Bûcheron : métier, salaire, formation, diplômes

L'article en bref

Niveau d'études : CAP, bac, bac+2

Salaire en début de carrière : 1 480€ brut (Smic)

Environnement de travail : salarié ou indépendant

Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Laurie MERLEAccompagnatrice de freelances en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.

Le rôle du bûcheron

Le bûcheron exploite les ressources forestières afin d'en tirer du bois destiné à plusieurs usages (fabrication, chauffage,…).

Il abat des arbres, mais pas seulement, et surtout pas n'importe comment.

Le bûcheron est au fait de la législation sur les exploitations forestières et il détermine quels arbres peuvent et doivent être abattus.

Il sélectionne leurs essences selon l'usage qui va être fait du bois.

Il coupe des arbres en respectant toutes les règles de sécurité pour lui, son équipe, et l'environnement immédiat. Le bûcheronnage est une activité particulièrement risquée.

Il utilise des outils de coupe et des engins forestiers qui demandent un grand savoir-faire et une précision de chaque instant.

Le bûcheron est autonome, car même au sein d'une équipe il est isolé sur une parcelle.

S'il est exploitant, il doit coordonner ses ouvriers bûcherons et leur confier des tâches en cohérence avec leur expérience.

Qu'il coupe du bois pour le commercialiser, ou simplement pour déboiser des espaces publics (forêts domaniales par exemple) il veille à respecter l'équilibre naturel de la forêt.

Le bûcheron met constamment en œuvre des opérations de reboisement pour assurer l'avenir de la forêt, et le sien. Il endosse alors la fonction de sylviculteur, ou fait appel aux services d'un sylviculteur spécialisé.

 

Les missions du bûcheron

Le bûcheron abat des arbres, mais assure également l'avenir de la forêt :

  • sélection des arbres à abattre selon leur essence et leur âge
  • déboisement pour la lutte contre les incendies
  • utilisation d'outils et d'engins forestiers
  • coordination d'une équipe d'ouvriers bûcherons
  • analyse de la forêt (densité, population, perspectives d'avenir,…)
  • transport du bois
  • découpe du bois
  • éventuellement livraison du bois
  • reboisement (compétences de sylviculteur ou appel à un sylviculteur)

 

Les compétences pour devenir bûcheron

Le bûcheron exerce une activité dangereuse, dans des positions souvent inconfortables :

  • aimer travailler au plein-air
  • être en excellente condition physique
  • savoir utiliser les outils forestiers (tronçonneuse, scie,…) et les engins agricoles
  • connaître la législation sur l'abattage du bois
  • être rigoureux sur le respect des consignes de sécurité
  • savoir adapter ses méthodes de travail à des environnements particuliers (dénivelé, densité, difficulté d'accès,…)

 

La formation pour devenir bûcheron

L'employé bûcheron peut débuter sa carrière avec un niveau CAP :

Mais pour s'installer à son compte en créant une exploitation forestière, le niveau bac est un minimum :

Pour se perfectionner et obtenir les aides des banques à l'installation, le niveau bac+2 est vivement recommandé :

  • BP responsable de chantier forestier
  • BTS agricole gestion forestière

 

Le salaire du bûcheron

Le bûcheron salarié débutant est le plus souvent employé au Smic (1 480 € brut). Les bûcherons indépendants peuvent gagner beaucoup plus mais, bien souvent, l'augmentation de salaire va de paire avec la charge de travail.

 

Le lieu de travail du bûcheron

Évidemment, le bûcheron passe énormément de temps en forêt, particulièrement pendant la saison froide.

Il peut être à la tête de sa propre exploitation forestière, ce qui l'amène à procéder à la gestion de son entreprise derrière un bureau.

Avec l'intérêt environnemental des collectivités, les débouchés dans la fonction publique sont nombreux. Le bûcheron peut ainsi être employé par des communes ou un groupement de communes, une région, un département, ou encore par l'ONF, office national des forêts.

 

La carrière du bûcheron

Le bûcheron peut débuter sa carrière chez un exploitant en tant qu'ouvrier forestier. Avec l'expérience, il peut encadrer une équipe d'ouvriers qui travaillent sur des parcelles différentes. Il devient alors conducteur de travaux.

Au sein de l'ONF, le bûcheron peut évoluer vers un poste d'agent technique forestier par le biais d'un concours interne.

S'il souhaite évoluer dans le domaine de la protection forestière, il peut s'orienter vers une spécialisation en sylviculture.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.