Qui peut bénéficier de la prime de fin d'année ?

L'article en brefPour bénéficier de la prime de fin d’année, il faut satisfaire certaines conditions. Vous devez avoir travaillé au moins deux mois dans l’entreprise si vous êtes employé à plein temps ou à temps partiel, ou 44 jours si vous êtes travailleur occasionnel. Vous ne devez pas avoir quitté volontairement l’entreprise ou avoir été licencié pour faute lourde ou grave. La prime dépend aussi de la présence d'une convention collective dans l'entreprise qui précise ces conditions.

Le montant de la prime de fin d’année varie selon les entreprises et les secteurs d'activité. Elle peut représenter un mois de salaire, un pourcentage de la rémunération annuelle, ou un montant forfaitaire déterminé par la convention collective. En l'absence de précisions, elle est calculée sur les rémunérations des 12 mois précédents, excluant les remboursements de frais professionnels. Cette prime est généralement versée aux alentours du 20 décembre, à moins qu’une date différente ne soit stipulée dans la convention collective.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 1minDernière mise à jour : 29/05/2024
Image
Qui peut bénéficier de la prime de fin d'année

Les conditions pour bénéficier de la prime de fin d’année

Afin de percevoir la prime de fin d’année ou prime de Noël, et si votre entreprise possède bien une convention qui établit l’attribution de cette prime, vous devez respecter certaines conditions. En effet, pour en bénéficier, vous devrez :

  • avoir travaillé au moins 2 mois au sein de l’entreprise si vous êtes travailleur à plein temps ou à temps partiel 
  • avoir travaillé au moins 44 jours dans l’entreprise si vous êtes travailleur occasionnel 
  • ne pas avoir quitté l’entreprise volontairement ou avoir été licencié pour faute lourde ou grave

Le montant de la prime de fin d’année

Le montant de la prime de fin d’année varie selon les secteurs d’activités et les entreprises. Il peut être égal à :

  • un mois de salaire
  • un pourcentage établi de la rémunération annuelle 
  • un montant forfaitaire notifié dans la convention collective

Si aucune précision n’est donnée dans la convention, la prime de fin d’année sera calculée sur l’ensemble des rémunérations perçues durant les 12 mois de travail compris entre juillet et juin, en dehors des remboursements de frais professionnels. Le montant de la prime de fin d’année peut également dépendre de l’ancienneté du salarié.

La date de versement de la prime de fin d’année

Comme l’indique son nom, la prime de fin d’année est en principe versée en fin d’année, vers la fin du mois de décembre, sauf si une date particulière est précisée dans la convention. La plupart du temps, la prime de fin d’année est versée sur le compte du salarié vers le 20 décembre.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.