Situation comptable intermédiaire : Pourquoi est-ce nécessaire ?

L'article en brefLa situation comptable intermédiaire émerge comme un outil de gestion incontournable pour les entreprises désireuses de garder un œil sur leur santé financière en cours d'exercice. Contrairement au bilan annuel, qui offre une perspective rétrospective figée, la situation comptable intermédiaire permet d'effectuer des ajustements stratégiques en temps réel, offrant ainsi une flexibilité précieuse pour réagir aux évolutions du marché. Cette démarche proactive est bénéfique non seulement pour les dirigeants, qui acquièrent des indicateurs clés pour orienter leurs décisions, mais aussi pour les investisseurs et les créanciers, qui y voient un gage de transparence et de fiabilité.

Mettre en place de telles situations comptables, que ce soit sur une base mensuelle, trimestrielle, ou semestrielle, permet d'anticiper les risques financiers et d'assurer une meilleure visibilité sur l'exercice en cours. Bien que leur établissement ne soit pas systématiquement obligatoire, certaines situations le rendent indispensable, comme lors de la distribution anticipée de dividendes ou d'une augmentation de capital. Faire appel à un cabinet d'expertise comptable pour leur réalisation s'avère judicieux, garantissant non seulement un gain de temps mais aussi l'assurance d'une comptabilité conforme aux normes, renforçant la confiance des partenaires de l'entreprise.
Temps de lecture : 3minDernière mise à jour : 12/03/2024
Besoin d'aide sur la comptabilité de votre entreprise ? Contactez-nous
Ecrit par Guillaume DELEMARLEExpert-comptable chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Situation comptable intermédiaire Pourquoi est-ce nécessaire ?

La comptabilité est une fonction vitale pour toute entreprise, car elle fournit une image claire et précise de la santé financière de l'entreprise. Cependant, les états financiers annuels ne suffisent pas toujours pour suivre les fluctuations financières à court terme. C'est là qu'intervient la situation comptable intermédiaire qui permet de ne pas attendre le bilan de fin d'année.

Dans cet article, l'Expert Comptable passe en revue les raisons pour lesquelles les situations comptables intermédiaires sont nécessaires pour les entreprises, les avantages qu'elles offrent, ainsi que les meilleures pratiques pour les mettre en œuvre efficacement.

Qu'est-ce qu'une situation comptable intermédiaire ?

Une situation comptable intermédiaire est un outil de gestion qui présente une photographie de la situation économique d'une entreprise en cours d'année. Une sorte de tableau de bord. Plusieurs situations comptables peuvent être effectuées tout au long de l'année.

Elle ne doit pas être confondue avec un bilan comptable. En effet, ce dernier est un état financier figé et définitif d'une entreprise à une date donnée pour l'exercice passé (soit une année). Ce n'est pas le cas pour la situation comptable intermédiaire qui, elle, permet simplement de faire le point au cours d'un exercice et permet de faire des ajustements en attendant la clôture de l'exercice.

 

Qui peut lancer une demande de réalisation d'une situation comptable ?

Toute personne ayant un intérêt légitime peut demander la réalisation d'une situation comptable, parmi elles : 

  • Le chef d'entreprise ou les dirigeants dans le but d'évaluer la performance de l'entreprise sur une période définit et de prendre de bonnes décisions pour l'avenir. Cet état des lieux lui permettra d'obtenir des indicateurs clés.
  • Les investisseurs qui souhaiteraient prendre le pouls de l'entreprise avant de se lancer ou de répondre à une demande de financement.
  • Les créanciers peuvent demander une situation comptable intermédiaire pour évaluer la capacité de l'entreprise à rembourser ses dettes. Cela répond à un besoin de transparence.

 

Pourquoi réaliser une situation comptable intermédiaire ?

Selon la personne qui a manifesté le souhait d'établir une situation comptable plusieurs objectifs peuvent être à l'origine d'une telle démarche. Les objectifs qu'elle poursuit, elle peut être mensuelle, trimestrielle ou semestrielle.

Une meilleure visibilité sur l'exercice en cours

La réalisation d'une situation comptable intermédiaire permet à l'entreprise de mieux comprendre sa performance financière à un moment précis de l'année. Cela permet aux dirigeants de prendre des décisions plus éclairées et de mieux anticiper les défis potentiels à venir.

Anticiper les risques financiers

En effectuant une situation comptable intermédiaire, l'entreprise peut identifier les risques financiers potentiels tels que la baisse de rentabilité, une diminution de la trésorerie ou une augmentation de la dette. Cela permet à l'entreprise de prendre des mesures pour limiter ces risques ou pour les gérer plus efficacement.

Une preuve de fiabilité vis-à-vis de vos partenaires

La réalisation d'une situation comptable intermédiaire peut servir de preuve de fiabilité vis-à-vis des partenaires de l'entreprise, tels que les investisseurs, les créanciers ou les fournisseurs. Cela peut renforcer leur confiance dans l'entreprise et améliorer leur volonté de collaborer avec elle.

 

L'établissement d'une situation comptable est-il obligatoire ?

L'établissement d'une situation comptable intermédiaire est un outil prévisionnel laissé à la discrétion de l'entreprise d'y faire appel ou non. Cependant il peut arrivé que dans certains cas, elle soit obligatoire comme : 

  • La distribution d'acomptes de dividendes. Il s'agit du versement d'une partie des dividendes à un actionnaire ou un associé anticipé. C'est-à-dire avant l'approbation des comptes.
  • Une augmentation du capital social par un apport en numéraire, plus de 6 mois après la clôture des comptes.

 

Quels documents pour une situation comptable ?

Dans sa recommandation du 18 mars 1999 et toujours d'actualité aujourd'hui le Conseil national de la comptabilité (CNC) suggère de préparer les mêmes documents que ceux requis pour la clôture d'un exercice : 

  1. Un bilan
  2. Un compte de résultat
  3. Un tableau indiquant les variations des capitaux propres
  4. Un tableau des flux de trésorerie
  5. Une annexe

 

Comment faire un bilan intermédiaire ?

Pour un résultat le plus proche de la réalité, plusieurs choses sont à faire : 

  • Saisir toutes les écritures comptables à la date de la situation
  • Faire un inventaire des stocks
  • Constater les provisions, ainsi que les charges constatées d’avance ;
  • Saisir toutes vos immobilisations en cours ou sorties.

La même méthode comptable que pour les comptes annuels doit impérativement être respectée. 

 

Pourquoi passer par un cabinet pour la réalisation de sa situation comptable intermédiaire ?

Passer par un cabinet d'expertise comptable s'avère être une solution bénéfique pour l'entreprise dans la mesure où cela représente de nombreux avantages comme un gain de temps, mettre l'accent sur la transparence et l'impartialité de la comptabilité de l'entreprise auprès des parties prenantes ainsi qu'une parfaite conformité aux normes comptables.

L'Expert-comptable propose l'établissement de situation comptable intermédiaire pour toute sorte d'entreprise et vous donne des conseils pour aider votre entreprise à améliorer ses performances financières.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.