Devenir ghost writer : Etapes |Salaire|Formation|Freelance

L'article en brefLe métier de ghostwriter autrefois appelée prête-plume offre une opportunité unique de rédiger du contenu pour les réseaux sociaux professionnels, notamment LinkedIn, tout en restant dans l'ombre. Cet article vous présente les principales missions d'un ghostwriter, les raisons de choisir cette carrière et les avantages de ce métier en plein essor. Découvrez comment cette profession vous permet de perfectionner vos compétences en écriture, d'aider les entreprises à se développer et de bénéficier d'une grande flexibilité.

Vous envisagez de devenir ghostwriter ?  Nous vous guidons à travers les étapes clés pour réussir en freelance. De la création d'un business plan à la sélection du statut juridique approprié, en passant par les meilleures pratiques de gestion d'entreprise et les outils indispensables, cet article vous fournira toutes les informations nécessaires pour démarrer. Plongez dans l'univers du ghostwriting et apprenez à exceller dans ce métier passionnant et bien rémunéré.
Je souhaite devenir GhostWriter Devenir GhostWriter
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 9minDernière mise à jour : 17/06/2024
Image
Devenir ghost writer Etapes |Salaire|Formation|Freelance

Le Ghostwriter. Ce métier, souvent méconnu du grand public, joue pourtant un rôle important dans le monde de l'écriture et de la communication. À travers une exploration des enjeux, des compétences et des défis liés à cette profession, nous découvrirons comment ces écrivains de l'ombre façonnent, souvent sans en recevoir le crédit, une partie significative de la littérature et de la communication contemporaines.

Qu'est-ce qu'un ghostwriter ? 

Il écrit du contenu pour le compte d'un client. Son anonymat est l'essence même de son métier. Son nom n'apparaît pas dans les articles. Son rôle étant d'aider à faire gagner du temps sur la rédaction à son client, mais aussi de se mettre dans la personnalité de celui-ci afin de retranscrire au mieux l'état d'esprit de l'entreprise.

Un Ghostwriter est appelé à poster régulièrement sur des réseaux tels que LinkedIn, pour améliorer grandement la visibilité de l'entreprise pour impacter et attirer les clients.

Pourquoi devenir ghostwriter ?

Quelles sont les motivations pour embrasser une carrière de Ghostwriter ? 

  • Les passionnés de l'écriture.
  • La recherche de perfectionner ses compétences de rédaction et de recherche.
  • Aimez suivre des tendances sur les réseaux sociaux.
  • Une grande diversité de sujets et de clients stimulants.
  • Une flexibilité sur son emploi du temps et le lieu de travail.
  • Aider à faire grandir des entreprises qui vous tiennent à cœur.
  • Si vous n'aimez pas être au centre de l'attention, mais aider les autres à réussir.
  • Les missions sont passionnantes et bien rémunérées.
  • Il faut une bonne communication et être à l'écoute de son client afin de retranscrire les valeurs de son entreprise dans vos rédactions.

La propagation des réseaux sociaux est une excellente nouvelle pour les Ghostwriters ! Autrefois limité à l'édition de livres avec seulement 2% ou 3% de droits d'auteur, ce métier a évolué avec les opportunités du marché du travail des Ghostwriters.

De plus, 50% des spécialistes du marketing B2B déclarent que leur entreprise externalise certaines activités de content marketing, recourant de 2 à 3 collaborateurs. Les entreprises considèrent que la rédaction de web est très encourageante pour leur développement. Où 54% à 57% des entreprises optent pour cette stratégie.

Quelle formation pour devenir bon en Ghostwriting ?

Soyez rassuré, il n'y a pas de diplôme obligatoire. Il n'existe pas non plus de formation spécifique dédiée au Ghostwriting.
Pour aspirer à cette profession, il vous est recommandé d'être assidus car il vous est nécessaire d'avoir des bases en écriture. Avoir effectué des études en littérature, en journalisme ou en communication peut grandement vous faciliter la tâche.
Développez vous des compétences afin de vous démarquer et d'être familiarisé avec le milieu du web : 

  • Passer du temps et repérer les tendances sur LinkedIn.
  • Rédiger régulièrement.
  • Soigner son profil LinkedIn et créer un portfolio.
  • Questionner d'autres professionnels du Ghostwriting.
  • Suivre une formation de copywriter.

Nous pouvons vous conseiller de suivre des cours d'écriture créative ou des ateliers littéraires pour affiner son talent. Ainsi que lire, ce qui améliorera votre maîtrise de la langue.

