Chimiste : métier, salaire, formation, diplômes

Mis à jour le 16/11/22
Sommaire

    Niveau d'études : bac+2 à bac+5

    Salaire en début de carrière : 1 900 à 2 800 € brut

    Environnement de travail : salarié

    Métier(s) similaire(s) : ingénieur chimiste, technicien en chimie, chercheur en chimie

    Le rôle du chimiste

    Le chimiste conçoit, développe et analyse les produits issus de l'industrie ou les appareils qui vont servir à leur conception. S'il est ingénieur chimiste, il met en place des procédés afin d'atteindre les objectifs définis par son service. S'il est technicien chimiste, il réalise des tâches exécutives sous les ordres de l'ingénieur ou du responsable de laboratoire.

    Ses missions sont diverses selon son secteur d'activité. Au sein d'un laboratoire, il tente de créer ou de découvrir de nouvelles molécules, d'optimiser des matériaux (notamment au niveau de la résistance), et de formuler des procédés qui vont donner lieu à de nouveaux produits. Il procède également aux analyses et contrôles en bout de chaîne de production.

    Dans un bureau d'études, il élabore les outils de production et les appareils de mesure qui sont nécessaires à l'industrie. Il établit les processus de fabrication à mettre en place.

    Selon qu'il intervienne en chimie lourde, en chimie fine ou en parachimie, il n'utilise pas les mêmes produits et appareillages, ni les mêmes protocoles.

    Les missions du chimiste

    Le chimiste crée et analyse des produits chimiques :

    • recherche de nouvelles molécules

    • mise en place de procédés de fabrication

    • conception d'outils de production et de mesure

    • édition de manuels et de cahiers de charges

    • analyse des produits finis

    Les compétences pour devenir chimiste

    Le chimiste est un scientifique tourné vers l'industrie :

    • avoir l'esprit scientifique

    • apprécier le travail de laboratoire

    • faire preuve d'une grande rigueur

    • maîtriser les fondamentaux du secteur d'activité

    La formation pour devenir chimiste

    Le technicien chimiste est généralement titulaire d'un niveau bac+2. Il peut aussi se spécialiser grâce à l'obtention d'une licence (bac+3) :

    • BTS métiers de la chimie

    • BTS biotechnologies

    • BTS contrôle industriel et régulation automatique

    • BTS bio-analyses et contrôles

    • BTS peintures, encres et adhésifs

    • DUT chimie, option chimie analytique et de synthèse

    • DUT mesures physiques

    • DUT génie chimique, génie des procédés option bio-procédés

    • DUT génie biologique, option analyses biologiques et biochimiques

    • DUT sciences et génie des matériaux

    • Licence chimie

    • Licence chimie et physique

    • Licence chimie du vivant

    • Licence chimie et biologie

    En revanche, l'ingénieur chimiste doit pousser sa formation jusqu'au bac+5 minimum au travers d'un parcours universitaire ou dans une grande école privée :

    • Master chimie

    • Master chimie organique

    • Master chimie analytique

    • Master électrochimie

    • Master contrôle et analyse chimique

    • Master formulation et chimie industrielle

    • Master électrochimie

    • Master chimie et procédés

    • Diplôme d'ingénieur en chimie (CPE Lyon, ENSCM Montpellier, Escom, ECPM, Chimie ParisTech,…)

    Le salaire du chimiste

    Le technicien chimiste démarre sa carrière à 1 900 € brut par mois, alors que l'ingénieur chimiste débute aux alentours des 2 800 € brut.

    Après quelques années d'expérience, le salaire de l'ingénieur peut aisément atteindre 5 000 € brut.

    Le lieu de travail du chimiste

    Le chimiste est employé par un secteur de l'industrie (pharmaceutique, agroalimentaire, cosmétique, énergie, informatique, environnement...).

    S'il travaille dans la chimie lourde, il intervient sur des problématiques d'usine et gère parfois directement les machines automatisées. Dans la chimie fine, il est astreint au travail en laboratoire dans une atmosphère stérile.

    La délocalisation de certaines industries peut amener le chimiste à s'expatrier. En France, plus de la moitié des emplois sont à pourvoir en Île-de-France.

    La carrière du chimiste

    Si les compétences acquises au cours de la formation initiale sont incontournables, l'expérience de terrain est ici de première importance. Les stages pendant les études pourront faire toute la différence au moment du recrutement.

    Le chimiste expérimenté peut choisir de prendre la direction d'une équipe, ou se réorienter vers la recherche et le développement.

    Image
    corentin-gerard-expert-comptable

    Corentin GERARD

    Consultant en création de société et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

    Corentin vous propose un accompagnement à la création d'entreprise saupoudré de conseils avisés, le tout accompagné d'outils innnovants. Un vrai chef toujours dispo pour ses clients !