Enseignant chercheur : métier, salaire, formation et diplômes

Mis à jour le 29/08/2017

Niveau d'études : bac+5, bac+8, bac+11

Salaire en début de carrière : de 2 200 à 3 100 € brut selon l'affectation

Environnement de travail : secteur public, salarié

Métier(s) similaire(s) : maître de conférences, professeur des universités


Notes: 4 (6 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (6 votes)

Le rôle de l'enseignant chercheur

L'enseignant chercheur mène des recherches fondamentales ou appliquées dans un domaine bien précis, et transmet ses connaissances à des élèves de l'université ou d'écoles supérieures.

Ses actions sont indispensables pour permettre l'avancée des connaissances dans la matière qu'il étudie. Il utilise les écrits de ses pairs, son travail en laboratoire et sur le terrain pour acquérir de nouvelles données et pousser plus loin la réflexion générale.

L'enseignant chercheur publie ses constatations et ses découvertes afin d'en faire profiter le plus grand nombre. Ses publications dans les revues scientifiques permettent aux autres enseignants chercheurs, élèves et scientifiques d'accéder à des données de première importance.

D'un autre côté, il transmet ses connaissances lors de cours magistraux, de travaux appliqués ou de travaux dirigés à des élèves d'universités ou d'écoles supérieures.

L'enseignant chercheur ne peut pas s'enfermer dans son laboratoire tel un génie solitaire. Son statut exige de lui pédagogie et sens du partage.

Les missions de l'enseignant chercheur

L'enseignant chercheur participe à l'avancée et au partage des connaissances :

  • action de recherche fondamentale ou appliquée dans son domaine

  • synthèse et publication des découvertes et constats

  • fonction d'enseignant supérieur

  • direction de travaux universitaires

Les compétences pour devenir enseignant chercheur

L'enseignant chercheur est un scientifique doté du sens de la pédagogie :

  • avoir l'esprit scientifique

  • être un véritable passionné dans son domaine

  • faire preuve de pédagogie et d'une volonté de partage des connaissances

  • être capable de rédiger des articles techniques ou scientifiques

  • maîtriser parfaitement l'anglais

La formation pour devenir enseignant chercheur

L'enseignant chercheur est un doctorant. Cela signifie qu'il prépare une thèse afin d'obtenir un doctorat (bac+8) dans sa discipline de prédilection. Il peut poursuivre sa formation par un post doctorat qui le conduit à un niveau bac+11.

Le niveau d'accès au doctorat est un master de recherche (bac+5).

Le salaire de l'enseignant chercheur

L'enseignant chercheur perçoit une rémunération d'environ 2 000 € brut par mois en début de carrière.

Par la suite, celle-ci est comprise entre 2 169 et 3 102 € brut selon qu'il soit tourné vers le poste de maître de conférences ou de professeur des universités.

Diverses indemnités viennent s'ajouter au salaire mensuel :

  • prime d'excellence scientifique : de 3 500 à 15 000 € par an

  • prime de responsabilité pédagogique : de 3 500 à 15 000 € par an

  • prime de recherche et d'enseignement supérieur : 1 245 € par an

Le lieu de travail de l'enseignant chercheur

L'enseignant chercheur peut exercer dans plusieurs structures :

Il officie également dans les écoles supérieures et les universités.

L'enseignant chercheur partage son temps entre les amphis, les travaux pratiques et les travaux dirigés durant lesquels il dispense son enseignement. Et son laboratoire, ou le terrain, qui lui permettent de mener à bien ses recherches.

La carrière de l'enseignant chercheur

Pendant son doctorat (durant les trois années après le master), l'enseignant chercheur devient Attaché temporaire d'enseignement et de recherche (ATER) et perçoit une allocation de recherche.

Après cinq années d'activité, il peut recevoir l'Habilitation à diriger des recherches (HDR) qui lui permet de postuler en tant que professeur des universités. Cette HDR est accordée par un jury qui juge des travaux et publications du postulant.

Dans la gestion, le droit, la politique et l'économie, l'agrégation reste toutefois indispensable pour accéder à des fonctions d'enseignement.

L'enseignant chercheur peut aussi délaisser l'enseignement pour se consacrer principalement à ses recherches et diriger une équipe de scientifiques et de techniciens.