Assistant manager : métier, salaire, formation et diplômes

L'article en brefL'assistant manager joue un rôle clé en secondant un cadre dirigeant ou un responsable de direction. Il gère les tâches administratives, la comptabilité, les prises de rendez-vous, et l'élaboration des plannings. Polyvalent, il endosse les rôles de secrétaire, comptable, et juriste, trouvant des solutions de manière autonome sans solliciter constamment son supérieur. Dans une petite structure, ses missions sont variées, allant de la gestion des appels clients à la tenue des stocks et l'édition de documents comptables. Dans les grandes entreprises, il se spécialise dans un domaine pour offrir une expertise pointue.

Les missions de l'assistant manager incluent la gestion des tâches administratives, la liaison entre les services, la mise à jour des dossiers clients, et la coordination avec les fournisseurs. Il doit avoir une excellente présentation, être à l'aise à l'écrit et à l'oral, et maîtriser l'informatique et des notions juridiques. Titulaire d'un bac+2 minimum, il peut se spécialiser avec une licence professionnelle en assistant de gestion, management des organisations, ou gestion de PME et PMI. Travaillant souvent à proximité de son supérieur, il doit s'adapter à des horaires flexibles et à la pression des pics d'activité. Le métier offre une expérience diversifiée qui peut mener à des postes de supervision de services de gestion ou de secrétariat.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 05/06/2024
Image
Assistant manager

Niveau d'études : bac+2 minimum (BTS / DUT / licence)
Salaire en début de carrière : 1 800 € brut par mois
Environnement de travail : salarié
Métier(s) similaire(s) : Assistant de direction
 

Le rôle de l'assistant manager

L'assistant manager a pour rôle de seconder un responsable de direction ou un cadre dirigeant en prenant en charge les tâches administratives, la gestion comptable, les prises de rendez-vous, l'élaboration du planning et bien d'autres tâches.

Par nature, l'assistant manager est polyvalent. A la fois secrétaire, comptable, juriste, il sait faire face à tous les évènements de l'entreprise et trouve la plupart du temps les solutions adéquates en toute autonomie. Il n'a pas à demander l'avis de son supérieur en permanence, ce dernier souhaitant justement être libéré des décisions basiques.

Plus la structure est modeste, plus l'assistant manager se verra confier des missions de natures différentes. Il peut recevoir les appels clients, gérer certains d'entre eux en intégralité, contacter les fournisseurs, tenir à jour la gestion des stocks, éditer des documents comptables, s'occuper de la paie des salariés, préparer les déplacements des commerciaux, définir les conditions légales d'un projet en cours.

En revanche, dans les grandes entreprises ou de nombreux cadres bénéficient de ses services, l'assistant manager sera amené à se spécialiser dans un domaine afin de faire preuve d'une expertise sans faille.

 

Les missions de l'assistant manager

L'assistant manager permet à son supérieur de se concentrer sur ses missions à responsabilité :

  • gestion des tâches administratives, comptables et de secrétariat

  • liaison entre les différents services de l'entreprise

  • mise à jour des dossiers clients, et relationnel selon les cas

  • mise en place des collaborations avec les fournisseurs

  • gestion des plannings

 

Les compétences pour devenir assistant manager

La polyvalence de l'assistant manager ne l'empêche pas d'avoir des compétences poussées dans certains domaines :

  • bonne présentation, et aisance à l'écrit comme à l'oral

  • connaissances en gestion et en bureautique

  • maîtrise de l'outil informatique

  • notions juridiques

  • aptitudes en langues étrangères

Le cursus pour devenir assistant manager

La fonction d'assistant manager demande des connaissances poussées en bureautique et en gestion, mais aussi une grande polyvalence pour appréhender les situations juridiques, comptables ou relationnelles qui peuvent se présenter. De formation bac+2 minimum, l'assistant manager peut se spécialiser par le biais d'une licence professionnelle afin de mieux cibler son futur environnement professionnel :

Le choix d'une licence professionnelle s'accompagne d'un stage de longue durée en entreprise qui permet de mieux se positionner par la suite sur le marché de l'emploi.

 

Le lieu de travail de l'assistant manager

L'assistant manager occupe un bureau qui jouxte celui de son supérieur. Il y travaille en permanence, mais visite aussi les autres services à qui il doit faire remonter des informations. Il peut accueillir physiquement des clients ou des collaborateurs de l'entreprise, ou même vérifier en personne l'état de la production et de certaines livraisons.

Il doit savoir s'adapter à des horaires flexibles et à la pression des pics d'activité. Le cadre dirigeant pour qui il travaille ne compte généralement pas ses heures de travail, alors l'assistant manager doit souvent en faire de même. Il peut aussi lui arriver d'accompagner son supérieur lors de déplacements professionnels.

Le poste est de plus en plus demandé dans la fonction publique avec des collectivités locales et territoriales dont les services ont contracté des missions supplémentaires dans différents domaines (suite à la décentralisation) : éducation, transport, logement,…

 

La carrière de l'assistant manager

L'assistant manager débute sa carrière à environ 1 800 € brut par mois.

Le métier est particulièrement formateur car l'assistant manager est amené à se confronter à des interlocuteurs spécialisés dans des domaines variés. Il acquiert donc une expérience de terrain qui peut ensuite le conduire à superviser un service de gestion ou de secrétariat.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.