Ingénieur : métier, salaire, formation, diplômes

Mis à jour le 08/12/2017

Niveau d'études : bac+5

Salaire en début de carrière : 2 400 € brut

Environnement de travail : salarié, libéral, gérant

Métier(s) similaire(s) : ingénieur d'études, ingénieur en mécanique, ingénieur en électronique


Notes: 0 (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.

Le rôle de l'ingénieur

Le titre d'ingénieur existe dans de multiples domaines d'intervention, et dans presque tous les secteurs d'activité. L'ingénieur est avant tout quelqu'un qui met son expertise approfondie au profit d'un produit. Depuis l'étude, en passant par le développement et la conception, et jusqu'au contrôle du qualitatif et des méthodes, l'ingénieur est présent à toutes les étapes d'un projet.

L'étude et le développement d'un produit sont des phases sensibles dans le monde de l'industrie et du commerce. C'est un domaine où il faut savoir investir des budgets à bon escient. Le premier rôle de l'ingénieur est donc de vérifier la faisabilité d'un projet en fonction des objectifs à atteindre, des contraintes à respecter, mais aussi du coût de fabrication.

Si le projet est viable, vient ensuite le développement où toute une équipe d'ingénieurs doit faire avancer la conception dans le bon sens. Création de prototypes et tests sont nécessaires quel que soit le secteur.

Enfin, en bout de chaîne, l'ingénieur méthodes et qualité s'assure que le cahier des charges de production est respecté, et cherche les solutions possibles à mettre en place afin d'optimiser le processus.

Les missions de l'ingénieur

L'ingénieur met son "génie" au service d'un projet :

  • étude de faisabilité

  • conception sur plan et réalisation d'un prototype

  • rédaction d'un cahier des charges pour la production en série

  • contrôle des procédés de fabrication

Les compétences pour devenir ingénieur

L'ingénieur sait inventer, en tenant compte des contraintes :

  • avoir l'esprit créatif, pour envisager des possibilités innovantes

  • avoir l'esprit rigoureux, pour intégrer toutes les contraintes d'un projet

  • savoir travailler en totale autonomie ou au sein d'une équipe

  • faire preuve d'une bonne présentation

La formation pour devenir ingénieur

Ingénieur en bureau d'études, en informatique, en qualité, en finances, il existe autant de facettes du métier que le nombre de formations disponibles. Intégrer une école privée d'ingénierie requiert un niveau minimum de bac+2 pour l'accès au concours. Des concours qui sont souvent difficiles et qui se préparent pendant une à deux années dans des classes spécifiques.

Les diplômes d'écoles privées, qui suivent la tendance du marché professionnel, ont souvent plus la côte avec les recruteurs que la voie universitaire qui conduit à des masters jugés parfois trop peu spécialisés.

Le niveau master n'exempte généralement pas de poursuivre sa formation avec un apprentissage plus spécifique de la voie choisie.

Le salaire de l'ingénieur

L'ingénieur démarre sa carrière avec un salaire d'environ 2 400 € brut. Cette rémunération augmente considérablement dès lors qu'il quitte le statut de junior.

En fonction de son domaine de spécialisation, les grilles d'évolution de salaire sont différentes.

Créer son cabinet d'études dans l'ingénierie

Le lieu de travail de l'ingénieur

L'ingénieur passe énormément de temps à son bureau où il étudie les dossiers et les cahiers des charges qui lui sont confiés. Il y travaille également sur les plans qu'il met en œuvre et sur les résultats de phases de tests de prototypes.

Des phases de tests qu'il réalise dans un atelier ou un laboratoire d'où il recrée des conditions d'utilisation proches du réel.

S'il œuvre dans l'industrie, il est régulièrement sollicité pour se rendre sur les sites d'exploitation afin de réaliser des interventions ciblées.

L'ingénieur doit aussi être capable de présenter le résultat de ses études et de ses conceptions à un auditoire de commanditaires.

La carrière de l'ingénieur

Dans certaines branches, l'ingénieur démarre par un poste de junior au sein duquel il acquiert ses premières expériences sous la tutelle d'un ingénieur confirmé. Au bout de trois à cinq ans, l'ingénieur junior passe sénior et gagne en autonomie et en responsabilités, ce qui est une première évolution de carrière.

Selon son domaine d'expertise (étude, conception, développement, contrôle,…), l'ingénieur confirmé aura la possibilité de se réorienter vers une étape précise de l'élaboration d'un produit ou d'un concept. Il peut aussi devenir responsable d'un service d'ingénierie et encadrer une équipe, ou encore évoluer comme formateur.