Comment devenir ghostwriter ou prête plume en freelance ? Les étapes

Comment devenir Gost Writer, les étapes

Élaborer un business plan et fixer un TJM

L'élaboration d'un business plan est nécessaire à la réussite de votre lancement. C'est un outil de présentation. Utilisez-le afin de convaincre vos futurs clients ou investisseurs. Mettez en avant votre stratégie et l'offre de votre service. Sa réalisation vous permettra de voir plus clair sur votre objectif final.

Affinez vos connaissances sur le business plan, en lisant notre article dédié.

Renseignez votre plan de financement et définissez votre TJM, Taux Journalier Moyen. C'est le prix moyen qu'un client paiera pour une journée. Pour le métier de Ghostwriter, la fourchette moyenne du TJM est de 437€. Selon votre expérience le tarif évoluera : 

 

ExpérienceTarif moyen (€)
0 - 2 ans234€
3 - 7 ans303€
8 - 15 ans437€
Plus de 15 ans541€

 

Les missions proposées par un Ghostwriter sont à considérer sur le long terme. Les forfaits proposent de faire plusieurs publications LinkedIn par semaine pour un montant établi avec le client, sur plusieurs mois. À la fin de ce contrat, la prestation peut être renouvelée ou non, n'assurant pas un salaire fixe.

Choisir le statut juridique approprié

Choisir le statut juridique approprié en lançant son entreprise peut s'avérer compliqué. En tant que Ghostwriter les statuts juridiques les plus couramment choisis sont la micro-entreprise, la SASU et l'EURL. 

Voyons ensemble les différents choix de structures juridiques possibles en tant que freelance :

La micro-entreprise : C'est une entreprise simplifiée qui permet de lancer votre activité sans contraintes majeures et avec des charges moindres. Le chiffre d'affaires ne doit pas dépasser le plafond de 77 700€ pour les prestataires de services afin de rester sous le régime de micro-entreprise.

La SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) : recommandée pour avoir une protection sociale étendue, une plus grande prise de revenu et la possibilité de prendre des dividendes en fin d'exercice.

L'EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) : recommandée lorsque vous avez besoin d'un revenu régulier. Les charges sociales sont moins élevées, mais moins de protection est attendue.

Pour obtenir des informations détaillées sur ces différentes structures et une analyse personnalisée de votre situation, n'hésitez pas à contacter L-Expert-Comptable.com. Nos experts seront en mesure de vous conseiller en fonction de vos besoins spécifiques !

Vous pouvez également tester notre simulateur de sttaut juridique pour vous aiguiller  

Déterminer le montant du capital social

Le capital social est essentiel lors de la création d'une entreprise. Il représente les ressources financières initiales apportées par les associés ou les actionnaires.

Le capital social permet une garantie financière et une crédibilité. En cas de difficultés économiques, le capital social peut servir à rembourser les dettes de l'entreprise, assurant une sécurité financière. Cela renforce aussi la crédibilité de l'entreprise auprès de ses partenaires commerciaux, fournisseurs ou investisseurs, qui vont accorder plus facilement leur confiance à l'entreprise. Le capital social peut se déposer auprès d'un notaire ou dans une banque

En France le minimum légal est de 1€ cependant nous conseillons de déposer un capital entre  500€ et 1 000€ pour apporter de la crédibilité à votre société. 

Rédiger les statuts de l'entreprise et procéder à l'immatriculation

La rédaction de vos statuts doit être rédigée de manière claire et précise. Nos services Mon Formaliste peuvent vous aider dans les démarches à suivre.

Les statuts permettent d'avoir des informations sur l'entreprise. Elles représentent la forme juridique (Micro - SASU - EURL), le nom de l'entreprise, l'activité, le lieu, le capital…

Ensuite, il est nécessaire d'enregistrer son statut auprès des services des impôts des entreprises. Puis publiez un avis de constitution dans un journal d'annonces légales. Constituer un dossier d'immatriculation qui sera examiné par le Centre de Formalité des Entreprises. Une fois votre dossier validé, cela lance la réception de votre extrait de Kbis.

Il est important d'obtenir son Kbis, cela signe la création définitive de votre société. C'est la pièce d'identité de celle-ci.

Vous aurez besoin de votre Kbis pour légalement exercer votre métier en tant que Ghostwriter débutant. Sans celui-ci, vous risquez des sanctions.

Pourquoi se faire accompagner dans le lancement de son activité de ghostwriter ?

Lors de la création de votre entreprise en France, vous devrez choisir la forme juridique appropriée, effectuer des démarches administratives telles que l'immatriculation au RCS ou au RM, ouvrir un compte bancaire professionnel, choisir un régime fiscal, et respecter vos obligations comptables et fiscales.

Des experts peuvent vous accompagner dans ces tâches. Un expert-comptable peut vous conseiller sur les aspects fiscaux et comptables, vous aider à préparer votre business plan, gérer votre comptabilité et respecter vos obligations fiscales et sociales.

