Contrôleur de gestion : métier, salaire, formation et diplômes

Mis à jour le 16/11/22
Sommaire

    Niveau d'études : bac+2 à bac+6

    Salaire en début de carrière : 2 000 à 3 000 € brut selon niveau d'études

    Environnement de travail : salarié

    Métier(s) similaire(s) : contrôleur financier, responsable de planification et de gestion, auditeur

    Le rôle du contrôleur de gestion

    Le contrôleur de gestion s'assure du bon fonctionnement des finances l'entreprise, et met en place des solutions pour l'optimisation des ressources.

    Son analyse de la situation économique et sa capacité à réaliser des prévisionnels fiables font de ce professionnel des chiffres un acteur incontournables des prises de décision de l'entreprise. Au travers de ses recommandations à la direction, il participe activement au pilotage de la stratégie de la structure.

    Le contrôleur de gestion se spécialise selon le domaine qui l'emploie. Le contrôleur de gestion budgétaire concentre ses actions sur les enveloppes qui sont allouées aux différents services de l'entreprise, tandis que le contrôleur de gestion industriel se penche sur les processus de production et fait tout pour les optimiser et réduire les coûts.

    En contact permanent avec les services dirigeants et comptables de l'entreprise, le contrôleur de gestion doit être apte à communiquer avec différents interlocuteurs, et surtout à obtenir les informations dont il a besoin.

    Les missions du contrôleur de gestion

    Le contrôleur de gestion recherche les meilleures solutions financières pour son entreprise :

    • analyse globale de la stratégie financière

    • étude des flux financiers de l'entreprise

    • synthèse et constat de la santé économique

    • propositions de solutions d'optimisation

    • réalisation d'un prévisionnel

    • constat et bilan en fin d'opération

    Les compétences pour devenir contrôleur de gestion

    Le contrôleur de gestion est méthodique dans ses tâches :

    • avoir des connaissances approfondies en gestion et droit

    • connaître le contexte concurrentiel

    • connaître le secteur professionnel (besoin en fond de roulement, coût de production,…)

    • maîtriser l'anglais commercial

    La formation pour devenir contrôleur de gestion

    Avec un niveau bac+2 ou bac+3, il est possible d'accéder à un poste d'assistant ou de junior, pour devenir contrôleur de gestion à part entière après quelques années de carrière. L'évolution sera plus rapide pour le titulaire d'un bac+5 ou bac+6, qui pourra également accéder à des offres d'emploi plus larges (le diplôme d'IEP ou le Master contrôle de gestion sont particulièrement appréciés) :

    • BTS comptabilité et gestion

    • DUT gestion des entreprises et des administrations

    • Licence professionnelle contrôle de gestion

    • Licence professionnelle audit et contrôle de gestion des établissements sanitaires et sociaux

    • Diplôme supérieur de comptabilité et gestion

    • Diplôme d'IEP (institut d'études politiques)

    • Master contrôle de gestion

    • Master professionnel finance, comptabilité, contrôle de gestion, spécialité gestion des risques

    • Master professionnel finance, comptabilité, contrôle de gestion, spécialité comptabilité, contrôle, audit

    • Magistère banque, finance, assurance

    • Magistère économie et finances internationales

    Le salaire du contrôleur de gestion

    Selon son niveau de qualification, le contrôleur de gestion perçoit entre 2 000 et 3 000 € brut en début de carrière.

    Le lieu de travail du contrôleur de gestion

    Le contrôleur de gestion intègre l'effectif d'une entreprise de grande ampleur ou d'un groupe d'investissement.

    Selon le secteur qu'il exploite, il est plus ou moins sédentarisé à son bureau. Certains emplois exigent de lui une mobilité permanente (se rendre dans des salles de marché ou sur des sites de production).

    Sa disponibilité doit être totale dans les étapes importantes du développement de son entreprise.

    La carrière du contrôleur de gestion

    Le contrôleur de gestion expérimenté peut se lancer dans une carrière d'auditeur externe, à la condition que son carnet de contacts soit bien rempli. Il peut aussi viser cette fonction en tant qu'employé d'un bureau d'études.

    Au sein d'une entreprise, il peut évoluer vers un poste de directeur administratif et financier.

    Image
    damien-philibert-expert-comptable

    Damien PHILBERT

    Accompagnateur de freelances en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

    Membre de la team depuis 2012, Damien est un "ancien" ! Toujours de bonne humeur, il accompagne ses clients en conjuguant disponibilité et proximité. Sa spécialité ? Le conseil sur le choix du statuts juridiques