprise peut solliciter la love money pour financer une campagne de communication ou la création d’un prototype. Elle présentera ensuite ces éléments à un réseau d’investisseurs pour obtenir une levée de fonds plus conséquente et démarrer l’industrialisation et la commercialisation de son concept à grande échelle.

Financer son entreprise par la love money ?

Comme vous pouvez le constater, la love money est plutôt considéré comme un coup de pouce au démarrage d’une nouvelle entreprise ; mais selon les besoins estimés et les sommes récoltées, elle peut financer l’intégralité du projet. C’est à vous d’arbitrer vos recherches de financements entre vos proches, les établissements bancaires, les réseaux d’investisseurs et les plateformes de financement participatif ; sachant que tous ses interlocuteurs peuvent se cumuler ! En général, chacun dispose de ses propres critères :

  • les banques exigent un apport personnel pour l’octroi d’un crédit (entre 30 et 50 % des besoins estimés au démarrage)
  • les business angels ne financent que les entreprises déjà en activité et disposant d’un prototype pour leur concept
  • les plateformes de financement participatif exigent d’annoncer un objectif financier à atteindre et une date limite de clôture de la campagne de recherche de fonds. Si vous n’atteignez pas la somme escomptée dans les délais, vous n’obtiendrez aucun financement. Il s’agit donc d’évaluer le projet à son minimum et de ne pas être trop gourmand

Nous constatons que dans chaque cas, la love money peut intervenir comme effet de levier pour obtenir l’accord de la part de financeurs complémentaires.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.