Les entreprises de Legaltech telles que Swapn proposent des services juridiques en ligne à des prix abordables pour vous aider dans la rédaction de documents juridiques, les démarches administratives et le choix d'une forme juridique.

Quelles sont les obligations légales pour un ghostwriter ?

En tant que ghostwriter, il existe plusieurs obligations légales et éthiques à respecter. Un contrat clair et détaillé doit être établi entre le ghostwriter et le client. Ce contrat doit préciser les termes suivants :

  • Objet du contrat : Définition précise des services à fournir.
  • Durée du contrat : Calendrier des délais de livraison.
  • Rémunération : Modalités de paiement et tarification.
  • Confidentialité : Engagement à préserver la confidentialité des informations fournies par le client.
  • Propriété intellectuelle : Clauses précisant la cession des droits d'auteur au client.
  • Clause de non-divulgation : Engagement à ne pas révéler son rôle de ghostwriter sans l'accord du client.

L'assurance RC pro (Responsabilité Civile Professionnelle), n'est pas obligatoire mais recommandée dans le métier de Ghostwriter, car vous serez souvent confronté à des informations confidentielles de votre client. Celui-ci peut se retourner contre vous s'il considère que vous n'avez pas respecté cette confidentialité. 

Le Ghostwriter a aussi une obligation légale sur ses déclarations fiscales. Celui-ci doit déclarer correctement ses revenus perçus et payer les impôts correspondants. Une gestion comptable, par exemple, l-expert-comptable.com peut vous venir en aide.

Quelles aides sont disponibles pour les ghostwriters en devenir ?

En tant que nouveaux entrepreneurs, des aides vous sont disponibles en France. Ces aides peuvent se présenter sous forme de réductions de charges, d'allocations, de subventions ou de prêts.

  • ACRE (Aide aux Créateurs et Repreneurs d'Entreprise)
    L'ACRE permet de bénéficier d'une exonération partielle des charges sociales pendant la première année d'activité. Les conditions : Être jeune de moins de 26 ans, bénéficiaire d'allocations ou cas particulier.
  • ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d'Entreprise) 
    L'ARCE permet de recevoir une partie des allocations-chômage sous forme de capital pour financer la création.
  • ARE (Allocation d'Aide au Retour à l'Emploi) 
    L'ARE permet de continuer à recevoir les allocations-chômage tout en créant une entreprise.
  • Subventions Régionales
    Les régions proposent des aides spécifiques pour les créateurs d'entreprise, selon le secteur d'activité. Il est donc important de se renseigner auprès du conseil régional ou des agences de développement économique locales pour connaître les dispositifs disponibles.
  • Prêt d'Honneur
    Le prêt d'honneur est un prêt à taux zéro accordé par des initiatives d'organismes locales, pouvant varier de 2 000 à 50 000€.

En tant que Ghostwriter freelance, bénéficier de ces aides peut faciliter le lancement et le développement de votre activité.

Quel budget prévoir pour démarrer en tant que ghostwriter ?

Pour démarrer en tant que Ghostwriter freelance, un budget initial approximatif pourrait se situer entre 1 000 et 3 000 euros. Ce budget est une estimation et peut varier en fonction de vos choix. Établir un plan financier détaillé et surveiller vos dépenses peut également vous aider à gérer vos finances de manière efficace.

 

Équipement et logicielPublicitéFormationLégislation
Ordinateur : 500 à 1500€Cartes de visite : 50 à 100€Formation : 100 à 500€/anAssurance RC pro : 100 à 300€/an
Suite bureautique (Microsoft office, workspace) et logiciel de traitement de texte : 50 à 200€/anPublicité en ligne : 100 à 300€Abonnement à des plateformes de freelance ou outils d'amélioration : 50 à 200€/anDémarche et frais de création d'entreprise  : plusieurs centaines d'euros.
Banque d'image en ligne : 100€/mois  Gestion comptable : 99€HT/mois chez l-expert-comptable.com

Quels outils sont indispensables pour un ghostwriter ?

Nous avons une recommandation de logiciel, utilisé couramment par les freelances.

Outils spécifiques à la rédaction

  1. Google Workspace
    Offre une suite complète d'outils de productivité, incluant Google Docs pour la rédaction, Google Drive pour le stockage de fichiers et Gmail pour la communication.
    Prix : Environ 5,20 euros par utilisateur par mois.
  2. Microsoft Office 365
    Fournit des applications comme Word pour la rédaction, Excel pour les feuilles de calcul et OneDrive pour le stockage en ligne.
    Prix : Environ 7 euros par mois.
  3. Grammarly
    Outil de correction grammaticale et stylistique qui aide à améliorer la qualité des textes rédigés.
    Prix : Version gratuite disponible, version premium à partir de 12€ par mois.
  4. ChatGPT
    Assistant de rédaction basée sur l'intelligence artificielle, utile pour générer des idées, reformuler des phrases ou obtenir des conseils sur la structure des textes.
    Prix : Accès gratuit avec des options premium à partir de 20€ par mois.
  5. MerciApp
    Outil de relecture et de correction orthographique et grammaticale en français.
    Prix : Environ 9€ par mois.

