Comment valoriser son entreprise ? les méthodes à connaître

Mis à jour le 18/02/2015

Dans un projet de cession d'entreprise, vient le moment stratégique et délicat de la valorisation. Pour fixer la valeur d'une société, trois méthodes principales sont utilisées : l'approche patrimoniale, la valorisation par DCF et la valorisation par comparaison. Explications.

La valorisation selon l'approche patrimoniale

Le but de cette méthode est de faire un point chiffré sur le patrimoine de l'entreprise, sur ses actifs corrigés.  

Pour ce faire, le principe est de s'appuyer sur les derniers documents comptables mis à jour, bilan en tête, sur trois ans généralement. 

On totalise alors les actifs et les passif pour faire ressortir une image fidèle de ce que possède l'entreprise : stocks, créances, immobilisations, trésorerie, dettes fournisseurs... La méthode consiste ensuite à soustraire la totalité des dettes à la totalité des actifs pour obtenir la valeur de l'entreprise.  On corrige la valeur de l'entreprise par le montant du passif.

La méthode DCF

La valorisation par DCF ou Discounted Cash Flow s'intéresse cette fois à la rentabilité de l'entreprise. On ne regarde pas tant le patrimoine, la valeur de la société, que sa propension à générer du profit. 

On fixe la valeur de l'entreprise en analysant le potentiel d'enrichissement que l'entreprise peut générer sur les 5 voire 10 prochaines années.

Ici sont donc passés à la loupe le résultat net, les bénéfices engendrés, les dividendes distribués et bien entendu le cash flow disponible. 

La méthode des comparables

Il s'agit de déterminer la valeur marchande de l'entreprise en la comparant avec d'autres. Des entreprises au profil proche voire similaire, opérant sur le même marché, vendant les mêmes produits ou services, avec une taille d'effectif semblable... 

Le principe est de fixer la valeur en s'appuyant sur les documents comptables tels que le bilan pour le CA, le résultat net dégagé ou encore l'excédent brut d'exploitation.

Cette méthode est d'autant plus efficace en cas de cession de commerce, d'entreprise artisanale ou industrielle pour lesquelles des chiffres officiels sont disponibles.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Besoin d'un expert comptable ?
  • Votre entreprise est-elle déjà créée ?
  • Avez-vous déjà des salariés ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
D'autres sujets qui pourraient vous intéresser...
Livres blancs

Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici