Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Sellier : métier, salaire, formation, diplômes

Mis à jour le 29/08/2017

Niveau d'études : CAP

Salaire en début de carrière : 1 480 € (SMIC) 

Environnement de travail : salarié ou indépendant 

Métier(s) similaire(s) : maroquinnier, cordonnier 


ALERTE BILAN COMPTABLE ! Notre cabinet comptable en ligne s’occupe de tout  pour vous ! Faites le choix de la sérénité ! ÇA M'INTÉRESSE !
En 2020, lancez-vous en tant que Freelance !  Notre cabinet en ligne vous conseille gratuitement et vous guide pour bien  vous lancer ! EN SAVOIR +
Envie d'un devis pour votre comptabilité ? Chez L-Expert-comptable.com c'est  gratuit !  JE VEUX UN DEVIS !
   Notre super pouvoir ? Satisfaire nos clients entrepreneurs au quotidien ! Je  veux vous connaître  4,9/5
Tiime Receipt, l'appli préférée des indépendants qui souhaitent rassembler  leurs justifs au même endroit Téléchargement gratuit

Le rôle du sellier

Le métier de sellier est avant tout une activité de spécialiste. Il existe donc plusieurs sortes d'orientations pour pratiquer cette profession. La première, et la plus répandue, est celle de sellier harnacheur.

Le sellier harnacheur a pour rôle de créer les accessoires en cuir indispensables à la monte des chevaux. Cela regroupe la fabrication de selles, de harnais, de filets, de brides, de sacoches pour selles et tous les équipements en cuir du milieu équin.

Le sellier bourrelier travaille lui aussi dans le milieu équestre mais se concentre d'avantage sur les attelages. Il intervient aussi dans la fabrication de toiles, bâches et sacs industriels.

Le sellier garnisseur (aussi appelé sellier carrossier) œuvre dans le monde de la voiture et du bateau de luxe. Il se charge de créer, installer ou réparer les éléments en cuir à l'intérieur de véhicules d'exception : coussins, sièges (la sellerie), inserts,…

Enfin, le sellier maroquinier crée des pièces en cuir sur commande. Il se différencie du maroquinier généraliste par la fabrication de modèles uniques, travaillés à la main, qui sont qualifiés par la prestigieuse appellation "façon sellier".

Quelle que soit sa spécialisation, le sellier exerce un métier d'art exigeant et reconnu. Il travaille très précisément le cuir, et éventuellement d'autres matériaux, avec des outils traditionnels qui font appel à un savoir-faire particulier.

Il œuvre le plus souvent sur commande, mais peut aussi créer des prototypes qui serviront par la suite de modèles pour des fabrications en série.

Le sellier est reconnu pour la qualité et la finesse de son travail. Il donne d'ailleurs son nom à une méthode de couture au résultat aussi discret qu'efficace : le "point sellier".

Les missions du sellier

Le sellier intervient sur des pièces en cuir généralement haut-de-gamme :

  • dessin d'un projet de conception en cuir

  • choix des matériaux

  • découpe et façonnage des pièces en cuir

  • assemblage des pièces par couture au "point sellier"

  • rivetage et collage des accessoires (rivets, sangles, boutons pression,…)

  • réparation ou restauration de pièces en cuir et autres matériaux

  • expertise d'objets en cuir anciens

Les compétences pour devenir sellier

Le sellier fait preuve de précision et de rigueur :

  • habileté et précision

  • avoir le sens créatif

  • faire preuve de patience et de méthode

  • savoir répondre à des commandes précises

  • savoir dessiner des plans avec un dimensionnement exact

  • aimer travailler en atelier et sur site

La formation pour devenir sellier

Au sein des formations de sellier, la voie du sellier harnacheur est la plus représentée. Le sellier bourrelier et le sellier garnisseur opteront pour un CAP sellerie générale et se spécialiseront sur le terrain :

Le lieu de travail du sellier

Le sellier travaille en partie dans son atelier de couture, entre sa table à dessin et ses outils ou ses machines, et à l'extérieur.

Le sellier harnacheur et le sellier bourrelier sont amenés à se déplacer au sein des écuries des centres équestres ou des élevages.

Le sellier garnisseur effectue des poses en atelier ou sur les chaînes de production, mais il est aussi appelé à se déplacer pour des rénovations haut-de-gamme (sur un bateau de luxe par exemple).

Selon sa spécialité, le sellier pourra travailler pour des structures équines, des constructeurs automobiles, des intervenants en aéronautique, des fabricants d'ameublement et plus généralement dans tous les domaines qui font appel à son savoir-faire unique.

La carrière du sellier

Peu répandu, le métier de sellier est pourtant demandé dans bon nombre de secteurs. C'est donc une voie porteuse de débouchés.

Employé dans une entreprise, le sellier peut devenir chef d'atelier ou évoluer vers des responsabilités dans la maroquinerie.

A son compte, le sellier sera davantage tourné vers des prestations de restauration où la qualité de ses interventions conditionnera les tarifs qu'il pourra pratiquer.

 
Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (1 vote)