Outils de gestion d'entreprise

  1. Tiime Business
    Plateforme de gestion d'entreprise qui centralise les informations comptables, fiscales et administratives.
    Prix : Gratuite pour les fonctionnalités de base.
  2. Tiime Invoice
    Outil de facturation simple et efficace, permettant de créer et de gérer les factures et les devis.
    Prix : Gratuite pour les fonctionnalités de base, options premium disponibles.
  3. Zoom
    Outil de visioconférence indispensable pour les réunions avec les clients.
    Prix : Gratuit pour les réunions de base, options premium à partir de 13,99 euros par mois.

Conseils d'experts pour exceller en tant que ghostwriter

Exceller en tant que ghostwriter nécessite non seulement des compétences en rédaction, mais aussi une solide compréhension des principes entrepreneuriaux. Une gestion efficace des relations client et le développement d'une marque personnelle forte. Voici des conseils d'experts pour vous aider à vous démarquer et à réussir dans ce domaine :

Gestion financière

Apprenez à gérer vos finances, la budgétisation et les impôts. Utilisez des outils comme Tiime pour suivre vos revenus et dépenses. Conseil : assurez-vous de mettre de côté une partie de vos revenus pour les taxes et les périodes creuses.

Réseautage

Participez à des événements professionnels, des webinaires et rejoignez des groupes en ligne pour élargir votre réseau. Les plateformes comme LinkedIn sont excellentes pour établir des connexions professionnelles.

Gestion de la relation client

Établissez des attentes claires dès le début, par le biais de contrats. Demandez régulièrement des retours d'expérience à vos clients et soyez ouvert aux critiques. Faites preuve de professionnalisme en étant ponctuel, en respectant les délais et en maintenant une attitude professionnelle dans toutes vos communications. Cela renforce la confiance et la satisfaction du client.

Site web professionnel

Créez un site web qui présente vos services, votre portfolio et des témoignages de clients. Un blog peut aussi être une bonne façon de montrer votre expertise et d'attirer du trafic.

Présence sur les réseaux sociaux

Utilisez LinkedIn pour partager des articles, des conseils et des mises à jour sur vos projets. Engagez-vous avec d'autres professionnels pour augmenter votre visibilité. Par exemple, Guillem Salles est un ghostwriter actif sur LinkedIn et sur son site web.

Création de contenu vidéo

Lancez une chaîne YouTube où vous partagez des conseils de rédaction, des études de cas et des expériences professionnelles. Cela peut vous aider à atteindre un public plus large et à établir votre crédibilité. Par exemple, Emilie Mahaux est une copywriter influente sur YouTube, partageant des contenus similaires à ceux d'un ghostwriter.

FAQ sur le métier de ghostwriter

Quel est le salaire potentiel d'un ghostwriter ?

Un ghostwriter débutant gagne entre 20 000 et 40 000 € par an, avec un taux horaire de 20 à 50 euros, en travaillant sur de petits projets. Un intermédiaire, avec des clients réguliers et des projets plus importants, gagne de 40 000 à 70 000 €, avec un taux de 50 à 100 euros. Un expert spécialisé, avec une clientèle haut de gamme, gagne de 70 000 à 120 000 €, avec un taux de 100 à 200 euros.

Comment est rémunéré un ghostwriter ?

Le Ghostwriter peut être rémunéré de différentes manières :
 

  • Les honoraires à l'heure : facturé par un taux horaire pour le temps passé sur le projet.
     
  • Le tarif par mot : un montant fixe est décidé puis compté selon le contenu rédigé.
     
  • Montant forfaitaire : montant décidé pour l'ensemble de la réalisation du projet.
     
  • Redevance sur les ventes ou royalties : récupérer une rémunération basée sur les ventes du contenu.

Comment trouver ses premiers clients en tant que ghostwriter ?

Promouvoir ses services sur des plateformes de freelancing telles que Upwork, Malt ou Fiverr.

Créer un profil professionnel, mettre en avant ses compétences et son expérience et proposer des tarifs compétitifs peut attirer les premiers clients. 

Utiliser les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn pour élargir son réseau et partager des exemples de son travail peut également être efficace pour attirer l'attention des clients potentiels.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.